Hunan (2) ... Shaoshan, la ville natale de Mao Zedong

Publié le par Jacques de Ubud (Bali-Indonesie) a 15:30

Changsha et Shaoshan, Hunan

17 au 20 juin et 22 - 23 juin 2012

Environ 7 044 118 habitants (2010)

 

C-Hunan-Shaoshan (35)

Le Mao de Shaoshan (1993)

 

Un Mao plus sobre que celui de Changsha :

1993, c'est presque 20 ans apres la Revolution Culturelle lancee par Mao,

et les abus de toutes sortes que cette periode de turbulence a provoquees

 


En une journee, on peut venir visiter, en train, la ville de Shaoshan, ville ou naquit Mao Zedong.

 

Ici a Shaoshan, on ne peut vraiment pas echapper a Mao. Il est present partout : des musees, la maison natale de Mao de meque que les tombes de sa famille, des sculptures de toutes les dimensions, dont la plus imposante, celle du Parc  ou les chinois viennent comme en pelerinage...

 

 

En route...

Changsha / Shaoshan / Changsha en train

 

C'est donc le 19 au matin, sous un ciel des plus couverts,  que je prenais le train de 6h40 pour me rendre dans la ville de Shaoshan.

 

Un trajet d'environ 2h30.

 

C-Hunan-Shaoshan (20)

C-Hunan-Shaoshan (2)

C-Hunan-Shaoshan (3)

C-Hunan-Shaoshan (9)

C-Hunan-Shaoshan (16)

C-Hunan-Shaoshan (17)

C-Hunan-Shaoshan (18)

C-Hunan-Shaoshan (75)

 

En arrivant a Shaoshan, et en sortant de la gare ferroviaire, le ton est donne...

 

C'est Mao qui nous accueille.

 

C-Hunan-Shaoshan (73)

 

Avant d'arriver a Shaoshan, des dames nous offraient, dans le train, des tours de la ville. Mais, comme j'avais lu qu'il y avait des transports publics d'organises a la gare ferroviaire et que mes voisins de siege ne semblaient pas interesses par les offres, j'ai decide d'emprunter ma tactique coutumiere : attendre a la gare et voir venir et suivre la foule, car foule il y avait.

 

Et de fait, il y avait des minibus qui attendaient les visiteurs pour leur faire decouvrir les divers sites dispersees dans la ville et autour. Et ces minibus font un circuit en boucle qui nous ramene a la gare ferroviaire

 

1er arret du minibus : le Musee  de Mao

 

C-Hunan-Shaoshan (21)

C-Hunan-Shaoshan (23)

C-Hunan-Shaoshan (25)

C-Hunan-Shaoshan (27)

C-Hunan-Shaoshan (28)

C-Hunan-Shaoshan (24)

C-Hunan-Shaoshan (30)

 

Dans ce musee, il y a une salle ou l'on entre en silence  par groupe d'une vingtaine de personnes : on nous place sur deux rangees devant une grande sculpture de Mao et le drapeau chinois. Puis une courte ceremonie a lieu avec musique grandiose.  puis on sort de la salle pour se retrouver dans une boutiques de souvenirs.

 

Durant la ceremonie, je n'ai pas ose prendre de photos.

 

Second arret du minibus : le Parc dedie a Mao

 

  • La place centrale avec la statue de Mao

C-Hunan-Shaoshan (44)

C-Hunan-Shaoshan (43)

C-Hunan-Shaoshan (34)

C-Hunan-Shaoshan (39)

C-Hunan-Shaoshan (41)

Ici, ce sont les jeunes filles qui m'ont servi de guides durant la visite.

Elles parlaient tres peu anglais, mais elle me furent tres utiles

pour me demeler avec le systeme de minibus et les sites a visiter.


  • Le Musee du camarade Mao

C-Hunan-Shaoshan (45)

C-Hunan-Shaoshan (47)

Peinture de la maison familiale ou naquit Mao

 

C-Hunan-Shaoshan (55)

C-Hunan-Shaoshan (57)

Lors de la declaration de l'independance chinoise

 

C-Hunan-Shaoshan (60)

 

  • La maison natale de Mao

C-Hunan-Shaoshan (63)

C-Hunan-Shaoshan (64)

C-Hunan-Shaoshan (65)

 

Ici, il y avait tellement de monde qui faisait la queue, que mes jeunes filles-guides ont decide de ne pas aller visiter l'interieur de la maison familiale.

 

Je les ai donc suivi jusqu'au tombeau familial de Mao.

 

  • Le tombeau familial

 

C-Hunan-Shaoshan (66)

C-Hunan-Shaoshan (67)

L'etang face a la maison familiale

 

C-Hunan-Shaoshan (68)

L'entree du cimetiere

 

C-Hunan-Shaoshan (70)

Le tombeau familial ou les gens viennent se recueillir et laisser des fleurs

 

Et c'est apres cette visite, que je suis revenu en minibus a la gare ferroviaire. Je me suis promene dans le centre-ville de la Shaoshan en attendnt mon train qui repartait de Shaoshan vers 16h40.

 

Pas grand chose a voir dans la ville meme.

 

Si on vient a Shaoshan, c'est seulement pour visiter les lieux ou vecut le fondateur de la Chine contemporaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci pour ce reportage, j'ai été très étonnée de constater comment Mao était encore vénéré en Chine... quasiment comme un dieu !
Répondre
J
Bonjour. Malgré des erreurs, il a tout de même permis à son peuple de pouvoir vivre dignement , d'où ces marques d'affection qu'on lui témoigne encore aujourd'hui. Au plaisir de vous lire à nouveau. Jacques, de Jonquière.
D
<br /> intéressant MERCI .<br />
Répondre
J
<br /> <br /> Cest moi qui te remercie.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Au plaisir de te lire à nouveau.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> Oui je regarde tous tes reportages et je les garde précieusement car je pense qu'il me serviront un jour.<br /> Gillou <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Mweci de nouveau.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> A+<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, toujours dans le meme Cafe Internet a Ubud<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> Merci pour tes reportages et les photos. Bon séjour.<br /> Gillou <br />
Répondre
J
<br /> <br /> C'est moi qui te remercie, Gillou, pour prendre de ton temps pour reagir a mes articles.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Au plaisir de te lire a nouveau<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, de Ubud (Bali-Indonesie) apres une journee pour assister a des funerailles balinaises a Singaraja pres de Lovina et une autre journee dans le cratere du volcan Batur sur les bords du lac<br /> du meme nom.<br /> <br /> <br /> <br />