Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DE JUIN 2006

AU 30 SEPTEMBRE 2017

 

4 117 jours

 

 

Nombre de vos visites 

591 000
 

ou. en moyenne,
143 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 332 000
 

ou, en moyenne,
323 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 238  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

5 170 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI
 

Au 30 septembre 2017

 

Nombre de vos visites

3 922

 

Nombre de pages consultées

6 091

 

Votre provenance  

65 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

166 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 132 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 252


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 07:36

Katmandou et sa vallée

26 - 31 mars et 03 - 04 avril 2017

Environ 1 million d'habitants

Altitude : 1 337 mètres

Des rizières entre Dumre et Katmandou

Des rizières entre Dumre et Katmandou

 

 

LOGEMENT

Hotel Api : 940 NPR ... Chambre simple, fan, salle de bain privee, eau chaude, tv, wifi, terrasse.​​​​​​

  • Situé dans Thamel près de Narsingh Chowk.
  • Difficile à trouver pour les taxis.

 

New Annapurna  Hotel : 500 NPR ...  Chambre simple, fan, salle de bain privée, eau chaude, wifi, terrasse plutôt ordinaire.

  • Situé dans Thamel près de Narsingh Chowk.
  • Vérifier les douches avant de choisir votre chambre
  • resto à côté

 

​​​

 

À 9h00, après avoir déjeuné au petit resto de la guesthouse, je prenais le bus pour me rendre à Dumre pour y prendre le bus que j'avais réservé la veille, avec siège côté fenêtre.


À 10h00, on partait de Dumre pour Katmandou, un trajet de cinq  (5) heures avec vue sur une fort jolie rivière sinueuse, la Trishuli, que la route longe pour presque tout le trajet...une longue suite de paysages fabuleux avec vues sur la chaîne  de montagnes  Mahabharat, et, à  ses pieds, des champs aux cultures diverses et des villages, mais pas de sommets enneigés...

 

Cinq heures de pur plaisir ! 

 

 

Sur  la route...

De Bandipur à  Dumre en bus régulier

 

 

  • En attendant le départ du bus

 

 

n-bandipur-autour (1)n-bandipur-Dumre (2) n-bandipur-Dumre (3) n-bandipur-Dumre (4)

 

  • En route pour Dumre

 

 

n-bandipur-Dumre (5) n-bandipur-Dumre (6) n-bandipur-Dumre (7) n-bandipur-Dumre (8)

 

 

Sur  la route...

De Dumre à Katmandou en bus touristique

 

 

 

  • Vues sur la rivière Trishuli et les montagnes qui la bordent

 

 

 

n-Dumre-Katmandou (1) n-Dumre-Katmandou (2) n-Dumre-Katmandou (4) n-Dumre-Katmandou (5) n-Dumre-Katmandou (6) n-Dumre-Katmandou (8) n-Dumre-Katmandou (9) n-Dumre-Katmandou (10) n-Dumre-Katmandou (12) n-Dumre-Katmandou (13) n-Dumre-Katmandou (15) n-Dumre-Katmandou (16) n-Dumre-Katmandou (18) n-Dumre-Katmandou (20) n-Dumre-Katmandou (21) n-Dumre-Katmandou (24) n-Dumre-Katmandou (25) n-Dumre-Katmandou (26) n-Dumre-Katmandou (28) n-Dumre-Katmandou (32) n-Dumre-Katmandou (33) n-Dumre-Katmandou (34) n-Dumre-Katmandou (36) n-Dumre-Katmandou (37) n-Dumre-Katmandou (39) n-Dumre-Katmandou (41) n-Dumre-Katmandou (42) 
n-Dumre-Katmandou (44)

 

 

  • Vues sur les rizières

 

 

    n-Dumre-Katmandou-rizières (2) n-Dumre-Katmandou-rizières (3) n-Dumre-Katmandou-rizières (4) n-Dumre-Katmandou-rizières (6) n-Dumre-Katmandou-rizières (8) n-Dumre-Katmandou-rizières (9) n-Dumre-Katmandou-rizières (10) n-Dumre-Katmandou-rizières (12) n-Dumre-Katmandou-rizières (13) n-Dumre-Katmandou-rizières (14) n-Dumre-Katmandou-rizières (15) n-Dumre-Katmandou-rizières (17) n-Dumre-Katmandou-rizières (20)

     

     

    Mon arrivée à Katmandou 

     

     

    n-Dumre-Katmandou-rizières (24)

     


    À Katmandou,  j'avais réservé, pour le  lendemain, une chambre dans un hôtel de Thamel, le secteur touristique de la ville, pour seulement deux nuits, me permettant ainsi de peut-être trouver un logement moins cher dans le coin. Heureusement, ma chambre était disponible.
     


