Sangkhlaburi ... Saveurs birmanes !

Publié le par Jacques de Kanchanaburi (Th) a 09:30

Mise à jour en mai 2021
 

Sangkhlaburi, Thaïlande du Nord
25-27 janvier 2009
Environ 11 000 habitants

Sangklaburi (129)
Vue du village avec les filets de peche sur le lac
 

 

Des "Hello !" gratuits avec de grands sourires, des temples avec des moines jeunes et vieux, des villages flottants et d'autres sur terre, des currys à la birmane, voilà ce qui nous attend quand on se rend à Sangkhlaburi, petit village d'à peine 11 000 habitants, composé en grande partie de deux ethnies du Myanmar, les Mon et les Karen.

Il est situé à environ 220 kilomètres au nord de Kanchanaburi.

Avant 1990, ces deux peuples vivaient en Birmanie de l'autre côté de la frontière actuelle avec la Thaïlande.  Ils étaient les maîtres des lieux de passage entre la Thaïlande et la Birmanie et menaient la vie dure à l'armée gouvernementale. L'armée décida donc, devant ces deux peuples continuellement sur le pied de guerre, de faire le grand ménage : expulsion du Myanmar.

Les Mon et les Karen se sont donc établis du côté thaïlandais de la frontière, sur les bords de l'immense lac artificiel Khao Laem retenu par un barrage hydroélectrique quelques 75 kilomètres plus au sud, à la hauteur de Thong Pha Phum.

Et le gouvernement birman prit le contrôle de la ville et la rebaptisa, Payathonzu.

Pour retrouver les saveurs birmanes, je n'ai donc pas eu à traverser la frontière. De toute facon, d'après un autre voyageur de la guesthouse où je demeurais, la frontière Myanmar /Thaïlande était actuellement  fermée aux étrangers.

De plus, je craignais, au retour de cette journée en sol birman, de recevoir un nouveau visa de la Thaïlande de seulement 15 jours...un problème pour moi, car j'ai un billet d'avion pour quiitter la Thaïlande seulement le 12 février... donc des amendes en perspective !!!

Mais mon séjour en terre thaïlando-birmane m'a permis de retrouver cet "air typiquement birman" que j'ai tant apprécié dans mes voyages antérieurs.

En voici quelques images...
  • Vues du pont et du village Mon de Sangkhlaburi (le plus long pont de bois de la Thaïlande)

Le matin, vue du pont, de la véranda
où se situe ma chambre

Sangklaburi (66)Sangklaburi (36)

 
 
 

 

 

Petit jardin flottant...

Grand filet de pêche en attente d'activité...Sangklaburi (43)

 

 

Atelier de réparation de bateaux
Sangklaburi (41)

On revient au village
Sangklaburi (225)Sangklaburi (59)

 

 

 

 

À l'entrée de la ville, Bouddha relaxant !Sangklaburi (214)

 

Vues extérieures du Temple Wang Wiwekaram
en restauration

Sangklaburi (177)Sangklaburi (184)Sangklaburi (188)

 

 

Vue intérieure du Temple Wang Wiwekaram
Sangklaburi (190)

Réfectoire des moines
Sangklaburi (204)Sangklaburi (207)

 

  • Le Col des Trois Pagodes

 

 

Sangklaburi (93)Sangklaburi (106)

 

 

  • Et les gens...

Les élèves nettoient le terrain
avant d'aller aux cours...

Sangklaburi (69)

 

 

 

 

Période de lavage pour les plus jeunes...Sangklaburi (79)

 

Dans une autre école, on fait du scoutisme...Sangklaburi (172)

 

Ici, on rentre chez soi
avec la "boite à lunch" typique, en métal
Sangklaburi (98)

 

En fin d'après-midi, c'est le temps de la pêcheSangklaburi (133)Sangklaburi (142)

 

 

On fait de l'exercice...
Sangklaburi (47)

 

Et on observe ...
Sangklaburi (227)

 

  • Et pour terminer, ce petit récit.

Sangklaburi (113)


En revenant du col des Trois Pagodes, dans le camion qui nous ramène en ville, ces deux jeunes se mettent à chanter toutes sortes d'airs avec des mots que je ne comprends absolument pas.

Soudain, c'est un air que je connais : "Frère Jacques, frère Jacques..." Et je me mets a chanter en français...

Des regards de surprise de la part de mes mes trois co-voyageurs... puis un large sourire ... et un pouce levé de la part de la "grand-mère"...enfin souriante !

 

 

Publié dans CARNET THAILANDE NORD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Je suis impressionné par ce pont de bois...S'agit-il du même pont sur les deux photos...Sur la première tout semble "en ordre" et sur la seconde, le pont ressemble à un hérisson qui aurait passé une mauvaise nuit...Finir ton escapade en chantant "frère jacques" je pense que cela a du te faire particulèrement plaisir
Répondre
J
<br /> En effet ce fut une tres agreable surprise que d'entendre ces jeunes chanter Frere Jacques en Thai (ou peut-etre en birman).<br /> <br /> Quant au pont, c'est bien le meme.<br /> <br /> Au plaisir de te lire a nouveau<br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br />
E
bonjour et merci Jacques pour ces escapapdes en terres birmanes ; cela me donne encore plus envie de retourner dans ce tres joli pays. c est vrai que l on a l impression de voir la birmanie à travers cette petite enclave en  thailande.Bonne route dans ce petit monde.Eric du lac Inlé
Répondre
J
<br /> Comme ca fait plaisir de recevoir un commentaire de toi. Ca prouve que tu es toujours au rendez-vous.<br /> <br /> Et tes plans de voyages, que concoctes-tu actuellement ?<br /> <br /> Esperant de revoir un de ces jours.<br /> <br /> Jacques<br /> <br /> <br />