Ciné (1) ... Monde : une cinémathèque idéale

Publié le par Jacques Beaulieu à 10:03

 Jonquière-Québec



"Pourquoi ces trois-là ?... parce que j'ai longtemps pensé que ces trois-là n'étaient pas "mes préférés" et j'y suis toujours revenu après mille et un détours vers d'autres films, livres, Cds... donc quand on revient à quelque chose éternellement, ça veut dire que c'est BON, tout simplement..."   
Bagheera




La plateforme d'Overblog peut nous procurer d'immenses plaisirs. On peut en effet compter sur plus de 615 000 blogueurs francophones pour nous alimenter, et ce, sur tous les sujets.

J'ai donc profité de cette opportunité pour envoyer un message sur le Forum Overblog pour recevoir des suggestions de livres, de cds et de films de façon à  meubler notre bibliothèque, notre discothèque et notre cinémathèque personnelles.

Voici le message que j'ai lancé en novembre dernier :


"D'abord une précision ... j'adore VOYAGER...

Mais mes voyages je les fais aussi à travers les livres, la musique et le cinéma...

Mais quels livres, cds et films chacun devrait-il avoir ABSOLUMENT lus, écoutés ou vus ?

Pivot a donné sa bibliothèque idéale...

Ici...on va se donner notre bibliothèque, notre discothèque et notre cinémathèque IDÉALE...

LE livre, LE cd, LE film que chacun devrait avoir ABSOLUMENT chez lui... ET POURQUOI (au moins une bonne raison d'avoir chez soi ce livre, cd ou film)..."



Ce message, je l'envoie aujourd'hui à vous toutes et tous qui visitez ce site.



cina-ma.gif
Ce billet-ci veut se concentrer sur les suggestions de films. Pour plus de commodités, je les ai regroupés par régions du monde.

De plus, il y a une section ouverte aux cinémas des pays d'Asie.

Venez donc nous donner aussi vos suggestions de MUSIQUE et de LIVRES.


Un gros merci.


 
EN PROVENANCE DU FORUM D'OVERBLOG
VOICI LES PLUS RÉCENTES SUGGESTIONS


De Le Sainsois


West Side Story,  Robert Wise (1961) ... Pour la musique et la chorégraphie.

Les demoiselles de Rochefort,  Jacques Demy (1967) ...  Pour les mêmes raisons mais avec le plus que c'est made in france.

Les hommes préfèrent les blondes,  Howard Hawks (1953) ... Pour Marylin...tiens ! je m'aperçois que ce sont  3 films musicaux !


De Alisko-san

Le Kid,
Charlie Chaplin (1921) ... mon Chaplin préféré.  Pourquoi ? pour comme toujours chez Chaplin, le fonds social, les talents d'acteurs, le rythme, et des scènes d'anthologie.

Tous les Lubitsch. Pourquoi ? Subtilité, fantaisie, la "touch" qui joue avec art du champs-contrechamps et hors champs

 

Tous les Capra. Pourquoi ? l'inventivité, le rythme effréné, la fantaisie

 

Tous les Kubrick.  Pourquoi ? Tu connais un réalisateur qui passe d'un genre à un autre avec autant de talent, qui a tout abordé.

 

 

De Nabu

Orange mécanique, Stanley Kubrick (1975) ... Certes violent mais une musique géniale.

Requiem for a dream (Retour à Brooklyn)
, Darren Aronofsky (2000) ... J'adore la musique de ce film et à ce que j'ai pu entendre c'est un film choquant mais culte.  Faut que j'aille le voir.

 


De Gunterbandini

À l'ouest rien de nouveau, Lewis Milestone (1930) ... Ach ! z'est ein magnifik film pazifik.


De Isa

La Belle Histoire, Claude Lelouch (1991) ... L'histoire, les acteurs, les images, la musique...un vrai bonheur.


De Darklord

Les temps modernes, Charlie Chaplin (1936) ... C'est difficile de tout dire. Déjà c'est une vraie page d'Histoire. À mon avis il faudrait faire visionner ce genre de films aux jeunes au collège ou au lycée.

En plus il y a une excellente critique sociale de la part de quelqu'un dont on ne pourra pas dire qu'il n'a pas connu les pires conditions de vie.


Et enfin, c'est un film toujours drôle malgré le temps. Chaplin est intemporel.

 

 




***********************************************************************
POUR MIEUX CONNAÎTRE LE MONDE ASIATIQUE
***********************************************************************

 


Police Story
, Jackie Chan (1988)

All about Lily Chou-Chou, Shunji Iwai (2001)

L'île, Kim Ki-Duk (2000)

Le Voyage de Chihiro, Hayao Miyazaki (2001)

L'île nue, Kaneto Shindo (1960)

Entre Ciel et Terre,
Oliver Stone (1993)

Happy Together, Kar-Waï Wong  (1997)

In the mood for love (Les silences du désir), Kar-Wai Wong (2000) ... Si vous n'avez pas vu ce merveilleux film, je vous le conseille. La musique est magnifique, ainsi que la prise de vue, la lumière...et l'histoire !