    Comme je compte passer les dix (10) prochains jours à Katmandou et dans la région,  j'ai commencé à  négocier avec le préposé à la réception un prix plus abordable pour les autres nuits non réservées, et il était ouvert ... de 935 roupies (9$us) à 850 roupies (8$us) par nuit. 
     


    Après mon installation, j'ai fait une balade exploratoire dans le fameux quartier pour touristes de Katmandou... un Thamel plutôt décevant, car axé presqu'uniquement sur les commerces avec des ruelles au pavé plutôt mal en point.  Un petit rappel est nécessaire pour comprendre la situation en 2017.
     

     
     

    25 avril et 12 mai 2015 ... Deux séismes meurtriers

     

    Voici un article publié par Le Monde un an après les tremblements de terre de 2015.

     

    Katmandou ayant été l'un des secteurs les plus touchés par les tremblements de terre, ce texte nous permet de comprendre un peu mieux pourquoi les ruelles du centre de Katmandou sont encore en si piteux état, de même que la restauration si peu avancée des nombreux édifices qui ont été détruits en 2015.

     

     

    " Le 25 avril 2015, un tremblement de terre de magnitude 7,8 faisait près de 8 900 morts au Nepal. Quatre millions de personnes vivent toujours dans des abris provisoires, selon la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

     

    Alors que de nombreux Népalais se sont réunis sur la place du Darbâr à Katmandou afin de prier pour les victimes, les indemnisations peinent à arriver pour ceux qui ont tout perdu. La communauté internationale s’est pourtant mobilisée pour financer la reconstruction. Un an après le séisme, le pays a ainsi déjà reçu 1,1 milliard de dollars de dons de la communauté internationale, sur les 4,1 milliards promis. Mais les dissensions entre partis au pouvoir sur le contrôle de cette manne en ont paralysé la distribution.

     

    La plupart des victimes n’ont rien reçu d’autre qu’un modeste premier versement. Le gouvernement avait ainsi promis 2 000 dollars par logement détruit, mais moins de 700 familles ont reçu le premier versement de 500 dollars.

     

    Se souvenir des morts, aider les survivants

     

    L’incapacité des dirigeants à reconstruire le pays a permis à un tout jeune parti de monter en puissance : Bibeksheel Nepali – « Le Népalais pragmatique » – séduit en effet par son fonctionnement participatif, transparent et démocratique.

     

    D’autant que le séisme a fait vaciller une situation économique déjà fragile qui s’est encore aggravée avec le blocus pendant plusieurs mois du principal point de transit frontalier avec l’Inde. Les Madeshis, des habitants des plaines du sud du pays, réclamaient en effet une meilleure représentation dans la nouvelle Constitution votée à l’automne 2015. Ignorés par l’Assemblée constituante, ils ont organisé un blocus à la frontière, avec le soutien tacite de New Delhi, asphyxiant l’économie népalaise, créant des pénuries d’essence et de biens de première nécessité et ralentissant les efforts de reconstruction.

     

    L’Autorité nationale de reconstruction (NRA), qui supervise la distribution des fonds, a fini par voir le jour en décembre. Le gouvernement a imposé à la population de respecter des normes antisismiques pour toucher les fonds de reconstruction mais il a mis des mois avant de rendre publiques ces instructions.

     

    Les ONG qui avaient commencé à reconstruire écoles et centres de santé ont quant à elles été priées de suspendre leurs activités jusqu’à ce que la NRA vienne évaluer leur travail, un processus qui a pris des mois ".
     

    Le Monde
    25 avril 2016

     

     

    Durant ma balade exploratoire, j'ai finalement trouvé un "supermarket" pour ma bière que je prendrai sur la terrasse de l'hôtel avec une vue très urbaine, des cafés internet assez dispendieux (100 roupies/hre), sauf pour un qui m'a offert un bon prix  (70 roupies/hre), et une chambre tout aussi agréable que celle que j'avais reservée à seulement 500 roupies (5$us)... Je déménagerai donc après deux (2) nuits à l'hôtel Api.

     

    Durant mon séjour dans la région,  je prévois me rapprocher des hauts sommets en me rendant pour une nuit dans le village de Nagarkot en espérant y voir les sommets enneigés de l'Himalaya.

     

    À suivre...

     

    Repost 0
    Publié par Jacques B de Jonquière (Québec) à 08:36 - dans Katmandou CARNET NÉPAL
    commenter cet article

    Chercher Dans Le Blogue...

    Au Menu ... MON ASIE

     

     

     

     

     

     

    Mes Plus Récents Articles

    Mes Voyages en Photos

     

     

     

     

    Pour Préparer Votre Voyage en Asie

     

    Heure

     

     

    Jonquière - Québec - Montréal
     
    Belgique - France - Suisse
     
    Népal
     
    Inde
     
    Myanmar
     
    Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
     
    Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
     

    Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


     

    Pays

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Blogues Amis