Sabah (3) ... Sandakan, en passant par Lahad Datu...

Publié le par Jacques de Kota Kinabalu (Malaisie) a 22:45

Lahad Datu : 21 avril 2009
Environ 156 000  habitants

Sandakan : 22 - 23 avril 2009
26 - 27 avril 2009
Environ 350 000 habitants


Le trajet Semporna / Sandakan dure environ cinq heures.

Et entre ces deux villes de l'est du Sabah, se glisse une autre ville moyenne situee sur les bords de la Mer des Celebes, Lahad Datu.

Il n'y a pas grand chose a y faire, mais j'ai tout de meme decide de m'y arreter une nuit, histoire de voir de quoi cette ville avail l'air.


Lahad Datu,
une ville au bord de l'eau
plutot tranquille

S-Lahad Datu (4)

S-Lahad Datu (10)

S-Lahad Datu (12)
Au port...

S-Lahad Datu (1)
Un homme coturier...et il n'est pas le seul...


S-Lahad Datu (15)

S-Lahad Datu (17)
Au marche...

S-Lahad Datu (18)
On s'y repose un brin...

S-Lahad Datu (25)
On vient s'y detendre...

S-Lahad Datu (25)

S-Lahad Datu (41)
Et on vient y prier...

 

 

 


Quant a Sandakan, cette ville portuaire est une ville centrale de l'est du Sabah.

D'ici, on peut rejoindre facilement par ferry Zamboanga, sur l'ile de Mindanao aux Philippines. D'ou le fort contingent d'immigres philippinos dans cette region du Sabah.

Sandakan est aussi le point de depart pour une visite des Iles Turtle, de la region de Sukau et de la Riviere Kinabatangan, et aussi du "Centre de rehabilitation des orangs-outans de Sepilok", situe a seulement 25 kilometres de la ville. Je vous reparle de Sukau et de Sepilok dans de prochains articles.

Pour tout de suite, voici quelques photos de la ville elle-meme de Sandakan, cette ville ou se cotoient le moderne et l'ancien, et ou l'on est en train de developper le bord de mer.

 

Sandakan,
une ville centrale de l'est du Sabah


S-Sandakan (47)


S-Sandakan (17)

S-Sandakan (53)

S-Sandakan (1)
Des immeubles modernes et d'autres a la cubaine !

S-Sandakan (6)





S-Sandakan (26)
La mer et son quartier en plein developpement


S-Sandakan (22)
Quand l'orage attaque...
aucune terrasse ne peut y resister...
mais on garde le sourire en attendant que ca passe !



S-Sandakan (55)


S-Sandakan (32)

S-Sandakan (59)

S-Sandakan (36)

S-Sandakan (38)
Le bord de la mer vers le marche de nuit..
toute sorte de monde vienne s'y detendre

S-Sandakan (63)

S-Sandakan (66)
Resto chinois du quartier...
pas beaucoup de touristes ici



S-Sandakan (73)

S-Sandakan (78)
Marche de nuit avec sa succulente nourriture
a des prix imbattables


De Sandakan, j'ai effectue deux importantes visites.

A Sukau d'abord, c'est la faune particuliere qui habite la jungle bordant la Riviere Kinabatangan que j'ai pu decouvrir, puis a Sepilok, ce sont les orangs-outans qui m'ont fascine.

Ces deux visites m'ont permis d'entrer en contact avec un des traits caracteristiques du Sabah, la nature sauvage.

Publié dans CARNET BORNÉO, sabah

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Contente de te relire et puis j'attends avec impatience les orang-outans !
Répondre
J
<br /> Allo Perfecta.<br /> <br /> Ca s'en vient...c'est pour tres bientot<br /> <br /> A +<br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br />
M
Que les gens ont l'air  heureux d'être photographiés. Demandes-tu toujours la permission ? As-tu souvent des refus ? Maintennt avec le numérique, c'est bien de pouvoir leur montrer immédiatement le "résultat". Bonne suite. Je me réjouis de voir des images de ces grosses bêbêtes !! A++
Répondre
J
<br /> Bonjour Marianne<br /> <br /> <br /> C'est en effet tres facile de photographier les gens ici en Asie. Les gens se pretent au jeu avec le sourire. Souvent, quand ils me voient sortir ma camera de son etui, aussitot, ils arretent<br /> leur activite et se regroupent comme pour une photo de famille. C'est d'ailleurs un de mes problemes...comment les prendre au naturel ? Le zoom est alors utile, ou alors je prends la photo avant<br /> le vregroupement, ou je leur demande de continuer leur activite.<br /> <br /> Les refus sont archi-rares, et je respecte alors leur desir.<br /> <br /> Parfois meme, je detruis une photo quand je me rends compte que la personne ne semble pas satisfaite quand elle regarde la photo que je lui montre.<br /> <br /> En tout cas, auparavant j'avais de la difficulte a photographier les gens, mais ici en Asie, depuis le Myanmar, c'est un vrai plaisir que de communiquer avec eux par l'intermediaire de ma<br /> camera.<br /> <br /> Les sourires fusent alors...<br /> <br /> A la prochaine<br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br />
A
Je suis restée absente pendant un mois et demi mais j'ai gardé tous tes articles,car je ne voudrai pas en manquer un seul.Ce que tu nous montre aujourd'hui est très joli,je préfère le premier village tranquille et serein où tu as bien fait de t'arrêter,car nous en profitons aussi.Comment te remercier pour ce beau voyage que tu partages avec nous ???Bises et bonne continuation .Annick
Répondre
J
<br /> Bonjour Annick. Content de te lire a nouveau.<br /> <br /> <br /> Pour ce qui est de mes arrets dans de petits bleds, etant donne que j'ai du temps, j'aime bien y dormir au moins un soir. Je n'aurai pas souvent l'occasion de passer par ces coins de pays, aussi<br /> je me dis qu'il faut au moins y aller voir, quitte a refaire mes plans de voyage.<br /> <br /> A +<br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br /> <br />