***********************************************************************
DU CÔTÉ DE LA FRANCOPHONIE
***********************************************************************


C'est arrivé près de chez vous, Rémy Belvaux (1991) ... Un vrai chef d'oeuvre d'humour plus noir que noir !

Quai des Brumes, Marcel Carné (1938)

Les tontons flingueurs, Georges Lautner (1963)

Itinéraire d'un enfant gâté
,
Claude Lelouch (1988)

Microcosmos, Claude Nuridsany et Marie Perennou (1996)

Un amour à taire, Jérémie Rénier (2005)

Mon Oncle, Jacques Tati (1957)... et tous les autres

L'Atalante
, Jean Vigo (1934)


***********************************************************************
DU CÔTÉ DES AMÉRIQUES
***********************************************************************



Shrek 1 & 2
, Andrew Anderson (2001 et 2004)

Magnolia, Paul Thomas Anderson (1999) … parce qu'il décrit des rapports humains avec beaucoup de sensibilité et d'humour.

Pi, Darren Aronofsky (1998)

Harold et Maud, Hal Ashby (1971)...pour se remonter le moral quand tout va de travers...on y rit, on y pleure, on y jouit...un film sur la marginalité. Musique de Cat Stevens.

Pearl Harbor, Michel Bay (2001)

Los Olvidados, Luis Bunuel (1950) ... ça a au moins 50 ans et c'est d'actualité ! Délinquance et violence gratuite sur des plus faibles plus l'esprit de groupe ! Bizarre non parce que je suis sûr que les 16% en plus de délinquance sur les personnes individuelles n'ont sûrement pas vu ce chef d'oeuvre !

Terminator 2, James Cameron (1991) ... certainement le film qui a changé ma vie, c'est après l'avoir vu que j'ai décidé de travailler dans le cinéma.

Saving Grace, Nigel Cole (2000)

Apocalypse Now, Francis Ford Coppola (1979)

Le Parrain
, Francis Ford
Coppola (1972)

Il danse avec les loups, Kevin Costner (1990)

Casablanca, Michael Curtiz (1941)

Little Miss Sunshine, Jonathan Dayton et Valerie Faris (2005)

Philadelphia, Jonathan Demme (1993)

Le silence des agneaux, Jonathan
Demme (1991)

Impitoyable, Clint Eastwood (1992)

Fight Club, David Fincher (1999)

The Wizzard of Oz
, Victor Fleming (1939) …
(avec Judy Garland) parce qu' "on est vraiment bien que chez soi"… Film que j'ai beaucoup regardé étant petite, il m'avait marqué, je viens de le revoir et c'est magique...

Syriana
, Stephen Gaghan (2006) … pour dénoncer les dérives financières qui mènent à impliquer l'industrie dans les conflit internationaux au détriment des peuples


Brazil, Terry Gilliam (1985)

Las Vegas parano, Terry Gilliam (1998) … un choc visuel et incohérent à souhait .. pour ceux qui n'ont jamais pris de LSD... vous allez comprendre votre douleur… pour ceux qui ont fait l'expérience cela vous ravira (mon conseil beauté : ATTENTION le LSD est une drogue dangereuse: n'en prenez pas !!, sachez tirer bénéfices des conneries des autres sans avoir à les faire) … Johnny Depp et Benicio del Toro déchaînés !

Eternal Sunshine of the Spotless Mind (Du soleil plein la tête), Michel Gondry (2004)

Entretien avec un vampire, Neil Jordan (1994)

L'Empire contre-attaque, Irvin Kershner (1980)

La nuit du chasseur, Charles Laughton (1955)

Star Wars, George Lucas (1977) ... pour moi c'est une interprétation moderne des grands mythes et des grandes épopées.

Elephant man,
David Lynch (1980)

Soudain l'été dernier, Joseph Leo Mankiewicz  (1959)

Mirror Mask, Dave McKean (2005)

V pour vendetta, James McTeigue (2005) … hollywoodien, mais depuis que je l'ai analysé en psychologie, j'adore l'aspect historique et sociologique.

Le talenteux Mr Ripley, Anthony Minghella (1999)

Little big man, Arthur Penn (1970)

Goodfellas, Martin Scorsese (1990)

Kill Bill, Quentin Tarantino (2003-2004)

Pulp Fiction, Quentin
Tarantino (1994)

Reservoir Dogs, Quentin
Tarantino (1991)

Last Days (2005), Elephant (2003), Gerry (2002), Gus Van Sant

La Société des poètes disparus, Peter Weir (1989)

The Truman Show, Peter
Weir (1998)

Citizen Kane, Orson
Welles (1941)

Rambo…la trilogie (1982-1985-1988)


***********************************************************************
DU CÔTÉ DE L'EUROPE
***********************************************************************


Bagdad Café
,
Percy Adlon (1987)

Le voleur de bicyclette, Vittorio de Sica (1948) ... pour l'humanisme qui se dégage de ce film.

