Côte est (4) ... Hue, une journée avec les Nguyen

Publié le par Jacques de Hue (Vietnam) à 09:13:05

Mise à jour en février 2021
Hue, Vietnam
21-24 avril 2007
Environ 400 000 habitants
 

V-Hue (11)
Vue du Tombeau de l'Empereur Khai Dinh 

Nguyen est un nom qu'on retrouve souvent au Vietnam. Mais ici je ne vous parlerai pas de la famille Nguyen, mais bien de la Dynastie des Nguyen, les empereurs qui régnèrent sur le Vietnam réunifié après deux siècles de divisions, et ce, durant près d'un siècle et demi, de 1802 a 1945.

Et Hue devint alors la capitale de ce Vietnam réunifié.

À la suite de Gia Long, le premier de la lignée, ces empereurs voulurent laisser leur marque autant de leur vivant que de leur mort : ils voulurent ainsi immortaliser leurs oeuvres en construisant de nombreux édifices, tours et temples de même que  des mausolées tous plus grandioses les uns que les autres.

Plusieurs de ces monuments furent détruits durant les guerres que subit le pays, et plusieurs sont actuellement en restauration. L'ensemble de ces monuments furent classés, en 1993, au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO.

 

Site du Patrimoine Mondial de l'UNESCO

     Ensemble de monuments de Hue

Mis à jour le 17 août 2013 à Jonquière

"Établie comme capitale du Viet Nam unifié en 1802, la ville de Huê a été non seulement le centre politique mais aussi le centre culturel et religieux sous la dynastie Nguyên, jusqu'en 1945. La rivière des Parfums serpente à travers la cité-capitale, la cité impériale, la cité pourpre interdite et la cité intérieure, ajoutant la beauté de la nature à cette capitale féodale unique." (UNESCO)

 

La Cité Impériale de Gia Long


Gia Long (1802-1820), après qu'il se fut proclamé Empereur, fit donc construire une immense citadelle, ceinturée d'un mur et protégée par un canal. Et, à l'intérieur, il établit sa résidence dans la Cité Impériale, elle aussi bien protégée par un mur avec quatre portes, une citadelle dans la citadelle.

Une des portes de la Cité Impériale V-Hue (17)

Allée menant à l'un des pavillonsV-Hue (15)

Entrée très colorée du temple To Mieu dans la Cité Impériale
qui rend hommage aux Empereurs de la Dynastie
V-Hue (18)

Intérieur du Temple avec un autel pour chacun des EmpereursV-Hue (16)

 

Le Tombeau de Minh Mang


Le successeur de Gia Long, Minh Mang (1820-1840), se fit construire un mausolée, le plus impressionnant de tous les autres tombeaux impériaux.

Comme d'autres par la suite, le mausolée comprend

  • un pavillon dans lequel on retrouve une stèle sur laquelle sont inscrits les grands gestes du défunt empereur;
  • un temple dédié à l'Empereur et à l'Impératrice, parfois aux concubines de l'Empereur;
  • le tombeau de l'Empereur;
  • une cour d'honneur avec des statues de pierre représentant un cheval, un éléphant, des mandarins civils et des mandarins guerriers,
  • et, enfin, des étangs recouverts de fleurs de lotus.
     

Site du Patrimoine Mondial de l'UNESCO

Le Tombeau de Minh Mang
U-Vietnam-Hue-Minh Mang

   

Cour d'honneur du Tombeau de Minh MangV-Hue

Un des mandarins de la Cour d'honneurV-Hue (4)

Points de vue sur divers pavillons 
V-Hue (1)V-Hue (2)

Allée menant au Tombeau lui-même au fondV-Hue (3)

 

La Tour de Thieu Tri


L'Empereur Thieu Tri (1841-1847), quant a lui, fit construire, en 1844, une tour de sept étages en l'honneur de Bouddha, sur le site de la Pagode Thien Mu.

La pagode elle-même avait été élevée en 1601 sur une colline dominant la Rivière des Parfums, cette jolie rivière qui longe la ville de Hue. 

Tour de la Pagode Thien MuV-Hue (19)

 

Le Tombeau de Tu Duc


L'Empereur Tu Duc (1848-1883), poète en plus, vécut et fut enterré ici dans ce monument qu'il avait lui-même dessiné.

Ce fut l'empereur dont le règne fut le plus long et des plus tumultueux, tellement que le lieu de sa sépulture fut tenu secret de crainte que sa tombe ne fut pillée : on décapita les 200 serviteurs chargés de ses funérailles.

On retrouve dans l'un des pavillons des poèmes de Tu Duc illustrés par après.

Cour intérieure
V-Hue (13)

Pavillon où l'Empereur allait se détendre et écrire ses poèmesV-Hue (14)

Ruines du Pavillon des Concubines de l'Empereur Tu Duc
qui, malgré ses 104 épouses 
et ses nombreuses concubines
n'eut pas de descendance
V-Hue (12)

 

Le Tombeau de Khai Dinh


Le tombeau de Khai Dinh (1916-1925) quant à lui fut construit en 11 ans.

C'est un immense château bâti sur trois étages. On y trouve une cour d'honneur des plus jolie avec ses deux séries de mandarins qui se font face. À l'intérieur, les murs sont recouverts de céramique.

Vue d'ensemble du Château-Tombeau
V-Hue (8)

Vues de la cour d'honneur ...
remarquez les chapeaux coniques à la vietnamienne des mandarins
V-Hue (7)V-Hue (9)V-Hue (10)

Vue de l'intérieur du Tombeau avec une sculpture de l'EmpereurV-Hue (5)

Mur en céramique à l'intérieur du TombeauV-Hue (6)

En 1945, après qu'Ho Chi Minh ( "Celui qui apporte la lumière") eut créé le Comité de libération nationale, l'Empereur Bao Dai abdiqua en faveur du nouveau gouvernement. Ho Chi Minh, en septembre 1945, proclame à Hanoi l'indépendance de la République démocratique du Vietnam et fait de Hanoi la nouvelle capitale du Vietnam.

Comme à Nha Trang et à Hoi An, je reviendrai à Hue en 2012
 

Suite ... Côte est 2007 (5) ...
Une finale vietnamienne sous forme de synthèse !

 

Publié dans CARNET VIETNAM SUD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Même après une matinée complète de tournée, une visite de la ville impériale de Hue (la Citadelle) était à notre ordre du jour. Nous l'avons comparé à une mini-Cité interdite mais toujours impressionnant. Certains aspects de la ville impériale de Hue étaient en fait plus intéressants ... peut-être parce qu'elle se sentait plus "habitée" et était à plus petite échelle. En particulier, nous avons vraiment apprécié le Royal Theatre et les jardins étaient très bien entretenus. Heureux que nous ayons fait l'effort supplémentaire de visiter.
Répondre