Guangxi (12) ... Dazhai et les Terrasses du peuple Yao

Publié le par Jacques de Kuala Lumpur (Malaisie) a 14:30

Mise à jour en décembre 2021

Dazhai, Guangxi
13 mai 2012

C-Guangxi-Dazhai-montee (24)
Vue du village de Dazhai à partir du sommet des terrasses


À Guilin, j'avais comme projet de me rendre dans la région reommée pour ses rizières en terrasses.

Mais, après avoir attendu deux jours à Guilin pour avoir une température autre que de la pluie et de la brume, j'ai finalement décidé, sur les conseils des gens de l'auberge où je logeais, de me rendre directement dans la région et d'y demeurer quelques jours...ce serait plus facile de profiter des éclaircies pour me promener dans les rizières.

Je suis donc parti, en bus, le 13 mai au matin pour Dazhai, un des villages typiques de la région.Le trajet dure plus de 1h30.

Cette région des Terrasses de Longji (Terrasses du Dos du Dragon), de plus de 70 kilomètres carrés, remonte à la Dynastie des Yuan (1271-1368) et fut développée, durant plusieurs années, par les peuples Yao et Zhuang.

Étant une région montagneuse de plus de 1180 mètres, on peut donc y voir des paysages très différents selon qu'on soit en hiver ou en été. Plus de 10  sites peuvent  y être visités, mais les deux principaux sont les suivants :

  • Les Terrasses rouges de Jinkeng-Dazhai développées par le peuple Yao;
  • Les Terrasses de Pingan développées par le peuple Zhuang.

Ce sont ces deux sites que je vous présenterai dans les deux prochains articles.

Mais commençons par la route qui nous mène de Guilin à Dazhai. Et,en ce matin du 13, le ciel était gris et il y avait apparence de pluie. Ca n'augurait rien de bon.

 

Sur la route...
Guilin / Dazhai / Pingan / Guilin
 
  • À la sortie de Guilin 

C-Guangxi-Route-Guilin-Dazhai (3)C-Guangxi-Route-Guilin-Dazhai (5)  C-Guangxi-Route-Pingan-Guilin (43)

  • De Guilin jusqu'à l'embranchement vers Pingan

C-Guangxi-Route-Guilin-Dazhai (11)C-Guangxi-Route-Pingan-Guilin (26)C-Guangxi-Route-Pingan-Guilin (18)C-Guangxi-Route-Pingan-Guilin (17)

Les deux sites majeurs de la région :
les Terrasses du peuple Zhuang a Pingan et celles du peuple Yao a Dazhai

C-Guangxi-Pingan (3)

Pour atteindre Pingan,
il faut
traverser la rivière et monter dans les montagnes

C-Guangxi-Pingan (2)

  • Jusqu'au site des Terrasses de Jinkeng Yao de Dazhai

C-Guangxi-Route-Guilin-Dazhai (24)C-Guangxi-Route-Guilin-Dazhai (20)

L'entrée du site des Terrasses de Dazhai
C-Guangxi-Dazhai (1)

 

Les Terrasses de Jinkeng Yao de Dazhai ...
Le village de Dazhai et ses habitants Yao

 

À l'entrée du site de Dazhai, de nombreux villageois nous offrent leurs services. J'ai donc suivi une dame du village qui m'avait offert une chambre. Comme l'hôtel était au centre du village de Dazhai, j'ai donc accepté sa proposition.

En route vers le village de Dazhai

C-Guangxi-Dazhai-village (1)  C-Guangxi-Dazhai-village (3)

La propriétaire et l'hôtel ou j'ai logé à Dazhai

C-Guangxi-Dazhai-village (2) C-Guangxi-Dazhai-village (10)

C'est donc là que je me suis installé pour les deux jours que je comptais y passer.

C-Guangxi-Dazhai-village (6)

Vues du village et, en sirotant une bière,
regards sur les gens qui vaquent  à leurs occupations 

C-Guangxi-Dazhai-village (13)C-Guangxi-Dazhai-village (8)C-Guangxi-Dazhai-village (11)

 

Les terrasses de Jinkeng Yao 

En début d'après-midi, comme la pluie avait cessé, j'ai donc décidé de prendre le risque de monter jusqu'au sommet de la montagne par un sentier très bien balisé et avec des vues magnifiques sur le village de Dazhai.

Et la pluie, je ne l'ai point vue. Ce furent donc de superbes heures de balades dans les terrasses et les rizières, avec un arrêt au sommet de la montagne pour m'acheter une bouteille d'eau, et admirer les paysages fabuleux qui s'offraient à nous, puis une redescente vers Dazhai par un sentier différent qui permettait de passer par un autre petit  village.

