Lombok (1) ... Mataram et sa région

Publié le par Jacques de Jonquière (Québec) à 16:00

Mataram, Lombok

Du 14 au 17 juin 2011

et 20 juin 2011

Environ 330 000 habitants

 

 

Lombok-Mataram (70)

À Mataram, le Pura Meru, vu du Palais Aquatique

 

Une vingtaine de jours avant le retour au Québec.

 

Dernière étape de mon voyage de six mois : l'île de Lombok.

 

Et comme les années précédentes, j'utiliserai ces derniers jours pour relaxer un peu, donc pas question de me déplacer constamment.

 

À Lombok, je compte donc ne visiter que quelques villes, surtout celles avec plages : Mataram/Senggigi, Kuta et l'île de Gili Trawangan.

 

Pour le reste de l'île, ce sera pour une autre fois.

 

 

2011-I-Lombok 1

 

Lombok est une île volcanique d'Indonésie, située entre les îles de Bali et de Sumbawa. Elle fait partie des Petites îles de la Sonde. Sa superficie est de 5 435 km².

 

Sa ville principale est Mataram, qui est aussi la capitale de la province des petites îles de la Sonde occidentales (...)

 

Dans le nord, le paysage de l'île est dominé par le volcan Rinjani (avec 3 726 m, le 3e sommet d'Indonésie après le Puncak Jaya en Papouasie et le Kerinci à Sumatra). La dernière éruption du Rinjani remonte à 1994. Celui-ci abrite une caldeira, en partie occupée par le lac Segara, en forme de croissant, d'où émerge le cratère récent du Baru. Le volcan et le lac font partie d'un parc national établi en 1997.

 

Le sud de Lombok est une plaine fertile où l'on cultive, outre le riz, le maïs, le café, le tabac et le coton.

 

Le détroit de Lombok marque le passage de la division biogéographique entre la faune de les écorégions indomalaise et australasienne. Elle porte le nom de ligne Wallace, nommée d'après Alfred Russel Wallace, qui le premier remarqua les différences entre les deux zones (...)

 

80% des habitants de Lombok appartiennent au groupe ethnique des Sasak (...) Le reste de la population est formée de Balinais, Javanais, Chinois et Arabes.

 

En Indonésie, les 2 millions de personnes qui se considèrent Sasak ont l'image de musulmans dévôts (...)

 

L'autonomie régionale en Indonésie se traduit, à Lombok, par une volonté des autorités locales de promouvoir la culture sasak. Les autorités s'efforcent ainsi de promouvoir des traditions comme la musique de gendang beleq (« grand tambour »), les combats de canne ou la poésie traditionnelle.

 

Des siècles de domination balinaise à Lombok ont laissé leur marque, ne serait-ce que par la présence d'une forte minorité balinaise mais aussi des temples et autres lieux de culte balinais (...)

 

Comme de nombreuses régions d'Indonésie, Lombok se caractérise par la beauté de ses paysages, l'agrément de son climat, l'originalité de ses cultures.

 

Wikipedia

 

 

Je suis donc parti le 14 juin au matin de Maluk, sur lîle de Sumbawa, pour prendre le ferry Sumbawa / Lombok à Poto Tano, une traversée de 5 heures environ.

 

Puis le bus continue vers Mataram, la capitale de l'île de Lombok.

 

De Poto Tano (Sumbawa)

à Mataram (Lombok)

Lombok-Mataram (1)

Sumbawa-Lombok (14)

Sumbawa-Lombok (10)

Sumbawa-Lombok (19)

Sumbawa-Lombok (26)

Sumbawa-Lombok (21)

A l'avant-plan, colline à Poto Tano sur l'île de Sumbawa

et, à l'arrière -plan, le volcan Rinjani sur l'île de Lombok

 

Sumbawa-Lombok (41)

Arrivée à Lombok

 

 

De Labuan Lombok à Mataram

Lombok-Mataram (14)

A Lombok, c'est sans doute l'île ou j'ai vu le plus grand nombre de mosquées

 

Lombok-Mataram (24)

Lombok-Mataram (10)

 

Lombok-Mataram (20)

 

Lombok-Mataram (7)

Le long de la route, on peut apercevoir aussi de nombreuses rizières

 

 

Lombok-Mataram (16)

Un puits pour l'eau

 

 

Arrivé à Mataram, je m'installe au Oka Homestay pour quelques jours, le temps de rediger quelques compte rendus pour le blogue, d'aller manger dans quelques restos et de me promener dans la ville pour y visiter deux sites importants : le plus grand temple hindou de Lombok, le Pura Meru, érigé en 1720, et, en face, le Palais Aquatique de Mayura, construit en 1774.

 

Mataram et ses temples

Lombok-Mataram (37)

Lombok-Mataram (41)

Lombok-Mataram (42)

 

Lombok-Mataram (50)

Lombok-Mataram (54)

Lombok-Mataram (59)

Le Temple hindou de Pura Meru

 

Lombok-Mataram (39)

Une des mosquées de Mataram, vue du Pura Meru...

deux aspects culturels de Lombok

 

Lombok-Mataram (67)

Lombok-Mataram (74)

Le Palais aquatique de Mayura

 

Lombok-Mataram (63)

Lombok-Mataram (66)

Dans le parc du Palais, on vient s'y détendre


 

 

À part ces deux sites, la ville de Mataram est plutôt une ville de services, donc il n'y a pas grand chose d'original à y découvrir. Il faut donc sortir de la ville pour y faire quelques decouvertes.

 

C'est ce que j'ai fait en moto avec Ian durant une journée.

 

 

Mataram et sa région

Lombok-Mataram (78)

Une autre belle mosquée en route vers Pura Lingsar

 

Lombok-Mataram (79)

Lombok-Mataram (90)

Lombok-Mataram (92)

Lombok-Mataram (87)

Pura Lingsar édifié en 1714


Lombok-Mataram (97)

Lombok-Mataram (98)

Lombok-Mataram (100)

Lombok-Mataram (102)

Travaux aux champs en route vers Pura Suranadi

 

Lombok-Mataram (109)

Lombok-Mataram (105)

Lombok-Mataram (103)

Lombok-Mataram (107)

Lombok-Mataram (119)

Pura Suranadi

 

Lombok-Mataram (129)

Rivière près du village de Sesaot

où nous nous sommes arrêtés pour le lunch


Lombok-Mataram (137)

Lombok-Mataram (146)

Lombok-Mataram (147)

En route vers le Temple de Gunung Pengsong

 

Lombok-Mataram (171)

Lombok-Mataram (149)

Lombok-Mataram (162)

Lombok-Mataram (167)

Lombok-Mataram (156)

Le Gunung Pengsong

 

 

C'est par la montée au sommet du Gunung Pengsong que s'est terminée cette visite des alentours de Mataram.

 

Et comme je comptais me rendre à la plage de Kuta, Ian m'a proposé de m'y conduire en moto. Et on pourrait, en cours de route s'arrêter dans son village, un village typique sassak.

 

Et j'ai tout de suite accepté sa proposition.

 

On part donc ensemble demain pour Kuta-sur-Lombok (et non Kuta-sur-Bali).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article