Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos Visites

DEPUIS JUIN 2006

 

Nombre de vos visites 

578 000

 

Pages consultées 

1 314 000

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI

 

Au 30 juin 2017 
4 025 jours

 

Nombre de vos visites :

3 077

 

Pages consultées :

4 654

 

Votre provenance : 

68 pays différents

 

 

**********

 

 

Parmi les  1 210  articles déjà publiés,
voici  les articles / sections du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

**********

  

Depuis juin 2006 :
 
vous avez effectué
une moyenne de  143   visites/jour
 
et
 
vous avez consulté 
une moyenne de  332  pages/jour

 

  **********

 

Vous m'avez écrit dans le blogue
2 232   commentaires  

 

  et, depuis janvier 2010, vous m'avez envoyé
4 873 courriels ou messages Facebook

 

127 d'entre vous sont abonnés au blogue
et 166
à ma page Facebook
       
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 22:03
Manille : 22 - 26 mai 2009
4 juin 2009
03 -06 juillet 2009
23 - 25 mai 2010
Environ 11 millions d'habitants

 



L'an dernier, j'avais passe une dizaine de jours a Manille et ce, en trois etapes.

Cinq jours d'abord, le temps de me promener un peu dans la ville, tout en planifiant ma visite de cette partie du monde et en faisant les demarches necessaires pour la realiser.

Car les Philippines, c'est grand, c'est plus de 7100 iles. Et l'ile de Luzon sur laquelle se trouve Manille est la plus vaste. Alors par ou commencer ?

Je me suis d'abord rendu aux bureaux de l'immigration pour extensionner mon visa de 21 jours a 59 jours. C'est donc aux Philippines que je terminerai ce troisieme sejour de six mois en Asie du sud-est.

Puis, par Internet, j'ai reserve une place sur le ferry pour l'ile de Palawan, le cinq (5) juin prochain.

J'ai donc une semaine pour visiter le nord de l'ile de Luzon, ses montagnes et ses rizieres en terrasses, les plus vieilles connues jusqu'a present, plus de 2000 ans. Je suis donc alle reserve mon billet de bus pour Baguio la porte d'entree de la region montagneuse du nord. Depart : 27 mai a 8h00 pour un trajet de 6 a 7 heures.

Et je devrai etre de retour a Manille au plus tard le 4 juin prochain.

A Manille, jusqu'a present, je suis toujours demeure dans le quartier de Malate, sur le "Khao San Road" manillien, avec ses restos et bars.

Mais ce qui differencie entre autres Malate du Khao San Road de Bangkok, c'est la presence des philippinos pauvres et tres jeunes qui frequentent le quartier en quete de quelques sous pour manger. De plus, on ne trouve pas les nombreux stands de nourriture qui caracterisent KSR. La presence des gardes de securite a toutes les entrees d'edifices publics et la presence des deux moyens de transport typiques des Philippines ( "jeepneys' et  "tricycles" a moteur et a jambes) sont deux autres grosses differences entre les deux quartiers.

J'avais pris alors beaucoup de photos, que j'ai malheureusement perdues. J'esperais me reprendre a la fin du voyage, mais un autre probleme m'y a empeche : je m'etais fait voler ma camera.

J'y suis revenu cette annee pour un autre 3 jours, le temps de faire extensionner mon visa de 21 a 59 jours et de reprendre quelques photos de Manille.

En voici le resultat.



LE PARC RIZAL

Le plus beau secteur de Manille est sans doute le Parc Rizal, un parc urbain assez etendu et contenant des jardins (chinois-japonais-orchidees), un etang ou l'on peut se promener en canot, des vastes espaces pour pique-niquer, des sculptures divers relatant l'histoire du peuple philippino, dont bien entendu, son heros national, Jose Rizal.

Cette annee, par contre, je m'y suis rendu en apres-midi. Il y avait tres peu de gens qui y circulaient a la difference de l'an dernier, car c'etait en fin de semaine et en fin d'apres-midi.

En voici tout de meme quelques images...l'agitation humaine en moins.

