Siem Reap (4) ... Cette année, c'est la ville que je veux découvrir !

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 11:45

Mise à jour en juin 2020

 

Siem Reap, Cambodge

15 -17 février 2020

Environ 139 458 habitants

 

Siem Reap (4) ... Cette année, c'est la ville que je veux découvrir !
Le Temple Wat Preah Prom Rath près de la Rue des Pubs

 

 

 

LOGEMENT

 

Naga Angkor Hotel : 13$ cad... Chambre double, air climatisé, salle de bain privée, eau froide, wifi. 

  • Fait les réservations pour les transports

​​​​

 

 
 

En 2007, j'avais passé trois jours à sillonner le large secteur du Parc Archéologique d'Angkor, classé à l'UNESCO, à la découvertes des nombreux temples qui nous rappellent l'époque glorieuse de l'Empire Khmer, du IXe au XIIIe siècle. Cette période est si importante que les historiens synthétise l'histoire du Cambodge en trois étapes :

  • La période pré-Angkor du 1er au VIIIe siècle
  • La période d'Angkor du IXe au XIIIe siècle
  • La période post-Angkor de XIVe à aujourd'hui.

 

 

LE PARC ARCHÉOLOGIQUE D'ANGKOR

UNESCO

 

 

Angkor Wat ... L'apogée de la culture khmère
1113 - 1150

 

Angkor Wat (35)

Angkor Wat

 

Avant Angkor Wat ... Huit (8) temples hindouistes
880 - 1060

 

Roluos IX-Bakong (6)

Le Temple Bakong (881)

 

Après Angkor Wat ... Sept (7) temples bouddhistes
et la ville royale, Angkor Thom
1150 - 1243 

 

le-bayon-17_10389663216_o

Visages sculptés sur les tours du Temple le Bayon

 

.

La Porte sud de la ville royale d'Angkor Thom

 

 

 

Cette année, je ne referai pas ce circuit inoubliable.

 

Je profiterai plutôt de ce deuxième séjour à Siem Reap pour jouir de ce que cette ville qui me semble des plus vivantes et attrayantes a à nous offrir, nous les touristes, ce que je n'avais pas fait en 2007, étant alors concentré sur la découverte de la civilisation ancienne du peuple Khmer.

 

Je me console en me disant que c'était peut-être là une étape obligée... J'en étais alors, il faut se rappeler, au début de ce qui deviendra ma longue découverte de l'Asie. 

 
 
J'avais donc décidé de profiter surtout des plaisirs que la ville a à nous offrir, et de limiter mes visites à quelques sites.

 

Je compte d'abord aller au Musée National d'Angkor, histoire de me replonger dans cette période historique du Cambodge, symbole du génie créatif de l'être humain.

 

C'est ce que j'ai fait à ma première journée en m'y rendant en tuk-tuk après le déjeuner. Sur la route, je me suis arrêté aux "Jardins Royaux" tout à côté du Musée. Des jardins, je dois dire, plutôt ordinaires.

 

 

Autour du Musée National d'Angkor

 

 

Pour s'introduire à la visite du Parc Archéologique ou la conclure, ce musée mérite le détour, ne serait-ce que pour avoir une meilleure idée de l'histoire des Khmers, ou plus encore, de voir les nombreux et riches artefacts qu'on a découvert sur le site.

 

Ils sont regroupés autour de 8 galeries ou thématiques : la Galerie des 1000 bouddhas, la Civilisation Khmère, Religion et croyances, les Grands rois Khmers, Angkor Vat, Angkor Thom, l'Histoire à partir de pierres et les Costumes anciens. Et dans chacune des salles, il y a une vidéo explicative en plusieurs langues dont le français et l'anglais.

 

ca-siemp reap 1-musée (1) ca-siemp reap 1-musée (2) ca-siemp reap 1-musée (4) ca-siemp reap 1-musée (3) ca-siemp reap 1-musée (5)

 

ca-siemp reap 1-musée (7)
ca-siemp reap 1-musée (8) ca-siemp reap 1-musée (6)

 

ca-siemp reap 1-musée (9)
ca-siemp reap 1-musée (10) ca-siemp reap 1-musée (11) ca-siemp reap 1-musée (12)

 

Vue d'une partie des Jardins Royaux

ca-siemp reap 1-musée (13)

 

 

Des Temples modernes à Siem Reap 

 

 

En plus du Musée National d'Angkor, j'avais identifié sur la carte de la ville quelques temples modernes à visiter. Je me suis donc entendu avec un conducteur de tuk-tuk pour faire le tour de quatre (4) d'entre eux : le Wat Thmei, le Wat Preah Enkosei, le Wat Bo et le Wat Preah Prom Rath, situé tout près de la Rue des Pubs

 

Deux m'ont particulièrement surpris.

