Québec-Été 2020 (6) ... Rivière Saguenay Nord : la route du Fjord jusqu'à Tadoussac

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 09:3145

Rivière Saguenay (Nord), Québec
31 août et 11 septembre 2020
 

sag-9 tadoussac (56)
Tadoussac au coucher du soleil

 

Au nord de la rivière Saguenay ...

De Sainte-Rose-du nord à Tadoussac

 

2020-Saguenay
 

  • Sainte-Rose-du-Nord, "La Perle du Fjord" ...  anciennement "La Descente-des-Femmes" 

SAINTE-ROSE-DU-NORD

"L’occupation du territoire de l’actuelle municipalité de Sainte-Rose-du-Nord remonte aux premières années de la colonisation du Saguenay-Lac-Saint-Jean, par des colons venus de la région de Charlevoix. En 1839, Jules Tremblay, citoyen de la Malbaie, s’installe à un lieu-dit «La Descente-des-Femmes ».

" Trois sauvagesses, brouillées avec leurs maris avaient quittées leurs tentes dans la nuit, emportant avec elles un canot. Il leur fallait gagner Bersimis (sur la Côte-Nord) par une voie inconnue, sans rencontrer d'autres sauvages. Au lieu de gagner la rivière Sainte-Marguerite et la rivière Bersimis, par le portage ordinaire, elles prirent une direction opposée et après deux jours de marche à travers la forêt, craignant à tout moment d'être surprises, elles vinrent exténuées de fatigue, jeter leur embarcation à l'anse de la Descente-des-Femmes. "

 

sag-6 ste-rose-du-nord (8)

C’est vers 1901 que le toponyme Sainte-Rose-de-Lima  fait son apparition pour désigner officiellement la « mission de Sainte-Rose-de-Lima ». Dès lors, la communauté roseraine a pu bénéficier du service religieux, sur une base régulière.

En 1902, on entreprend la construction de la chapelle dédiée à Sainte Rose de Lima. Et voilà, enfin, complétée, en 1903, la petite chapelle qui, hélas, à l'automne, est rompue par une tempête. Au printemps, elle fut temporairement relevée. Et le 11 décembre 1904, un Chemin de Croix est solennellement  introduit.

La rénovation de cette église sera l'oeuvre de l'abbé Antonin Simard, curé de 1955 à 1969. Aidé de quelques travailleurs bénévoles, il a tiré de la forêt et préparé souches, loupes, arbres et branches diverses, assemblant les formes naturelles du bois, gagne pain de ses paroissiens, pour exprimer le renouveau liturgique des années cinquante (50). Avec l'amour de Dieu et de la nature, il a créé chaque pièce et fait de l'église de Sainte-Rose-du-Nord l'attrait touristique par excellence au Saguenay.

Napoléon Tremblay est à l’origine, à compter de 1931,  de demander de créer alors une nouvelle municipalité qu’on appellerait « municipalité de la paroisse de Sainte-Rose-du-Nord »

Le 1er janvier 1942, la commission municipale recommandait positivement la création de la municipalité  de la paroisse de Sainte-Rose-du-Nord. Le premier maire, Charles Grenon, avait la lourde responsabilité de mettre en place l’organisation administrative, de développer un sentiment d’appartenance, d’adopter des règlements aux besoins des services offerts aux citoyens et d’assurer le développement harmonieux dans le respect de l’environnement et de l’étendue du territoire."

 

AUBERGE DE JEUNESSE

Aventure Rose-des-Vents
Chambres et dortoir

sag-6 ste-rose-du-nord (15)


En arrivant au village 
sag-6 ste-rose-du-nord (3)sag-6 ste-rose-du-nord (4)

Sur le chemin de la montagne
sag-6 ste-rose-du-nord (5)sag-6 ste-rose-du-nord (6)sag-6 ste-rose-du-nord (7)

Sur le chemin de l'anse de la "Descente des Femmes"
sag-6 ste-rose-du-nord (9)sag-6 ste-rose-du-nord (10)sag-6 ste-rose-du-nord (11)

Dans le village de Sainte-Rose-du-Nord sag-6 ste-rose-du-nord (12)

L'église Sainte-Rose-de-Lima (1902)
restaurée au début des années 60

sag-6 ste-rose-du-nord (13)sag-6 ste-rose-du-nord (14)

Centre de la sculpture
sag-6 ste-rose-du-nord (16)

Sur le quai du village 
sag-6 ste-rose-du-nord (17)sag-6 ste-rose-du-nord (18)

Vues de l'arrivée à Sainte-Rose-du-Nord
à bord du bateau "La Marjolaine"

sag-6 ste-rose-du-nord 2 (19)sag-6 ste-rose-du-nord 2 (20)sag-6 ste-rose-du-nord 2 (21)