Manille 2010 (44)
Manille 2010 (43)

Manille 2010 (46)
Monument dedie a Jose Rizal


Manille 2010 (50)
Le lieu ou Jose Rizal a ete execute pour trahison


Manille 2010 (38)
L'etang du Parc Rizal

Manille 2010 (42)

Manille 2010 (53)
Manille 2010 (41)
Diverses sculptures agrementent la promenade dans le parc
 tout en nous racontant l'histoire des Philippines


 

LE BORD DE MER

Manille est une ville portuaire. Son bord de mer est donc tres important et on y a amenage une vaste et longue promenade, frequentee surtout en fin de journee, bordee par un immense bouvlevard, avec des restos qui le sillonnent.

L'an dernier, je suis donc alle me promener de ce cote, le bord de mer n'etant pas tres eloigne du quartier de Malate. Cette annee, j'y suis alle durant la soiree.

Manille 2010 (10)

Manille 2010 (15)
Le long de la Baie de Manille, on peut se promener,
y manger, mais aussi s'y reposer.

LE QUARTIER MAKATI


Le quartier des affaires de Manille se trouve dans le secteur de Makati. En plus des banques, on peut y trouver deux grands centres commerciaux assez agreables a frequenter, le Glorietta et le Greenbelt, plus cossu. C'est dans ce quartier qu'on trouve de nombreux edifices en hauteur, avec une architecture assez interessante.

Manille 2010 (66)

Manille 2010 (61)
Manille 2010 (65)

Manille 2010 (71)>

Manille 2010 (72)
Il y a meme une chapelle dans l'un des parcs du centre commercial Glorietta


Manille 2010 (75)

Manille 2010 (77)
En marchant sur l'Avenue Makati

LE SECTEUR INTRAMUROS

L'autre secteur de la ville qu'il ne faut pas manquer, c'est la vielle ville de Manille construite a l'interieur de murailles pour, a l'epoque proteger ses habitants. On y retrouve plusieurs edifices de la periode coloniale espagnole et le fort qui protegeait l'entree de la riviere au temps des espagnols, le fort Santiago.

Il faut savoir que les Philippines ont ete sous l'emprise de plusieurs pays avant de devenir un pays independant :

* 1521 - 1898 : les espagnols durantr 4 siecles (Independance des Philippines, le 12 juin 1898)

* 1898 - 1941 : les americains prennent la releve

* 1941 - 1945 : les japonais durant la deuxieme guerre mondiale et seront defait par les forces alliees.


Et ici aussi, au Fort Santiago, on nous rappelle les actes de bravoure de Jose Rizal pour la liberation des Philippines de la tutelle des espagnols. Jose Rizal, medecin. ecrivain, poete, peintre et sculpteur, fut a l'origine de la rebellion des philippinos contre les espagnols dans les annees 1890. Il fut arrete et accuse de sedition et fut tue en 1896 dans ce qui est maintenant le Fort de Santiago.

Manille 2010 (34)
Une des portes de la Vieille ville

Manille 2010 (19)
L'entree du Fort Santiago


Manille 2010 (20)

Manille 2010 (24)

Manille 2010 (26)
La cathedrale de Manille, detruite plusieurs fois


Manille 2010 (27)
Monument MEMORARE MANILLA dedie aux 150 000 philippinos
tues par les japonais a la fin de la seconde guerre mondiale


Manille 2010 (28)

Manille 2010 (29)
Beaux edifices coloniaux de la Vieille Ville



Et pour conclure...


Avant de mourir, Jose Rizal ecrivit un poeme "Mon ultime adieu" qu'il fit parvenir secretement en le cachant dans une lampe a petrole., texte qu'on peut lire, traduit dans 5 ou 6 langues, dont le francais, dans la section du Fort Santiago consacre a Jose Rizal.

Vraiment, aux Philippines on ne peut passer a cote de Jose Rizal :  des parcs lui sont caonsacres, des ecoles , ou encore des rues.

Et pour celles et ceux du Quebec qui se souviennent de la lecture qu'en avait faite Bernard Landry sur les Plaines en 2008, de la lettre que De Lorimier a ecrit a sa femme avant d'etre pendu en 1837 pour haute trahison, vous trouverez ici, dans le poeme de Rizal, un ton et une pensee similaire.


Mon ultime adieu


Adieu, Patrie adorée, terre du soleil chérie,
Perle de la mer d’Orient, notre éden perdu !
Je te donne, joyeux, ma vie triste et flétrie,
Et, fût-elle plus brillante, plus fraîche, plus fleurie,
Encore je te la donnerai, ja la donnerai pour ton bien !

