Tottori ... Pour le plaisir de jouer avec le sable

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 08:00

Tottori, Honshu 

20 - 21 juin 2017

Environ 197 300 habitants

Promenade dans les Dunes de Tottori

Promenade dans les Dunes de Tottori

 

 

 

LOGEMENT

Y Pub & Hotel Tottori : 2 800 jpy ... ​​​​​​Dortoir  à la japonaise, air climatisé, salle de bain commune, eau chaude, petit déjeuner et wifi.

 

​​​


Je suis presqu'à la fin du voyage et les beaux moments continuent de s'accumuler !


Je me demandais, dans la réorganisation de mon itinéraire,  s'il valait la peine de m'arrêter à Tottori, cette ville reconnue pour les immenses dunes de sable qui longent la côte durant près de 16 kilomètres. C'est donc uniquement pour cette raison que j'ai décidé de m'y arrêter pour une journée, le temps de visiter ces fameuses dunes, et ce fut là une décision fort heureuse.

 

Comme je l'avais fait dans mon tour de l'île de Shikoku, en route vers Tottori, je me suis arreté pour quelques heures dans la ville de Yonago, située en bord de mer.

 

 

Un arrêt à Yonago
entre Matsue et Tottori

 

 

  • Sur la route ... De Matsue à Yonago en train

 

 

jp-matsue-yonago (1) jp-matsue-yonago (2) jp-matsue-yonago (3) jp-matsue-yonago (4) jp-matsue-yonago (5) jp-matsue-yonago (6) jp-matsue-yonago (7) jp-matsue-yonago (8)

 

 

  • Dans le parc de Yonago, au bord de la mer du Japon

 

 

jp-Yonago (1) jp-Yonago (1a) jp-Yonago (2) jp-Yonago (4) jp-Yonago (5) jp-Yonago (6) jp-Yonago (7) jp-Yonago (8) jp-Yonago (9) jp-Yonago (10)

 

 

Sur la route ... De Yonago à Tottori en train

 

 

jp-yonago-tottori (1) jp-yonago-tottori (2) jp-yonago-tottori (3)

 

Le lendemain de mon arrivée à Tottori, sous un ciel bien noir annonçant de la pluie, j'ai pris le bus nous menant aux dunes,  me disant que s'il pleuvait, il y avait toujours le "Musée du Sable"  que je pourrais visiter.


Aux dunes, pas de pluie, mais les nuages noirs sur le sable doré  avec en arrière - plan la mer bleue et un début de ciel bleuté m'a offert des images sublimes... que c'était beau ! Et ma caméra s'est enflammée devant ce paysage.

 

 

Dans les dunes de Tottori

 

 

Sous un ciel sans soleil...

jp-tottori-dunes (1) jp-tottori-dunes (2) jp-tottori-dunes (3) jp-tottori-dunes (4) jp-tottori-dunes (6) jp-tottori-dunes (7) jp-tottori-dunes (8) jp-tottori-dunes (9) jp-tottori-dunes (10) jp-tottori-dunes (11) jp-tottori-dunes (12) jp-tottori-dunes (13) jp-tottori-dunes (14) jp-tottori-dunes (15) jp-tottori-dunes (16) jp-tottori-dunes (17) jp-tottori-dunes (18) jp-tottori-dunes (19)

 

Et sous un ciel dégagé...

jp-tottori-dunes (20) jp-tottori-dunes (21)

 

Mais ce ne fut pas tout...restait le musée, un musée très spécial qui comprend une exposition de sculptures de sable géantes sous un thème différent à chaque année.

 

Cette année, les sculpteurs de sable internationaux ont été  invités à créer, dans l'immense salle d'exposition, des sculptures sous le thème des Etats-Unis avec une vingtaine de sous - thèmes :

* politique : déclaration de l'indépendance, la guerre civile, le mont Rushmore et ses présidents, la conquête de l'ouest, les premières nations,  la ruée vers l'or,  New York et la Statue de la Liberté;

* culture : cinéma, musique, littérature, sports,  style de vie moderne américain;

* économie : finances, la conquête de l'espace, les inventions.

 

Le tout créé par vingt (20) sculpteurs de sable provenant de onze (11) pays différents dont trois (3) du Canada.

 

Une exposition à couper le souffle...un autre de mes gros coups de coeur japonais de 2017.

 

 

Au Musée du Sable

 

 

jp-tottori-musée (1) jp-tottori-musée (2) jp-tottori-musée (3) jp-tottori-musée (4) jp-tottori-musée (5) jp-tottori-musée (6) jp-tottori-musée (7) jp-tottori-musée (8)

 

 

Et après cette superbe visite, je suis revenu en ville pour le lunch (sandwich et bière)  dans un parc que j'avais décelé sur la carte de la ville, un parc dont l'étang, malheureusement, était presque à sec. Et deux heures plus tard, aussitôt rentré à l'hôtel, les gros nuages noirs sont revenus, mais avec la pluie cette fois.



Ce soir-là, je suis retourné au même resto que la veille, spécialisé, entre autres, dans les "okonomiyakis"... au choix, dans les styles "Osaka", "Kyoto" ou "Hiroshima". Hier, j'avais choisi bien entendu le style "Hiroshima", un des meilleurs que j'ai mangé cette année. En ce dernier soir à Tottori, ce fut le style "Osaka" dont la photo sur le menu m'intriguait.

 

Tout aussi délicieux !

 

Ya pas à dire, j'en mangerais tous les jours !!!
 

Demain, je reprends la route en train pour découvrir la ville d'Okayama avant de revoir Tokyo pour mes quatre (4) derniers jours.

 

Publié dans CARNET JAPON, Honshu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article