Noël en Asie ... Noël en Inde

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 06:45

Mise à jour pour le Temps des Fêtes 2020

Jonquière, Québec
15/12/2016

Noël-en-Inde-Père-Noël2

 

Cette année, je visiterai pour la première fois, deux pays du sud-ouest de l'Asie, l'Inde et le Népal.

Comme d'habitude, pour me mettre dans l'atmosphère du Temps des Fêtes, je me suis plongé dans la collection de Youtube des vidéos de musique de Noël dans ces deux pays. 

Voici donc pour commencer ce que j'ai trouvé sur l'Inde.

 

LES RELIGIONS EN INDE (2011)

 

 

* Hindouisme : 79,8 % de la population (plus de 966 millions);

* Musulmans : 14,2 % de la population (172,2 millions);

* Chrétiens : 2,3 % de la population dont certains font partie des plus anciennes communautés chrétiennes du monde (chrétiens de saint Thomas)  (27,8 millions);

* Sikhs : 1,7 % de la population qui habitent en majorité au Penjab (20,8 millions);

* Bouddhistes : 0,7 % de la population (8,4 millions);

*Jaïns : 0,4 % de la population (4,4 millions).

Wikipedia

 

LA FÊTE DE NOËL EN INDE

 

OB-RD436_ixmas1_H_20111223021655 2586e04b1155d984b6adc67c508b8d9e

 

" Si vous voyagez en Inde en décembre, vous aurez certainement la chance de célébrer Noël comme il se doit, et serez étonnés de constater que même les hindous célèbrent ce jour avec ferveur. « Bara Din », le Grand Jour indien, est une manifestation interreligieuse exemplaire dans le monde contemporain.

Saint Thomas, selon la tradition, aurait été le premier évangélisateur de l'Inde, bien qu'aucune source historique fiable ne confirme la légende. Quoiqu'il en soit, la présence des premières paroisses est attestée dès le IVe siècle après J.-C. L'Église du Malabar, comme elle se nomme, dépendait non de Rome, mais des Églises d'Orient, jusqu'au XVIe siècle.

À partir de l'arrivée des Portugais en Inde, avec Vasco de Gama, l'Église de Malabar fut assimilée à l'Église de Rome, mais de nombreuses révoltes de ces chrétiens d'Orient, qui refusèrent entre autres la latinisation des rituels, créèrent un schisme, d'où la multiplication des « Églises » chrétiennes en Inde aujourd'hui : Anglicans, Église Malabar indépendante, Église malankare orthodoxe, Église syro-malankare orthodoxe, etc.

La majeure partie des chrétiens indiens se situe en Inde du Sud (Kerala, Tamil Nadu, Goa), mais on trouve aussi des communautés chrétiennes en Orissa, en Inde du Nord (...) Aussi invraisemblable que cela paraisse, le Père Noël s'aventure jusqu'au Kerala ! 

S'il ne trouve pas de cheminée, ni ne porte beaucoup de cadeaux dans sa hotte, il aime en revanche « s'incarner » dans d'immenses sculptures de sable sur les belles plages du sud de l'Inde, ou décorer l'entrée des maisons chrétiennes. Les chrétiens indiens sont des fidèles de la messe de minuit, mais toutes les autres religions célèbrent ce jour avec échanges de petits cadeaux et des repas de fête. Les arbres exotiques sont décorés, et des bougies sont allumées partout, comme pour la fête de Diwali, quelques semaines plus tôt. 

Les modes occidentales commencent à faire leur apparition et certains Indiens fortunés n'hésitent pas à faire venir un sapin de l'Himalaya pour épater la galerie à la mode « Bollywood ».

Assombries depuis quelques années par des manifestations violentes et meurtrières de la part des hindous fondamentalistes, les fêtes de Noël sont malgré tout un grand moment de rassemblement de toutes les confessions, et méritent vraiment le nom de « Bara Din » "

Scribium

 

Inde-Noël  

 

" Noël est un jour férié en Inde bien qu´une petite minorité de la population soit seulement croyante (7%).  Son nom en hindou est « bada din », ce qui veut dire « grand jour ».

Noël en Inde est un mélange de traditions propres à leur pays et de traditions d´autres pays. Le manguier ou le bananier orné de boules de Noël remplace le sapin. Les maisons sont décorées avec des guirlandes lumineuses.  Les feuilles de mangue sont souvent utilisées comme décoration. La fête de Noël commence dans beaucoup de familles hindous par la visite de la messe de minuit qui dure 2 à 3 heures. Le matin de Noël, on offre avec vénération avec tous les vœux de bonheur et de réussite un citron au chef de la famille.

Le jour de Noël, le repas de fête est servi en plein air. Les tables sont recouvertes de nappes avec en décoration des feuilles de mangues tressées. Le riz au curry est servi dans des marmites en argile, les différents légumes dans des bols et la viande épicée dans d´immenses poêles. Après le repas les personnes chantent et dansent. Un grand feu de joie est allumé dès la tombée de la nuit. Le lendemain matin les bambous sont décorés de petits cadeaux pour les enfants. La fête de Noël est clôturée par un grand feu d´artifice auquel toute la commune est invitée ".

Sakkara

 

Des musiques de Noël hindis

 

 

 

Si l'Inde du Nord vous intéresse, c'est ICI

Et pour l'Inde du Sud, c'est ICI

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Salut Jacques, toujours la bougeotte et l'amour des découvertes de l'Ancien Monde!!! Je pars moi-itou pour le Viêt-Nam
et la Thaïlande pour 2 mois. Pas de m... blanche et troquer la chaleur pour le froid, RIEN DE MIEUX POUR LE MORAL.
De belles vacances tout en trottinant dans ces deux merveilleux pays. Je te souhaite de belles découvertes et bon courage pour l'Inde. René
Répondre
J
Salut René.

Je continuerai à avoir la bougeotte aussi longtemps qu'il y aura des hivers québécois et une santé suffisante pour fuir loin, loin, loin !

Je te souhaite à toi aussi une voyage riche en découvertes.


Au fait, pars-tu seul ?

Jacques, de Jonquière pour encore 24 jours.
Y
Noël dans le monde, c'est d'abord et avant tout,
"Le père Noël", et avec lui, les cadeaux, la fêtes...
Alors, c'est vrai pas besoin d'une grosse minorité de chrétiens pour qu'on fasse la fête...
Mais, ce sera peut-être plus difficile de trouver une crèche et d'aller à la messe de minuit :-)
En attendant, Joyeux Noël :-)
Répondre
J
Joyeux Noël à toi aussi, Yvon.


Je te souhaite de joyeuses fêtes avec tous ceux que tu aimes.


Jacques, de Jonquière pour encore 25 jours.