  • En montant vers le sommet des terrasses

C-Guangxi-Dazhai-montee (2)C-Guangxi-Dazhai-montee (3)C-Guangxi-Dazhai-montee (8)C-Guangxi-Dazhai-montee (10)C-Guangxi-Dazhai-montee (12)C-Guangxi-Dazhai-montee (14)C-Guangxi-Dazhai-montee (15)C-Guangxi-Dazhai-montee (16)
C-Guangxi-Dazhai-montee (17)C-Guangxi-Dazhai-montee (21)

  • Vues du sommet des terrasses

Ici, au sommet de la montagne

C-Guangxi-Dazhai-montee (22)C-Guangxi-Dazhai-montee (23)C-Guangxi-Dazhai-montee (25)C-Guangxi-Dazhai-montee (26)C-Guangxi-Dazhai-montee (27)

  • Et en redescendant vers Dazhai

C-Guangxi-Dazhai-Descente (1)C-Guangxi-Dazhai-Descente (2)C-Guangxi-Dazhai-Descente (3)C-Guangxi-Dazhai-Descente (4)C-Guangxi-Dazhai-Descente (5)

En haut, à gauche, le village Yao de Tiantouzhai

C-Guangxi-Dazhai-Descente (7)C-Guangxi-Dazhai-Descente (6) C-Guangxi-Dazhai-Descente (9)C-Guangxi-Dazhai-Descente (10)C-Guangxi-Dazhai-Descente (11)

Et un autre village Yao

C-Guangxi-Dazhai-Descente (13)C-Guangxi-Dazhai-Descente (15)

C-Guangxi-Dazhai-Descente (16)

Après m'être informé la veille sur les diverses possibitlités, je savais qu'il y avait un bus pour Pingan à 08h00 avec transfert à l'intersection pour Pingan.

Aussi, le lendemain matin, comme il pleuvait, j'ai donc décidé de laisser tomber l'autre point de vue qu'on pouvait atteindre, pour plutôt me rendre à Pingan pour y passer ma seconde nuit.

C'est donc ce que j'ai fait.

 

Suite... Guangxi 2012 ...
Regards sur le village de Pingan

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Très belles photos  MERCI <br /> <br /> <br /> Je ne me lasse pas de revoir cet article . Le travail des habitants et leur style de vie est vraiment impressionant . MERCI !!!<br />
Répondre
J
<br /> <br /> C'est moi qui te remercie pour tes bons mots.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il y a quelques mois j'étais au Yunnan et je me suis rendu aux rizières en terrasses de Yuanyang...quel autre magnifique spectacle...j'ai bien hâte de vous les présenter.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> À +<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, de Jonquière<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> très intéressant MERCI .<br /> <br /> <br /> J ' ai effectivement vu cette minorité de l ' autre côté de la frontière : au Vietnam .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Encore MERCI<br />
Répondre
J
<br /> <br /> Bonjour Dede. Les peuples en effet, dans la vraie vie, se moquent bien des frontieres creees par d'autres humains "envahisseurs".<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> A +<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, de San Fernando au nord de l'ile de Luzon aux Philippines.<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> Je suis vraiment fasciné par toutes ces terrasses et le travail que cela représente au cours des siècles.<br /> <br /> <br /> Grâce à toutes tes photos et tes explications,j'ai l'impression d'être dans la peau du vénitien Marco Polo.Cordialement.<br /> <br /> <br /> Gérard.<br />
Répondre
J
<br /> <br /> Ces terrtasses, pour la plupart, ont ete edifiees sous la dynastie Ming, il y a environ 500 ans.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Les Yao sont un groupe ethnique constituant l'un des cinquante-six groupes ethniques officiellement identifiés par la<br /> République populaire de Chine. Ils résident dans les terres montagneuses du Sud-Ouest et du Sud de la Chine, ainsi que dans les pays limitrophes : Birmanie, Laos et Viêt Nam. Leur religion<br /> écrite est basée sur l'animisme, mais beaucoup ont été convertis au bouddhisme et au christianisme (...)<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Les femmes Yao ont une caractéristique particulière : elles ne coupent leurs cheveux que deux fois dans leur vie, une fois à 18 ans et une fois à 38 ans ; c'est en effet,<br /> pour leur ethnie, un critère de beauté. Elles coiffent leurs cheveux en les remontant sur leur tête, et en ajoutant à leur coiffure des cheveux déjà coupés ou tombés, qu'elles ont reçus comme<br /> héritage de leur mère et de leur grand-mère. (Wiki pedia)<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, de Munduk, Bali<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> On peut dire que l'homme a maitrisé la nature de main de maître.C'est tout simplement superbe.<br /> mais dis donc tu es un sacré bon marcheur,c'est que ça grimpe dans le coin !!!!!!<br />
Répondre
J
<br /> <br /> C'est bien vrai que l'homme est un maitre dans l'art d'assurer sa survie. Pour ce qui est de ma forme physique, je dois dire que la montee etait assez facile car le sentier etait super<br /> bien balise avec ses milliers de marches...mais, comme d'habitude, j'ai pris mon temps, car je n'avais rien a prouver a qui que ce soit...je n'avais qu'a me remplir les yeux et l'esprit des<br /> beautes que ce peuple a su developper. C'etait en effet genial ! Un apres-midi magnifique, surtout que la pluie nous avait oublie.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Jacques, de l'aeroports de Singapour en route pour la derniere etape de mon voyage 2012 : Bali et Lombok.<br /> <br /> <br /> <br />