 

  • Saint-Basile-de-Tableau

En arrivant à Saint-Basile-de-Tableausag-7 tableau 1 (22)

Dans le village
sag-7 tableau 1 (23)sag-7 tableau 1 (24)sag-7 tableau 1 (25)sag-7 tableau 1 (26)sag-7 tableau 1 (27)sag-7 tableau 1 (28)

Vues du Village de Saint-Basile-de-Tableau
à bord du bateau "La Marjolaine"

Le village
sag-7 tableau 2 (30)sag-7 tableau 2 (31)

Le "Tableau" en face du village de l'autre côté du Saguenaysag-7 tableau 2 (29)

Vue des Anses de Sainte-Rose-du-Nordsag-7 tableau 2 (31)a
 

  • Sacré-Coeur et l'Anse-de-Roche avec sa superbe vue sur le Fjord du Saguenay

 

AUBERGE DE JEUNESSE

Au Sommet du Fjord 
Chambres - dortoir - camping

Le Lac Résimond, un des lacs le long de la route du Fjordsag-8 sacré-coeur (32)

La rivière à saumons Sainte-Margueritesag-8 sacré-coeur (33)

Le vieux Pont de bois Louis Gravel de Sacré-coeursag-8 sacré-coeur (34)sag-8 sacré-coeur (35)

L'Anse-de-Roche 
sag-8 sacré-coeur (36)sag-8 sacré-coeur (37)sag-8 sacré-coeur (38)sag-8 sacré-coeur (39)

En route vers Tadoussac
par la campagne autour de Sacré-Coeur
sag-8 sacré-coeur (40)sag-8 sacré-coeur (41)sag-8 sacré-coeur (42)sag-8 sacré-coeur (43)sag-8 sacré-coeur (44)
 

  • Tadoussac, le plus vieux village du Québec, fondé en 1600 par  François Dupont-Gravé et Pierre de Chauvin 

TADOUSSAC

"À la confluence du Saint-Laurent et de la rivière du Saguenay. Tadoussac et ses proches environs constituaient un lieu de rassemblement et un carrefour d’échanges entre Premières Nations, présentes sur le territoire depuis 8 000 ans. Ces cours d’eau majeurs ont permis aux explorateurs et aux commerçants venus d’Europe de pénétrer le continent. Dès le XIVe siècle, les autochtones ont commercé avec les chasseurs basques de baleines et les pêcheurs bretons de morue.

En 1535, alors qu’il remonte le Saint-Laurent, Jacques Cartier est saisi par sa beauté du site et jette l'ancre dans la baie pour le visiter. Pierre de Chauvin y construit un poste de traite de fourrures en 1600, le premier bâtiment de la Nouvelle-France. En mai 1603, Samuel de Champlain scelle tout près de Tadoussac une alliance entre les Français et les peuples autochtones. Il s’agit d’une entente commerciale, militaire et d’établissement qui ouvre la voie à la fondation de Québec cinq ans plus tard.

Après avoir vécu du commerce des fourrures, de la pêche et de la chasse à la baleine, puis de l’industrie forestière, c’est en 1864 que le village construit le premier hôtel pour accueillir les villégiateurs estivaux. Depuis, le tourisme constitue un pilier de la vie socioéconomique locale et régionale.

C'est maintenant une destination touristique prisée, principalement pour l'observation des baleines et grâce à la beauté sauvage du fjord glaciaire de la rivière Saguenay. Le village est aussi reconnu internationalement, depuis 1998, comme faisant partie du très sélect Club des plus belles baies du monde et il en devient aussi le premier membre officiel en Amérique du Nord. Plus de 300 000 visiteurs visitent chaque année ce village de moins de 1 000 âmes. On y retrouve la chapelle de Tadoussac, la plus ancienne chapelle de bois encore existante au Canada ."

 

AUBERGE DE JEUNESSE

La Maison Majorique
Chambres et dortoir

sag-9 tadoussac (46)sag-9 tadoussac (47)

 

Le Kiosque d'information touristiquesag-9 tadoussac (45)

Les dunes de Tadoussac
sag-9 tadoussac (48)

Centre d'interprétation des Mammifères Marinssag-9 tadoussac (49)sag-9 tadoussac (50)

La Microbrasserie de Tadoussac
sag-9 tadoussac (51)

Au coucher du soleil
sag-9 tadoussac (52)sag-9 tadoussac (53)sag-9 tadoussac (54)sag-9 tadoussac (55)sag-9 tadoussac (57)sag-9 tadoussac (58)sag-9 tadoussac (59)

À suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article