Malacca (1) ... 2008 - La Malaisie dans mon assiette !

Publié le par Jacques de Mersing (ML) a 13:30

Malacca : 12 - 16 mai 2008

Capitale de l'Etat de Malacca
Environ 600 000 habitants

 

Malacca (2)
 Vue d'ensemble de la Place de Town Square


 La  ville coloniale de Malacca fait partie du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.


"Visiter la ville historique de Malacca, c'est visiter la Malaisie"


Tel est le slogan imagine par l'Office du Tourisme de Malacca. Et tellement pertinent !

Il y avait ici des groupes humains bien avant le XIVeme siecle. On a retrouve en effet, sur la peninsule, des restes humains remontant a plus de 13 000 ans, et sur l'ile e Borneo des restes humains vieux de 40 000 ans. Puis se developpa aussi  un immense empire bouddhiste au sud de Sumatra qui controlait le detroit de Malacca, les iles de Java et de Borneo.

La situation geographique strategique de Malacca (entre deux grandes puissances, l'Inde et la Chine) en fit une ville des plus convoitee.

C'est en effet en 1396, sur les rives du Detroit de Malacca et en face de l'Ile de Sumatra que l'histoire de Malacca a commence, et par l'effet meme de la Malaisie "moderne", avec l'arrivee du Sultan Parameswara qui vint s'y etablir.

Et son alliance avec l'empereur Ming chinois permit le developpement a Malacca de diverses generations malaises/chinoises. On appelle les descendants de ces premiers mariages mixtes chinois/malais, les "Baba" (hommes) et les "Nonya" (femmes).

Puis arriverent, au XVeme siecle, les travailleurs indiens qui eux aussi se marierent aux malais : on appelle aujourd'hui leurs descendants les "Chitty".

Puis les diverses puissances europeennes deja etablies sur ce continent prirent la releve : les portugais en 1511, les hollandais en 1641 et les anglais en 1824.

Puis la deuxieme guerre mondiale vit l'arrivee des japonais qui occuperent la Malaisie pendant quelques annees.

C'est apres la guerre, sous l'inspiration de groupes communistes, que les mouvements pour l'independance se firent entendre pour deboucher finalement le 31aout 1957 par la proclamation de l'independance ici meme a Malacca.

Malacca (79)
Memorial de la Proclamation de l'Independance


C'est la presence et le melange de toutes ces cultures qui fait l'originalite et l'interet de Malacca.

J'ai pense vous presenter la ville de Malacca en suivant le plus possible son evolution historique.


Fondation, vers 1400, de Malacca
par le Sultan Parameswara

 

 

Selon la tradition, Parameswara, un prince de Palembang dans le sud de Sumatra, refusant la suzeraineté de Majapahit, se réfugie sur l'île de Temasek (l'actuelle Singapour) puis s'établit finalement sur la côte ouest de la péninsule malaise vers 1400 et fonde Malacca.

Une mission chinoise se rend à Malacca en 1403.

Située en un point de passage obligé pour les échanges maritimes entre l'Inde et la Chine que contrôlent les marchands musulmans, Malacca devient le port le plus important d'Asie du Sud-Est. Le grand amiral chinois musulman Zheng He, qui mènera sept expéditions vers l'Inde, le Moyen-Orient et l'Afrique de l'Est entre 1405 et 1433, fait plusieurs fois escale à Malacca.

Les souverains de Malacca se convertissent à l'islam.

Wikipedia

 

 

Malacca (76)Replique en bois du Palais du Sultan
au bas de la Colline St-Paul

 

Malacca (68)

Reconstitution d'une audience du Sultan

La presence europeenne
de 1511 a 1824 :

Portugais et Hollandais


Au XVIe siècle, les Européens attirés par le commerce des épices arrivèrent après avoir cherché la route des Indes orientales pour supplanter le monopole arabe du commerce. Les Portugais, les Néerlandais et les Britanniques se sont successivement disputés le contrôle du détroit.