Drowning by numbers, Peter Greenaway (1988)

Fitzcarraldo,
Werner Herzog (1982)

L'Expérience, Oliver Hirschbiegel (2000)

Marnie, Alfred Hitchcock (1964)

Barry Lyndon, Stanley Kubrick (1975)

Max, Menno Meyjes (2002)

L'Aurore, Friedrich Wilhelm Murnau (1927)

Le pianiste, Roman Polanski (2001) … et bien sûr le livre de Wladyslaw Szpilman.

Pirates, Roman
Polanski (1986) ... Parce qu'on sait plus faire de beaux films d'aventures sans torcher le scénario et sans abuser du numérique.

Life of Brian,
Monty Python (1979)

Blade Runner,
Ridley Scott (1982) ... pur chef d'oeuvre visionnaire contemporain et philosophique.

Rocky Horror Picture Show,
Jim Sharman (1975)

Gaichu, Akihiko Shiota (2001) ... Bizarrement, il n'y a qu'en cinéma que j'ai une oeuvre qui se détache des autres, celle qui déboîte tout tout tout tout

No man's land,
Danis Tanovic (2001)

Le Miroir, Andréï Tarkovski (1974)

 

***********************************************************************
DU CÔTÉ DE L'OCÉANIE
***********************************************************************


Paï, Niki Caro (2002) … pour toi qui aime voyager...

 

Publié dans voyager autrement, Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Pour la largeur des menus, je régle la largeur dans cette ligne HTML select style="width: 290px; color: rgb(0,0,33); background-color: rgb(236,242,254)" onchange="menuderoulant(this)" name="menu"
Répondre
J
Merci Annak pour avoir répondu aussi vite à ma demande concernant les menus déroulants. J'ai fait les corrections et c'est effectivement plus agréable à l'oeil.Jacques
C
assez d'accord avec cette liste puisque passion ciné et oulot de ma bien aimée ; sinon le dernier SCORSESE : ouaouhhhhhh !
Répondre
J
Merci Cactus pour ton commentaire.J'ajouterai le dernier Scorcese dans la liste.Jacques
S
Encore un grand bravo pour avoir mis sur ton blog les suggestions des forumeurs!A+SysTooL
Répondre
J
Merci Systool.C'est normal de partager avec le plus de gens possibles les découvertes de chacun.Jacques
D
Bonjour, merci pour ton com sur mon blog, oui j'ai vu que tu avais mis mes 2 films  préférés. Je pourrai y ajouter "danse avec les loups" que je revois avec plaisir et beaucoup d'émotion. Je voyage peu, mais bon tu as peut-être compris que l'univers des santons m'amène très loin dans l'espace et le temps.
J'aime bien ton fil sur OB, ça change des banalités habituelles du cdc
amitiés, Daniel
Répondre
J
J'avais bien aimé moi aussi.Je vais l'ajouter à la liste.Et pour les santons...c'est en effet tout un univers.Au plaisir de te revoir.Jacques
I
Coucou
Dans les films francophones je rajouterais aussi Itinéraire d'un enfant gâté de C. Lellouch avec J.P. Belmondo et R. Anconina. Ce film me bouleverse à chaque fois que je le regarde. Un PDG, Sam Lion, amoureux de l'univers du cirque, décide de tout quitter, travail et famille, pour s'inventer une nouvelle vie... Enfant trouvé par des forrains, il aspire à une vie plus libre. Mais sa rencontre en Afrique, par hasard, avec l'un de ses ex-employés va remettre en cause sa décision.  La BO du film est également un enchantement.
Indira
Répondre
J
Je l'ajoute tout de suite.Salut.
I
Aller, on en rajoute un ?Ce sera un film d'animation japonais, Le voyage de Chihiro ( Sen to Chihiro en VO), de Miyazaki. C'est vraiment le meilleur du maître je trouve. Une petite fille, Chihiro, s'égarre lors d'une promenade avec ses parents et se retrouve dans un monde peuplé d'esprits...Le thème est purement japonais par la référence à la nature, aux esprits, aux sorcières et aux sorts, aux lanternes rouges et aux auberges de bois. Les dessins sublimes font passer un moment inoubliable peuplé de personnages attachants. Il s'adresse autant aux enfants qu'aux adultes.a bientôtIndira
Répondre
J
Merci Indira. Je ne connaissais pas.De Allociné : "Présenté en compétition officielle du 52ème Festival de Berlin, Le Voyage de Chihiro y a remporté l'Ours d'or, partagé avec le drame irlandais Bloody sunday. La plus haute récompense de la Berlinale est tombée comme une surprise, aucun film d'animation n'ayant auparavant été couronné dans la capitale allemande."Jacques