Japon ... Trajets et coups de coeur

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 09:30

Mise à jour en septembre 2018

Jonquière, Québec

jp16-Himeji-Château-Tour-Princesse (2)
Japon ... Des jardins et des châteaux
 

2016 à 2018
Drapeau-Japon
Mes 152 jours dans quatre (4) îles du Japon
 
 
Hokkaido 2018
Screen Shot 07-13-18 at 10.32 AM
KYUSHU 2016-17
SHIKOKU 2017

Mon Japon de 2016 à 2018...

Une découverte au-delà de mes attentes

 

En arrivant au port de Fukuoka en 2016, j'étais très nerveux car j'y faisais mes premiers pas en territoire japonais, et comme d'habitude, l'inconnu me stresse.

Mais l'accueil de la préposée au kiosque d'information m'a vite rassuré. Très rapidement j'ai trouvé mes points de repère avec les informations qu'elle m'a fournies (argent, transport en bus, carte de la ville et la façon de me rendre à mon auberge). Et après mon installation, ma première marche dans le quartier m'a permis de repérer les principaux dépanneurs japonais, tel que Seven/Eleven, etc.

C'est donc, en cette première année, 46 jours que j'ai passés dans ce pays, 46 jours où j'ai pu apprécier la gentillesse japonaise, découvrir concrètement la richesse de leur culture avec ses multiples temples, sanctuaires et châteaux, de même que leurs parcs et jardins.

Et mes deux autres voyages m'ont permis de confirmer mes premières impressions.

Voici quelques conclusions que j'ai tirées de ces trois (3) merveilleux voyages.

 

POUR SE LOGER ...
EN AUBERGE DE JEUNESSE OU EN HÔTEL ?

 

Au Japon, c'est la partie du budget la plus dispendieuse. Comparé au reste de l'Asie, et surtout de l'Asie du sud-est, le coût d'un lit est d'environ du double : en Asie du sud-est, le coût varie entre 10 et 15 $ cad (guesthouse/auberge, chambre ou dortoir) et au Japon, de 30 à 35 $ cad en dortoir. Heureusement qu'on peut compter sur un excellent réseau d'auberges, du moins dans les grandes villes touristiques du pays.
 

Pour s'héberger à des coûts raisonnables
En dortoir : entre 25 et 35 $ cad
Chambres : moins chères qu'en hôtel

 


Ces auberges nous offrent des services très complets : des informations sur la ville et les sites à visiter au meilleur coût offertes par de jeunes japonais parlant anglais, des ordinateurs et le wifi gratuit dans tout l'établissement, des cuisines fort bien aménagées pour faire ses propres repas si on le désire et des lieux communs pour relaxer.

jp16-Auberge (1)jp16-Fuji-Auberge (1)jp16-Auberge(6)


Dans les salles de bain et dans les douches, on a droit aux serviettes, au savon, au shampoing et au revitalisant, et au séchoir à cheveux.

Une des caractéristique du logement au Japon, c'est la présence des hôtels-capsules, et dans les auberges, les dortoirs sont souvent aménagés de cette façon. Cela consiste en un espace très restreint pour dormir, mais un espace pas mal plus confortable que ma petite "pop-tent à une place" d'antan.

Ce qui est surprenant, c'est qu'on y dort très bien malgré l'exiguité des lieux.

Dans les hôtels-capsules, s'ajoutent, la plupart du temps, bains et saunas et, même, kimonos.

jp16-Fuji-Auberge (2)jp16-Auberge(4)jp16-Auberge(5)

Pour trouver le logement le plus économique (guesthouse, auberge ou "capsule-hotel") , plusieurs sites nous aident à les retracer, dont Trivago, Booking.com, Hotel.com, Hostelworld ou Agoda, etc.

Jusqu'à l'an dernier, mon site favori était Booking.com : annulation gratuite et paiement à l'arrivée à destination, mais cette année, j'ai adopté Agoda.com.