En 1511, une flotte portugaise partie de Goa en Inde sous le commandement du vice-roi Afonso de Albuquerque, s'empare de Malacca. Le sultan Mahmud déplace sa cour dans plusieurs lieux de la péninsule, pour finalement fonder Johor à la pointe sud en 1518. Johor tentera à plusieurs reprises de reconquérir Malacca, sans succès. En 1536, une attaque portugaise inflige de telles pertes à Johor que le sultan Alauddin Riayat Shah I (règne 1529-64?) doit traiter avec eux.

La prospérité de Malacca reposait sur un réseau commercial dans lequel les Portugais n'arrivent pas à s'intégrer. Malacca périclite rapidement.(...)


Alliés à Johor, qui espère reconquérir Malacca, les Hollandais prennent à leur tour la ville en 1641. Pour assurer leur approvisionnement en étain, ils passent ensuite une série d'accords commerciaux avec plusieurs États de la péninsule.


Wikipedia

 

 

Malacca (22)Eglise hollandaise de Christ Church

 

Malacca (83)

 

Malacca (77)

Malacca (81)

 

Malacca (54)
Malacca (44)
Portugais (1521) : Chapelle Notre-Dame-de-la-Colline
Hollandais (1590) : Eglise St-Paul - Ajout du clocher
Anglais : Elle sert d'entrepot de poudre a canon
et son clocher est remplace par un phare





La presence britannique
de 1824 a 1957


En 1795, le roi Guillaume V de Hollande se réfugie en Angleterre devant l'invasion des armées françaises. D'Angleterre, il envoie une série d'instructions à ses administrateurs pour qu'ils cèdent les territoires néerlandais à l'Angleterre. Les Anglais occupent Malacca.

En 1818 Lord Minto, gouverneur-général de l'Inde, autorise Thomas Stamford Raffles, lieutenant-gouverneur de Bengkulu dans le sud de Sumatra, à établir un comptoir commercial à la pointe sud de la péninsule. Raffles négocie avec le sultan de Johor et obtient la cession de l'île de Temasek, où il fonde Singapour en 1819. Le développement de cette nouvelle colonie va très rapidement dépasser celui de Penang.

Par le Traité de Londres de 1824, les Hollandais cèdent finalement Malacca aux Anglais. Ce traité consacre la division du monde malais en deux parties, entre les futures Malaisie et Indonésie.

En 1826 Malacca, Penang et Singapour, sous le nom de
Straits Settlements ("Établissements des détroits"), sont placés sous l'administration de la Compagnie anglaise des Indes orientales, dont le siège est à Calcutta dans les Indes britanniques. Le sultanat de Johor, qui avait conservé le siège de son gouvernement à Singapour, le réinstalle sur la péninsule.

Wikipedia

Malacca (28)Fontaine en l'honneur de la Reine Victoria
erigee en 1904 par les habitants de Malacca

Malacca (183)

Malacca (95)
Vue de l'eglise anglicane
Malacca aujourd'hui


Malacca, sa riviere et le detroit
Malacca (6)
La riviere Melaka se jetant dans le Detroit de Melaka
et le "Maritime Museum"

Malacca (62)
Vue d'une partie du nouveau developpement de Malacca
sur un territoire gagne sur les eaux du Detroit


Le Malacca malais
Malacca (196)

Malacca (205)

Malacca (197)

 

Malacca (204)
Kampung Morten
C'est dans les annees 20 que ce nouveau quartier malais
a ete amenage le long de la riviere.
On peut y visiter Villa Sentosa avec comme guide,
une des descendantes de la famille proprietaire

Malacca (213)
Une autre jolie maisonm du Kampung Morten


Le Malacca chinois
avec ses edifices magnifiques
Malacca (19)
Malacca (10)

 

Malacca (11)

Malacca (103)

Malacca (15)

Malacca (16)
Malacca (229)
Malacca (127)
Dans les rues de Chinatown

Malacca (110)L'interieur d'une des maisons du patrimoine baba-nonya

Malacca (252)JONKER WALK

La rue principale de Chinatown
avec ses commences, ses galeries, ses restos et ses bars.
Elle devient, 
les soirs de fin de semaine,
une rue pietonniere envahie par une multitude de gens.
Malacca (218)LA COLLINE DE CHINE