Sur les champs de bataille, en leur fougueux délire,
D’autres t’offrent leur vie, sans doutes et sans regrets ;
Le lieu importe peu, cyprès, lauriers ou lis,
Que ce soit échafaud ou combat ou martyre,
Qu’importe quand la patrie et le foyer t’appellent !

Je vais mourir à l’heure où le ciel se colore,
Et annonce le jour hors des tristes ténèbres ;
S’il te manque du rouge pour te teinter, aurore,
Prends mon sang ; répands-le, sans attendre,
Dore-le d’un reflet de ta jeune lumière !

Mes rêves d’enfant, alors, à peine adolescent,
Mes rêves de jeune homme déja plein de vigueur,
Furent de voir un jour, joyau des mers d’orient,
Tes yeux noirs vides de pleurs, ton front lisse et fier,
Sans froncement, sans rides, sans marques de rougeur.

Rêve de ma vie, mon désir vif et brûlant,
Salut ! te crie cette âme qui bientôt va partir.
Salut ! Ah, qu’il est beau de tomber en te donnant l’élan,
Mourir en te donnant la vie, et sous ton ciel mourir ,
Et dans ta terre sacrée l’éternité dormir !

Si sur ma tombe, un jour, tu vois pousser
Dans l’herbe épaisse, une humble et simple fleur,
Pose-la sur tes lèvres et baise ainsi mon âme
Pour que je sente au front, sous la pierre glacée,
Un peu de ta tendresse, la chaleur de ton souffle.

Laisse la lune me couvrir d’une lueur calme et douce,
Laisse l’aube montrer sa fugace splendeur,
Laisse le vent gémir de son murmure grave,
Et si sur ma croix se pose quelque oiseau,
Laisse l’oiseau chanter son cantique de paix !

Laisse le soleil brûlant évaporer la pluie
Que pure, vers le ciel, elle porte mon cri !
Laisse mon ami pleurer ma fin prématurée
Et quand â la vesprée quelqu’un priera pour moi,
Prie aussi, oh Patrie ! pour mon repos en Dieu !

Prie pour tous ceux qui mourront dans le malheur,
Pour tous les torturés de tourments sans égal,
Pour nos mères affligées qui pleurent d’amertume
Pour l’orphelin, la veuve et celui qu’on torture
Et prie enfin pour toi, pour ton salut final !

Et quand la nuit obscure couvre le cimetière,
Et quand seuls, les morts veillent encore ici,
Ne trouble pas leur repos, ne trouble pas le mystère,
Si parfois tu entends un accord de cithare ou de harpe,
C’est moi, Patrie chérie, moi qui chante pour toi !

Et quand, un jour, ma tombe de tous abandonnée,
N’aura ni croix ni pierre pour marquer mon séjour
Laisse l’homme en disperser le sable avec sa houe
Et que mes cendres avant de fondre dans la terre
Deviennent poussière pour t’en faire un tapis.

Mais qu’importe l’oubli dont je n’ai nulle crainte.
Ton air, ton ciel, tes vallées, je parcourrai,
Note claire et vibrante serai â ton oreille
Parfum, lumière, couleurs, rumeur, chant ou plainte,
Répétant à loisir l’essence de ma foi.

Patrie idolâtrée, douleur de mes douleurs,
Philippines chéries, écoute ce tout dernier adieu.
Je laisse tout ici, mes parents, mes amours,
Je vais où il n’y a ni esclaves, ni bourreaux, ni tyrans,
Où la foi ne tue pas, où seul Dieu règne vraiment.

Adieu, parents, frères, parts de mon âme !
Compagnons d’enfance dans ce foyer perdu
Rendez grâces que s’achève cette dure journée.
Adieu, douce étrangère, ma mie, ma joie !
Adieu, êtres chéris : la mort c’est le repos.

Traduction francaise : 2003-12-05 Dominique Bérard



Repost 0
Publié par Jacques de Daet / Bagasbas (Luzon - Philippines) a 12:30 - dans CARNET PHILIPPINES NORD UNESCO Manille
commenter cet article

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues à visiter