Laos du sud (4) ... Thakhek, un secret encore bien gardé !

Publié le par Jacques de Vientiane (Laos) à 20:36:44

Article mis à jour en juillet 2020
 
Thakhek, Laos
31 mai 2007

.
Vue du Massif karstique
Le Lonely Planet du Sud-est asiatique ne parle pas du tout de cette ville. Même le guide du Routard en parle très peu. Aussi n'est-il pas surprenant de ne rencontrer ici aucun autre touriste. Thakhek demeure donc encore un secret bien gardé.

Je vous parle de cette petite ville, la capitale tout de même de la province de Khammouane, parce que c'est une ville peu connue, mais dont la région contient, entre autres, des paysages magnifiques de montagnes karstiques, un peu comme à Ninh Binh au Vietnam et un temple au stupa impressionnant sur le bord du Mékong, le temple Pha That Si

À la différence du Vietnam, ici, on n'a pas encore pensé à développer ces attraits touristiques.

Il faut donc se débrouiller soi-même en négociant directement avec un chauffeur de tuk-tuk pour qu'il nous emmène faire le tour de ces sites situés tout de même à quelques kilomètres de la ville. Et, quand le conducteur parle très peu l'anglais, c'est toute une gymnastique pour se faire comprendre et négocier le prix. Heureusement avec mon chauffeur de tuk-tuk, il y avait à l'épicerie quelqu'un qui connaissait davantage d'anglais et qui a servi de traducteur. Et on a fini par s'entendre.

On est donc parti le matin de bonne heure (7h30), car je voulais prendre le bus pour Vientiane à11h00. On est d'abord allé voir le temple, puis on a traversé le massif karstique sur une vingtaine de kilomètres : une superbe balade en tuk-tuk.

Quant à la ville elle-même, elle est plutôt ordinaire, sauf qu'au moins il y a quelques petits restos installés sur le bord du Mékong. Les gens viennent donc ici pour y finir la journée et commencer la soirée. Comme à Pakse et à Savannakhet, mais en beaucoup moins développé.

J'y ai par contre, ici aussi, pris un repas des plus savoureux typique du Laos, du "Poisson Hor Mok" : ce sont des petits morceaux de poisson cuits à la vapeur dans une feuille de bananier avec du lait de coco et d'autres épices. Avec un riz frit aux légumes...Divin !

En passant, jusqu'à présent, c'est au Laos que j'ai goûté les meilleurs plats, les plats les plus savoureux. Autant on peut trouver dans les villes des restos de toutes les régions du monde, autant il est facile de trouver des mets typiquement laotien.

Voici quelques photos souvenirs de mon passage dans cette région méconnue.

 

La ville et ses gens
C'est sur les rives du Mékong
qu'une grande partie de la vie des gens de Thakhek se passe
Thakhek-Ville (5)Thakhek-Ville (4)Thakhek-Ville (12)..Thakhek-Ville (30)
On pêche, seul ou en groupe, sur les bords du MékongThakhek-Ville (15)Thakhek-Ville (18)Thakhek-Ville (22)
On fait la distribution des Beerlao,
même sous une pluie battante...

.
Et d'autres vont au temple pour y faire leurs dévotions.
 
 
Le Temple Pha That Si
Vue d'ensemble du Temple avec son Stupa principal.
L'entrée principale du Temple
.

Divers points de vue sur le Stupa central
.
.
Thakhek-Wat Pha Tat Si (14)
Un autre lieu de recueillement sur le terrain du temple.
Et ici, quelques jeunes moines vaquent aux tâches quotidiennesThakhek-Wat Pha Tat Si (10)
 
Le corridor routier
qui traverse le massif karstique

 

  • Sur la route 12, des montagnes aux formes très originales

Thakhek-Site karstique (2)
Mon conducteur de tuk-tuk
en attendant que je finisse de prendre des photos
Thakhek-Site karstique (3)

Diverses habitations au pied du massif.Thakhek-Site karstique (11)Thakhek-Site karstique (13)Thakhek-Site karstique (30)
Thakhek-Site karstique (28)
Des camions comme ceux des  photos,
je ne sais combien nous ont dépassés sur les quelques 15 kilomètres
que nous avons faits sur la route 12...

Pas étonnant qu'on parle ici de "déforestation" !
.Thakhek-Site karstique (9)
On broute tranquillement sur le bord de la route....
  • Vues de la caverne de Tham Nang Ene

 
.
.
.
.
.
 
Après la visite de cette caverne, on est revenu à Thakhek pour prendre mon bus pour Vientiane. On aurait pu cependant continuer ainsi sur encore quelques 15 kilomètres de route.
Les gens de Thakhek dans les rizières...
Les hommes préparent le sol pour y recevoir les plants de riz,
 pendant que les femmes posent à la main et un à un
les plants de riz  dans le sol gorgé d'eau...
Thakhek-Site karstique (31)Thakhek-Site karstique (32)

Sur la chemin vers le terminus de bus, mon chauffeur voit venir le bus pour Vientiane... De la main, il fait signe au  conducteur d'arrêter. Le bus s'arrête et un des aides prend mon sac à dos et le place dans la soute à bagages.  Le temps de payer mon chauffeur de tuk-tuk et de le remercier, et me voilà installé dans le bus presque plein pour un six heures de route.
 
Et surprise...c'est un bus assez confortable avec air climatisé et un téléviseur qui présentera tout au long du trajet des DVD de chansons laotiennes...
 
Un trajet de six (6) heures très agréable finalement.
 
Arrivée à Vientiane avec vue sur le Mékong
Vientiane-Arrivée
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article