C'est ici que s'installerent les premiers immigrants chinois
 venus avec la fille de l'empereur Ming qui epousa le Sultan,
ce qui cela les liens entre les deux pays.
Maintenant, c'en un cimetiere contenant plus de 12 000 tombes,
la plupart dans un triste etat.
C'est le plus grand cimetiere chinois hors de Chine



La "rue de l'harmonie"...
Malacca (223)
Malacca (153)
Malacca (161)C'est dans cette rue Quartier chinois
que l'on peut le mieux se rendre compte de l'harmonie
qui existe, ici en Malaisie, entre les trois principaux groupes fondateurs
avec chacun leur religion :
l'islamisme, le bouddhisme et l'hindouisme





ET L'HARMONIE MALAISIENNE
DANS MON ASSIETTE !
Un mets de poulet "baba-nonya"
accompagne de papadums indiens, de "pickles" malais
et de  riz asiatique...
DELICIEUX!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonjour tous le monde , je dois rédiger un exposé sur Malacca pour l'école et j'aimerais savori selon vous quels sont les 4 personnages les plus importants ayant habité ou habitant dans cette ville ? Merci d'avance pour vos réponses !
Répondre
J

Bonjour Loic

Si tu vas voir  ICI sur Wikipedia, tu trouveras sans
doute des reponses a ta question.

A+

Jacques


L
Bonjour, je dois faire un exposé sur Malacca pour l'école et j'aimerais savoir selon vous quel sont les 4 batiments historiques les plus importants a Malacca ? Merci d'avance pour vos réponses !
Répondre
J

Bonjour Loic Eh bien, je crois que l'article illustre assez bien l'histoire de Malacca (Melaka) avec ce qui reste des edifices construits par les portugais, les hollandais et les anglais. A cela
s'ajoutent la reconstitution du Palais du Sultan fondateur de la ville et l'edifice de la Proclamation de l'Independance en 1957. Au plaisir de te lire a nouveau Jacques


M
J'y suis allée il y a quelques années et j'ai beaucoup aimé. Et j'y ai très bien mangé aussiUn de ces noms qui me faisaient dêver d'après mes leçons d'histoire géo quand j'étais collégienne ou lycéenne. :D
Répondre
J

Bonjour Mimisan

Merci de ton commentaire.

Comme nouvelle venue, j'aimerais bien savoir qui tu es. Une presentation dans mon article "Mais qui etes-vous donc?" serait appreciee.

Au plaisir de te lire a nouveau.

Jacques


B
Je comprends ton engouement pour  Malacca! Quelle richesse, suite à tous les apports divers! Je te remercie de ta réponse et j'ai été lire l'article que tu m'as indiqué...me voici donc renseignée... sauf que je ne sais rien de la situation des femmes. Sont-elles des citoyennes jouissant des mêmes droits que les hommes, ou ont- elles (à cause de la grande proportion de musulmans)  un statut  qui ressemble à celui des femmes en Iran par exemple?Merci pour ce très beau reportage, illustré, comme toujours, de très belles photos qui rendent bien la diversité des quartiers de la ville, à bientôt
Répondre
J

Allo Bergerine

Non, la situation de la femme ici n'a aucun rapport avec celle des femmes d'Iran, du moins de ce que j'en connais.

Elles portent le voile (genre fichu) mais pas ou tres peu de longues robes noires, au contraire : le vetement des femmes est des plus colores...c'est tres joli. En tout cas dans les cafes Internet
on voit plusieurs jeunes filles avec voile qui "chattent" sur le WEB.

Il ne faut pas oublier que le pays est "democratique".

Il y a bien certains Etats de la federation malaisienne qui sont  plus islamistes que d'autres, tels ceux de Kedah, de Kelantan et de Terengganu (ou il est beaucoup plus difficile
qu'ailleurs de trouver de l'alcool par exemple), mais les partis islamistes n'ont jamais reussi a imposer la "charia" comme loi de l'Etat, meme s'ils s'y sont essayes a quelques reprises lors des
elections.

A la prochaine

Jacques



B
Que c'est appétissant ! Même juste après mon p'tit déj' ! C'est bin aussi de l'avoir mis en fin d'article pour se retaper un peu après la balade...Bonne journée.
Répondre
J

Bonne journee a toi aussi Barulaire. Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu de tes nouvelles.

A la prochaine

Jacques