Visayas, Negros (4)... De Bantayan à San Carlos en bateau et en bus

Publié le par Jacques B de San Carlos (Negros) a 15:45

Article mis à jour à Baguio, le 03 avril 2016

 

Escalante, Negros
18 mars 2011
14 570 habitants

San Carlos, Negros
19 mars 2011
et 17 - 18 mars 21016
33 600 habitants

 

Negros-San Carlos (39)
L'église de San Carlos
 

Mon séjour à San Carlos en mars 2011

 

Le 18 mars 2011 au matin, j'étais prêt à faire la traversée Bantayan-Bantayan / Sagay-Negros après avoir dû demeurer une journée de plus sur l'île de Bantayan. Aussi, en me levant, je vais aussitôt à la fenêtre pour me rendre compte qu'il pleut encore.

Mais j'ai pensé à une solution alternative si le bateau ne part pas encore ce matin : retraverser sur l'ile de Cebu, me rendre à Toledo et y prendre le ferry pour San Carlos sur l'île de Negros.

Je me rends donc au port pour y connaître la situation... pas de problème, la bangka part tel que prévu à 10h30. J'achète donc mon billet. Un bateau plus petit vient nous chercher pour nous amener sur la bangka amarrée plus loin au large.

Il pleut toujours, et les voyageurs arrivent par petits groupes d'une dizaine et prennent place à l'intérieur du bateau.

Le bateau lève l'ancre vers 10h45.

  • De Bantayan à Sagay en bangka

Bantayan-Negros-bateau (27)Bantayan-Negros-bateau (3)Bantayan-Negros-bateau (4)Bantayan-Negros-bateau (8)Bantayan-Negros-bateau (9)Bantayan-Negros-bateau (15)Bantayan-Negros-bateau (20)Bantayan-Negros-bateau (21)Bantayan-Negros-bateau (23)Bantayan-Negros-bateau (26)

Arrivée à Sagay quelques trois heures plus tard.

Je prends un bus pour Escalante où je passerai la nuit avant de me rendre à San Carlos.

Je me souviens que j'avais bien aimé, il y a deux ans,  la route  Sagay - San Carlos : la mer à gauche que l'on voit de temps à autre, et, à droite, des plantations de cannes a sucre avec  les montagnes en fond de scène.

Très agréable.

À Escalante, je suis fort surpris : la ville est divisée en deux, le Vieux Escalante près de la mer et la section neuve de la ville, en plein sur la route nationale très achalandée.

Vraiment très ordinaire comme ville ! 

  • De Sagay à San Carlos 

Escalante, le soir...
Coucher de soleil et karaoke
Negros-Escalante (2)Negros-Escalante (3)Negros-Escalante-San Carlos (2)Negros-Escalante-San Carlos (6)Negros-Escalante-San Carlos (8)

Sur la route Sagay - San CarlosNegros-Escalante-San Carlos (14)Negros-Escalante-San Carlos (15)Negros-Escalante-San Carlos (16)Negros-Escalante-San Carlos (21)Negros-Escalante-San Carlos (23)Negros-Escalante-San Carlos (25)Negros-Escalante-San Carlos (28)Negros-Escalante-San Carlos (36)Negros-Escalante-San Carlos (50)Negros-Escalante-San Carlos (46)

Et je retrouve le lendemain la fort jolie ville de San Carlos, la ville aux nombreux sourires de bienvenue et la ville oubliée des automobiles... presque uniquement des tricycle à pédales ou à motos.

Une ville qui la première fois que j'y suis venu m'avait tant charmé. J'y reviens donc avec grand plaisir.

  • À San Carlos en mars 2011

Le port et l'ile de Cebu au loinNegros-San Carlos (2)

Fond de scène de San CarlosNegros-San Carlos (9)

Dans un quartier de la villeNegros-San Carlos (5)Negros-San Carlos (7)Negros-San Carlos (10)

Le secteur du Parc municipal et de l'égliseNegros-San Carlos (13)Negros-San Carlos (32)

En face du parc,
la terrasse qui m'accueillait pour ma bière quotidienne
Negros-San Carlos (29)

Et sa toilette très rudimentaire, pour ne pas dire plus !Negros-San Carlos (20)

En soirée à San Carlos...Negros-San Carlos (42)Negros-San Carlos (44)

Et du karaoke bien évidement !Negros-San Carlos (55)

Après deux nuits ici, je suis parti pour Bacolod en passant par Don Salvador, une route superbe d'après les responsables de l'hôtel où je logeais. Je les ai cru sur parole, et ils avaient bien raison.  Je referai cette route pour une troisième fois en 2016.

Suite... Visayas, Negros 2011...
San Carlos / Salvador / Bacolod, plaisir garanti

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ça avait l'air amusant malgré la pluie qui avait précédé. Énergisant!
Répondre
J
Quand la pluie est si peu souvent au rendez-vous, on peut alors l'apprecier davantage !<br /> <br /> Jacques, de Baguio que je retrouve avec plaisir.
G
<br /> <br /> toujours aussi bien, continue<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Gillou<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Merci et a la prochaine, Gillou<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, de San Carlos sur l'ile de Negros (Phiilippines)<br /> <br /> <br /> <br />