POUR DIMINUER
LES COÛTS DU LOGEMENT : 

AGODA.COM 

 

* annulation gratuite possible;

* des prix très concurrentiels, et souvent meilleurs que les autres sites du genre;

* les prix indiqués sont ceux que l'on paiera (tout inclus);

* on peut payer avec notre carte de crédit dans la monnaie de notre pays, donc pas de frais de change;

* accumulation de points de fidélité (en argent) à chacune de nos réservations, et qu'on peut utiliser pour une nouvelle réservation;

* excellent service.

 

POUR SE DÉPLACER ...
EN TRAIN OU EN BUS ?

 

  • Le train ... JR Pass ou non : simulation recommandée

Pour le transport inter-cités, on nous vante souvent les laissez-passer de train, le JR PASS, qu'on doit acheter hors du pays, donc avant d'arriver au Japon. Mais, depuis mars 2017, on peut acheter nos laissez-passer au Japon même, du moins jusqu'en 2019.

Avant de partir, j'avais effectué une suggestion lue sur un forum de voyage : comparer les coûts du transport en train avec et sans laissez-passer.

Cet exercice m'avait permis de constater que la différence était minime si je ne prenais pas les trains à haute vitesse. De plus, les laissez-passer n'étaient pas très pratiques pour le type de voyage que je fais, car les laissez-passer sont valides pour des jours consécutifs de visites (7-14-21). Alors si je prévois passer quelques jours dans une ville, je perds donc des jours utiles pour le transport. Sans laisser-passer, je peux demeurer le temps que je veux dans les villes que je visite. De plus on ne peut utiliser certains trains rapides.

Cette année, j'ai refait le même exercice pour mon voyage de 2018, et ma conclusion fut différente, car mon projet était de me rendre à partir de Tokyo jusqu'à l'île de Hokkaido tout en visitant l'est de l'île de Honshu : avec deux (2) Jr Pass (National de 21 jours + Est / Sud Hokkaido de 6 voyages en 14 jours), j'avais calculé pouvoir économiser près de 500$ cad...

  • Et les bus...

Dès mon premier trajet en territoire japonais, soit Fukuoka / Nagasaki, j'ai aussi fait une autre constatation : le bus revenait moins cher que le même trajet en train régulier ou local. Et je l'ai de nouveau constaté pour mon trajet de retour : Nagasaki / Fukuoka / Hiroshima. Voici les détails comparés de ce trajet :

 

EN BUS

Nagasaki / Fukuoka : 2 570 yen (direct)

Fukuoka / Hiroshima : 4 150 yen (direct)

Nagasaki / Hiroshima : 6 720 yen (1 transfert à Fukuoka) pour une durée de 7 heures

 

EN TRAIN RÉGULIER 

Nagasaki / Fukuoka : 2 810 yen (1 transfert - 238 minutes)

Fukuoka / Hiroshima : 5 230 yen (3 transferts - 385 minutes)

Nagasaki / Hiroshima : 8 040 yen (4 transferts) pour une durée de 10 heures
 

EN TRAIN RAPIDE

Nagasaki / Hiroshima : 13 200 yen (1 transfert à Fukuoka) pour une durée de 3h30 

 

C'est avec ces données en tête que j'ai utilisé le bus chaque fois que c'était possible durant mes deux premiers voyages, surtout que les bus étaient super confortables, et les terminaux étaient situés la plupart du temps tout à côté de la gare ferroviaire et des kiosques d'information.

Mais étant donné les distances à parcourir, en 2018, je n'ai utilisé que le train avec les laissez-passer JR, avec une économie de près de 1 000$ cad.

 

Japon ... Bilan 1 de mes laissez-passer JR : de Tokyo à Hakodate / Lac Toya en 14 jours

 

Japon ... Bilan 2 de mes laissez-passer de train JR : de Hokkaido à Ito en 21 jours

 

Ma conclusion ... 

