Bali (11) ... Neuf jours à Ubud et pas une seconde d'ennui !

Publié le par Jacques de Jonquière (Québec) à 09:30

Ubud, Bali

16 - 24 juin 2012

 

Bali- Ubud-Rizières (27)

 

 

Après une nuit au village de Toya Bungkah sur les rives du lac Batur, je prenais la direction de la superbe ville de Ubud en moto-taxi.

 

 

En route, on s'est arrêté pour visiter trois des importants temples de la région : celui de Tampaksiring, le Puserit Jagat et la grotte de Goa Gajah.

 

 

Sur la route ...

De Batur à Ubud

 

  • Au village de Tampaksiring, le Temple de Tirta Empul et ses sources sacrées, découvertes en 962

Bali-Route Batur-Ubud-Tampaksiring (3)

Bali-Route Batur-Ubud-Tampaksiring (1)

Bali-Route Batur-Ubud-Tampaksiring (2)

Bali-Route Batur-Ubud-Tampaksiring (4)

Bali-Route Batur-Ubud-Tampaksiring (5)

Bali-Route Batur-Ubud-Tampaksiring (6)

 

  • Près du village de Pejeng, le Temple Pusering Jagat, construit en 1329

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (7)

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (1)

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (6)

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (2)

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (4)

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (5)

Bali-Route Batur-Ubud-Pura Pusering Jagat (3)

 

  • Près de Teges, la Grotte de l'Éléphant (Goa Gajah)

Bali-Route Batur-Ubud-Goa Gajah (7)

Bali-Route Batur-Ubud-Goa Gajah (4)

Bali-Route Batur-Ubud-Goa Gajah (3)

Bali-Route Batur-Ubud-Goa Gajah (2)

Bali-Route Batur-Ubud-Goa Gajah (6)

 

 

Des services disponibles

 

 

Arrivé à Ubud, je me suis installé au même guesthouse que lors de ma première visite de Ubud en 2010.

 

 

La ville de Ubud offre aux nombreux touristes qui viennent s'y installer pour quelques jours une panoplie de services des plus variée et des plus intéressante.

 

  • Des logements à petit prix

 

D'abord on y trouve de nombreux logements pour toutes les bourses. Même les guesthouses les plus économiques incluent un petit déjeuner dans leurs prestations.  Et l'on peut demeurer en ville, ou dans des secteurs plus "campagnards"  tout près du centre-ville.

 

  • Des moyens de nous déplacer variés

 

Et si l'on veut visiter les environs, de nombreux balinais nous offrent des moyens de transports pour nous y rendre, que ce soit en taxi ou en moto. 

 

De plus, un système efficace de bus-minivan nous offre la possibilité de nous rendre dans une autre région de l'île. On peut aussi louer des bicyclettes ou des motos pour pouvoir nous déplacer.

 

  • Des cafés Internet peu coûteux

 

De plus, on peut aussi trouver partout dans la ville, des cafés Internet à des coûts très abordables, ce qui m'a permis de mettre en ligne mes articles sur mon séjour de 35 jours en Chine. Ayant trouvé, dans cette ville, tout ce dont j'avais besoin, j'y suis demeuré neuf jours.

 

 

Des promenades dans les rizières

 

Ubud nous offre aussi la possibilité d'effectuer d'agréables randonnées dans les rizières qui entourent la ville à pied, ou encore, en bicyclette.

 

Bali- Ubud-Rizières (5)

Bali- Ubud-Rizières (2)

Bali- Ubud-Rizières (3)

Bali- Ubud-Rizières (4)

Bali- Ubud-Rizières (6)

Bali- Ubud-Rizières (7)

Bali- Ubud-Rizières (8)

Bali- Ubud-Rizières (10)

Bali- Ubud-Rizières (9)

Bali- Ubud-Rizières (93)

 

 

Une vie culturelle des plus active

 

 

Mais ce qui fait de Ubud une ville où il fait bon vivre, c'est son large éventail d'activités liées à la culture balinaise.

 

D'abord, des balades dans les rues et ruelles de la ville nous font découvrir un nombre impressionnant de temples et de nombreux musées.

