Irian Jaya (2) ... Biak, mon premier contact avec la Papouasie...et quel beau contact!

Publié le par Jacques de Manokwari (Irian Jaya-Indonesie) a 16:30

Kota (ville) Biak, Pulau (île) Biak
15-18  mai 2013
Environ 42 000 habitants

Papoua13-Biak- Ville-Rues (8)1
Entrée de plusieurs édifices publics en Papouasie 
 


2013-Irian-Jaya1

Biak est entourée par de nombreux récifs coralliens. Elle est baignée par le détroit de Yapen au sud et le détroit de Wonai à l'ouest qui font partie de l'océan Pacifique.

Biak est une destination pour la plongée sous-marine.

L'île possède un aéroport, Frans Kaisiepo

Papoua13-Biak Island

UN PEU D'HISTOIRE

  • VERS L'INTÉGRATION DE BIAK À L'INDONÉSIE

Le premier Européen à aborder Biak est l'Espagnol Alvarez en 1567. L'explorateur néerlandais Willem Cornelisz Schouten y passe également lors d'une expédition en 1615-16, au cours de laquelle il découvre une nouvelle route pour contourner la pointe sud de l'Amérique du Sud, le passage de Drake, pour passer de l'Atlantique au Pacifique.

Au début des années 1900, des commerçants chinois fonde Bosnik dans l'est de l'île. Ils viennent notamment acheter des épices, des peaux de crocodile, du rotin, du poisson, des holothuries.

En 1942, durant la Seconde Guerre mondiale, les Japonais s'emparent de Biak.

Le transfert de la souveraineté sur les Indes néerlandaises du royaume des Pays-Bas à la République des États-Unis d'Indonésie en 1949 n'incluait pas la Nouvelle-Guinée occidentale, qui reste néerlandaise. Les Hollandais construisent le port de Wapnor et l'aéroport de Mokmer.

En 1961, le président indonésien Soekarno lance une « campagne pour la libération de l'Irian ». Finalement, l'Indonésie et les Pays-Bas signent en 1962 l'accord de New York par lequel les Néerlandais acceptent de remettre l'administration de la Nouvelle-Guinée occidentale à l'Indonésie. Un contingent d'observateurs militaires des Nations Unies est envoyé pour surveiller l'application du cessez le feu. Il est suivi de la mise en place d'une administration provisoire des Nations Unies.

  • LE MASSACRE DE BIAK

Le 1er juillet 1998, date anniversaire de la déclaration d'indépendance de la Papouasie par l'Organisation pour une Papouasie libre (OPM) en 1971, Biak a été le théâtre d'une tuerie.

Des membres et sympathisants de l'OPM avaient hissé leur drapeau, l'Étoile du Matin, à Kota Biak et campaient sur les lieux. Le 6 juillet à 5 h 30 du matin, des membres de l'armée indonésienne ouvrent le feu, tuant un grand nombre de personnes.

Les survivants sont arrêtés. Deux cents d'entre eux sont embarqués sur deux navires de la marine indonésienne et emmenés en deux lieux différents pour être jetés à la mer. Les jours suivants, des corps s'échouaient sur les plages de Biak ou étaient pris dans des filets de pêcheurs.

L'armée expliqua que ces corps appartenaient à des victimes du tsunami d'Aitape qui s'était produit à quelque 1 000 km de là, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Wikipedia

 

C'est de Kendari, dans la Province du sud-est de l'Île de Sulawesi, que je me suis rendu sur l'Île de Biak, mon premier arrêt en Papouasie indonésienne ou Irian Jaya : quatre heures dans les airs, mais 10 heures dans les deux aéroports où Garuda s'est arrêté. On est donc arrivé vers 05h00 à Biak, sous la pluie.

Après m'être installé, avoir dormi quelques heures et avoir pris une bonne douche, je suis parti découvrir la  ville de Biak et repérer les lieux où je passerai quelques jours.

Une agréable journée de promenade qui m'a donné un avant goût de ce que je découvrirai en Papouasie.

  • Le port de Biak 

Papoua13-Biak- Ville-Port (5)1Papoua13-Biak- Ville-Port (1)1Papoua13-Biak- Ville-Port (2)1

Une partie de Biak au bord du détroit de Yapen

Papoua13-Biak- Ville-Port (3)1Papoua13-Biak- Ville-Port (4)1

  • Dans les rues et ruelles de Biak

Papoua13-Biak- Ville-Rues (4)1Papoua13-Biak- Ville-Rues (5)1Papoua13-Biak- Ville-Rues (2)1

Le coin des cordonniers
Papoua13-Biak- Ville-Rues (1)1

Ruelle menant à la mer

Papoua13-Biak- Ville-Rues (6)1

Transport entre les îles

Papoua13-Biak- Ville-Rues (7)1Papoua13-Biak- Ville-Rues (9)1Papoua13-Biak- Ville-Rues (10)1
  • Le marché de poissons et de légumes de Biak, très animé du matin au soir

 

Papoua13-Biak- Ville-Marche (5)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (1)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (9)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (11)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (7)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (2)Papoua13-Biak- Ville-Marche (3)Papoua13-Biak- Ville-Marche (4)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (10)1Papoua13-Biak- Ville-Marche (8)1

  • Au coucher du soleil, les gens se donnent rendez-vous au marché, les pêcheurs rentrent avec leurs dernières prises et les jeunes se délassent dans les eaux du détroit

Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (1)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (10)2Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (9)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (21)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (16)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (4)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (2)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (5)1Papoua13-Biak- Ville-Couchers de soleil (6)1

  • Et du bien beau monde...on se croirait beaucoup plus en Afrique qu'en Indonésie

Papoua13-Biak- Ville (33)1

De jeunes pêcheurs préparant leur hameçon

Papoua13-Biak- Ville (15)1Papoua13-Biak- Ville (20)1
Papoua13-Biak- Ville (35)1Papoua13-Biak- Ville (41)1Papoua13-Biak- Ville (44)1Papoua13-Biak- Ville (61)1Papoua13-Biak- Ville (74)1Papoua13-Biak- Ville (75)1Papoua13-Biak- Ville (184)1Papoua13-Biak- Ville (6)1Papoua13-Biak- Ville (23)1

À suivre ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter. <br /> Cordialement
Répondre
J
Bonjour<br /> <br /> Merci pour votre appréciation. <br /> <br /> Jacques, de Taitung
A
<br /> De bien belles photos aussi bien les aériennes de l'article précédent que celles-ci,ce pays est bien attirant.<br /> Très peu de temps sur les blogs en ce moment entre travaux,enfants et petits-enfants,plus un qui arrive lundi avec sa maman et ensuite c'est nous qui partirons jusqu'à la fin du mois,alors ne<br /> t'étonnes pas si tu ne me lis pas,je regarderais tous tes articles au retour.<br /> <br /> <br /> Bonne continuation.<br />
Répondre
J
<br /> <br /> Et passe de bons moments avec ta famillem Annick.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> A+<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, tout juste arrive a Ambon dans l'archipel indonesienne des Moluques<br /> <br /> <br /> <br />