Effectuez absolument une simulation
pour comparer vos trajets prévus
avec un laisser passer ou non
.

 

DES SITES DIVERS À EXPLORER...

 

  • Un résumé de mes trajets

Le Japon offre un nombre impressionnant de sites à explorer, mais, pour ce premier voyage au Japon, j'avais décidé de concentrer mes visites dans les principales villes du pays, celles qui font partie de notre imaginaire : Tokyo et Fuji bien sûr,  Nagasaki et Hiroshima pour l'histoire récente du Japon, enfin, Kyoto, Osaka, Nagoya et Nara pour l'histoire plus ancienne. J'ai ajouté à cette panoplie de villes célèbres, la visite de Takayama et des hauts sommets dont s'ennorgueillt le Japon en les comparant aux Alpes d'Europe.

En 2017, je me suis baladé dans des sites moins connus, sur les îles de Kyushu, de Shikoku et à l'ouest de l'île de Honshu.

En 2018, j'ai concentré mes trajets sur l'est de l'île de Honshu, de Shimoda au sud jusqu'à Aomori au nord, puis sur la découverte  de l'île de Hokkaido.

  • Des visites faciles à organiser... 

Au Japon, quand arrive le temps d'organiser les visites que nous désirons effectuer dans les diverses villes, on peut compter sur une organisation touristique des plus efficaces :

  • des kiosques d'information installés tout près des gares ferroviaires et des terminaux de bus et qui nous offrent des dépliants d'information en anglais, et parfois même en français, et des cartes des plus utiles pour nous y retrouver;
     
  • pour payer nos déplacements dans les transports publics des principales villes, on peut se procurer, comme à Taiwan ou en Corée du Sud, des cartes rechargeables et remboursables, et des laissez-passer de un à quelques jours sont offerts pour diminuer les coûts.

Quand je compare les sites japonais avec ceux des autres pays d'Asie, ce qui m'a le plus frappé, c'est la présence des Châteaux nés de la période militaire du Japon, la multiplicité des sanctuaires shintoistes et des temples bouddhistes, illustrant clairement le nombre incalculable des sectes de chacune de ces deux religions, Kyoto étant, avec ses plus de 2 000 temples et sanctuaires, l'exemple parfait de cette diversité religieuse.

L'autre originalité des sites japonais, c'est la présence un peu partout des parcs et, surtout, des jardins où les gens peuvent aller se reposer seul, avec des amis ou en famille. Et les jardins, on en retrouve aussi dans presque tous les temples et sanctuaires.

Et pour les villes situées en montagnes ou le long de la mer ou d'une rivière, on peut être certain d'y retrouver des facilités pour pourvoir jouir de ces lieux : des aménagements de cours d'eau ou de sentiers ou des téléphériques pour rejoindre le sommet des montagnes.

 

POUR SE NOURRIR...
DES METS BEAUCOUP PLUS VARIÉS QUE PRÉVUS !

 

C'est cet aspect du voyage qui me faisait le plus peur, car je ne suis pas un grand fan des "sushi-sashimi", ces presqu'uniques plats qu'on trouve dans les restaurants japonais établis dans notre monde occidental.

Mais j'ai vite découvert la diversité de la cuisine japonaise, région par région.

Et quelle heureuse surprise !

Je me suis donc régalé chaque soir des plats de nouilles, de porc ou de poissons apprêtés de diverses façons.

En vitrine dans la plupart des restaurantsjp16-Kyoto-Nini-jo-château (18)

Après le bibimbap coréen comme mon meilleur plat de riz d'Asie, j'ai découvert dans mon premier voyage le meilleur plat de nouilles d'Asie,  l'okonomiyaki, ce genre de crêpes à base de chou.