 

  • Des temples partout en ville

Bali- Ubud (58)

Bali- Ubud (65)

Bali- Ubud (67)

Bali- Ubud (3)

Bali- Ubud (46)

 

  • Le Musée Puri Lukisan, son parc et ses trois pavillons où l'on peut admirer des peintures et des sculptures d'artites balinais

Bali- Ubud-Musée Puri Lukisan (2)

Bali- Ubud-Musée Puri Lukisan (3)

Bali- Ubud-Musée Puri Lukisan (5)

Bali- Ubud-Musée Puri Lukisan (69)

Bali- Ubud-Musée Puri Lukisan (4)

 

 

À Ubud, on peut aussi assister, chaque soir de la semaine, à des spectacles de musique, de danse ou de théâtre. À ma première visite, j'avais assisté à deux spectacles de danse balinaise, le legong et le  keca.

 

Cette année, je me suis rendu au Agung Rai Museum of Art (ARMA) pour assister à un spectacle de danse balinaise, le barong.

  • Un spectacle de danse "Barong - Kriss" au Agung Rai Museum of Art (ARMA)

 

Les danses balinaises racontent très souvent des épisodes des récits mythologiques ou de récits historiques de l'Indonésie.


Les danses balinaises obéissent à des règles extrêmement précises. Les danseuses gardent toujours les lèvres fermées. Les mouvements des yeux ont une très grande importance, tout comme les mouvements et les positions des mains et des doigts. 

 

La musique qui accompagne les danses balinaises est également propre à l'île. Elle est exécutée par un orchestre appelé gamelan. Il est principalement composé d'instruments de percussion, comme des gongs ou des métallophones, et complété par des flûtes. (…)

 

Une des danses les plus célèbres de l'île est appelée danse du Barong ou aussi danse du kriss. Elle doit son premier nom à l'animal mythique qui apparaît dans la danse, et son second nom à un accessoire intervenant également au cours de cette danse : le poignard balinais à lame ondulée : le kriss.

Dans la mythologie balinaise, le Barong est le symbole des forces positives de l'univers. Il est opposé à la sorcière Rangda. Cette dernière parvient à contraindre les hommes qui la combattent aux côtés du barong à retourner leurs kriss contre eux-même. Il faut tout le pouvoir magique du barong pour éviter la mort de ses compagnons et pour vaincre Rangda.


Au cours de cette danse, les danseurs aux kriss entrent en transe.

 

Le Barong est actionné pas deux danseurs qui prennent place dans un costume : l'un occupe la partie avant de l'animal, l'autre sa partie arrière. La tête de l'animal est faite d'un masque de bois, et le danseur fait claquer sa mâchoire au cours de la danse. Sa fourrure est faite de longs poils soyeux, il est paré d'or et porte une barbe décorée de fleurs.

Le Barong est dépeint comme peureux, un peu naif, mais d'un courage et d'une dévotion immense.

 

Danses balinaises

 

 

Bali- Ubud-Spectacle de danse (2)

Bali- Ubud-Spectacle de danse (3)

L'entrée du Barong

 

Bali- Ubud-Spectacle de danse (4)

Un nouveau spectateur qui s'est invité au spectacle !

 

Bali- Ubud-Spectacle de danse (5)

Bali- Ubud-Spectacle de danse (6)

Bali- Ubud-Spectacle de danse (185)

Rangda, la déesse du mal, avec les danseurs de kriss

 

Bali- Ubud-Spectacle de danse (127)

 

Extraits d'un spectacle de barong

 

 

Autre aspect intéressant de la vie culturelle de Ubud, la restauration. En effet, les restaurants de Ubud nous offrent des menus des plus variés. Cuisines chinoise, indienne, italienne, mexicaine, etc. se retrouvent sur les menus qui nous sont proposés.

 

Mais surtout, chaque restaurant se fait un plaisir de nous présenter des plats typiquement balinais, satay, nasi goreng, gado gado, pepes, etc.

 

À ce sujet, un restaurant se démarque de tous les autres, le restaurant familial Roda qui offre, à chaque dimanche, un  buffet d'une quinzaine de plats balinais...DÉLICIEUX !

 

  • Le Buffet balinais dominical du resto familial Roda en ce 24 juin 2012

Bali- Ubud-Resto Roda (2)

Le buffet balinais du Roda

 

Bali- Ubud-Resto Roda (216)

Et en ce 24 juin 2012, on fête entre québécois 

 

 

Voilà ce que furent mes neuf jours à Ubud, et pas une seconde d'ennui.

 

 

UBUD, ma ville #1 de l'île de Bali, une ville à visiter absolument.

Publié dans CARNET INDONÉSIE EST, Bali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

Bien la musique et la vidéo , sans oublier les photos .


A+


Gérard
Répondre
J


Merci Gérard.


 


Jacques