Et la version, car il y en a une multitude selon les régions, qui a eu ma faveur, et que j'ai dégusté à de nombreuses reprises depuis, avec toujours le même plaisir, c'est  l'okonomiyaki à la Hiroshima, une crêpe dans laquelle on ajoute des nouilles (soba ou udon)

Mon premier contact avec l'okonomiyaki d'Hiroshimajp16-hiroshima-okonomyaki (1)jp16-hiroshima-okonomyaki (1)ajp16-hiroshima-okonomyaki (2)jp16-hiroshima-okonomyaki (3)jp16-hiroshima-okonomyaki (4)

DÉLICIEUX ! 

 

Voilà les principales conclusions que je tire de mes trois (3)  expériences nipponnes.

Passons maintenant à mes coups de coeur dans chacune des îles que j'ai visitées.
 

Pour chacune des suggestions,
un clic suffit pour retrouver l'article que j'ai rédigé
avec les photos que j'ai ramenées de ces visites.

Co-Andong-Hahoe-Village (14)
Du côté d
es villes/villages-musées...

 

 
Mes coups de coeur japonais
 
 
jp16-Nagasaki-Mont Inasa-yama (10)
Du côté des villes

 

HOKKAIDO
HONSHU
KYUSHU 
SHIKOKU 

 

 

jp16-Shirakawa-go-montagne (6)
Du côté d
es villes/villages-musées...

 

HONSHU
KYUSHU

 

jp16-Myajima-Torii-coucher du soleil  (12)
Du côté d
es îles...

 

HONSHU

 

jp16-Kyoto-Kodai-ji (4)
Du côté des Temples et des Sanctuaires ...

 

HONSHU
jp16-hiroshima-1945-Dome (1)
Du côté de la vie culturelle...

 

HOKKAIDO
 HONSHU 
SHIKOKU 

 

jp16-Murodo-trolley bus (12)
Du côté d
es régions montagneuses...

 

HOKKAIDO
HONSHU
KYUSHU
SHIKOKU 
 
jp16-Fuji-Kawaguchiko-Nord-Promenade (2b)
Du côté d
es cours d'eau...

 

HOKKAIDO
HONSHU
KYUSHU

 

jp16-Daikanbo-téléphérique (4)  
Du côté des treks et des tours...
jp16-Fuji-Auberge (1)
Du côté de l'hébergement et d
es restaurants...

 

HOKKAIDO
  • Hostel Tomar de Furano
  • Capsule Hotel Hakodate
  • Wakatake Ryokan de Kushiro
  • Khaosan Sapporo Family
     
  • Le resto "Tonpei" de Hakodate près de la gare
HONSHU  
  • Le réseau J-Hoppers pour l'ensemble des services qu'il nous offre à des coûts abordables pour le Japon : des dortoirs et des douches toujours très propres, des cuisines très complètes pour faire ses propres repas et des salles communes aérées, des ordinateurs et le wifi gratuit partout dans l'auberge. J'ai aimé spécialement les auberges de Osaka et de Takayama pour leur animation.
  • Ito ... K's Guest House
  • Tokyo ... Hotel 3000 
  • Yokohama ... Chillulu Coffee & Hostel
     
  • L'okonomiyaki, ce délicieux et original plat, type pizza ou crêpe à base de chou. La version d'Hiroshima introduit des nouilles dans la pâte. C'est ma version préférée.
 

EN COMPLÉMENT ... 

Vous pouvez visionner
mon
album-photo sur le Japon

 

et connaître tous mes coups de coeur
sur l'Asie du nord-est et sur l'Asie du sud-est 

BON VOYAGE !  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je viens de lire la finale , trajets, hébergements et coups de cœur. Alors, ne tiens pas compte de ma question précédente sur les transports. Je te trouve vraiment débrouillard. Je note " manuellement" dans mon guide Lonely Planet, tous tes coups de cœur. C'est précieux. Merci pour tout!
Répondre
J
Et merci à toi d'avoir alimenté mon blogue par tes questions et commentaires. J'apprécie beaucoup.

À la prochaine.

Jacques, de Jonquière