 

D'abord le plus impressionnant : le Wat Thmei ou le "Killing Field" de Siem Reap.  Ici aussi, pour ne pas oublier les horreurs commises par le régime communiste de Pol Pot, un petit musée et un Mémorial ont été érigés en 2013 à la manière du "Killing Field" de Phnom Penh.  

 

Puis le Wat Preah Enkosei, le seul temple ancien (Xe siècle) érigé dans la ville moderne de Siem Reap et abritant aussi un monastère et d'autres petits temples.

 

 

  • Le Wat Thmei, son Mémorial  ("Killing Field") et son Musée

 

 

ca-siemp reap 2-temple 2 (20) ca-siemp reap 2-temple 2 (21)
ca-siemp reap 2-temple 2 (22)
ca-siemp reap 2-temple 2 (23)

 

Ici on a trouvé les restes de 23 victimes, dont des enfants

ca-siemp reap 2-temple 2 (24)

 

Dans le Musée
ca-siemp reap 2-temple 2 (25)

 

 

  • Le Temple hindou Wat Preah Enkosei édifié au Xe siècle et entouré d'autres temples plus modernes

 

 

Le Wat Preah Enkosei

ca-siemp reap 2-temple 1 (18) ca-siemp reap 2-temple 1 (19)

 

D'autres temples et monastères plus modernes sur le site

ca-siemp reap 2-temple 1 (14) ca-siemp reap 2-temple 1 (15) ca-siemp reap 2-temple 1 (16) ca-siemp reap 2-temple 1 (17)

 

 

  • Le Wat Bo Kraum

 

 

En route vers le Temple

ca-siemp reap 2-temple 3 (26) ca-siemp reap 2-temple 3 (27)

 

Le Temple Wat Bo

ca-siemp reap 2-temple 3 (28) ca-siemp reap 2-temple 3 (29) ca-siemp reap 2-temple 3 (30) ca-siemp reap 2-temple 3 (31)

 

 

  • Le Wat Preah Prom Rath

 

 

ca-siemp reap 2-temple 4 (32)  ca-siemp reap 2-temple 4 (34) ca-siemp reap 2-temple 4 (35)
ca-siemp reap 2-temple 4 (36) ca-siemp reap 2-temple 4 (37) ca-siemp reap 2-temple 4 (38) ca-siemp reap 2-temple 4 (39)

 

 

D'agréables soirées au centre-ville

 

 
Ces visites, je les ai complétées en me rendant, en fin d'après-midi, sur la Rue des Pubs au centre-ville de Siem Reap pour des 5 à 7 urbains, bien assis à l'une des nombreuses terrasses et en dégustant une bonne bière pression à 0.50$ us, tout en regardant les touristes déambuler dans le secteur.
 
 
 
ca-siemp reap-ville (40)
 
 
 
 
Et comme Siem Reap est aussi une ville avec une diversité incroyable de restos aux menus des plus variés, j'avais prévu profiter des plaisirs de la table : mon choix s'est arrêté sur des restos mexicain et japonais 
 
 
Pour le resto mexicain, ce ne fut pas trop difficile car il s'en trouvait un sur l'une des rues principales.
 
 
Pour le resto japonais, c'est avec l'aide de Google que j'ai finalement réussi à en trouver un qui servait des okonomiyakis, et qui, de plus, était situé tout près de la terrasse où je procédais à mes 5 à 7 quotidiens. Mais le retracer dans les ruelles du secteur, ce n'était pas évident, mais j'ai tout de même réussi à le dénicher. Et en prime, le resto avait la version "Hiroshima avec nouilles". J'étais au 7ème ciel ! Jouissance totale !
 

 

Plaisirs culinaires à Siem Reap
 
ca-siemp reap-ville (52) ca-siemp reap-ville (51)
Enchilada
Okonomiyaki à la Hiroshima

 

 

Puis après avoir bien mangé, en soirée, je me suis rendu au Marché de Nuit du Centre des Arts, un secteur avec des éclairages de nuit fantastiques tout le long de la rivière Siem Reap qui traverse la ville.  Et ici aussi, il y en avait du monde, dont beaucoup de cambodgiens.

 

En route vers le Marché de nuit sur le bord de la rivière Siem Reap

ca-siemp reap-ville (41) ca-siemp reap-ville (42)ca-siemp reap-ville (43)

 

La rivière Siem Reap toute en lumières 
ca-siemp reap-ville (44) ca-siemp reap-ville (45) ca-siemp reap-ville (46)
 
Au Marché de nuit
ca-siemp reap-ville (47) ca-siemp reap-ville (48) ca-siemp reap-ville (49)
 
En rentrant à l'hôtel le long de la rivière
ca-siemp reap-ville (50)

 

 
Mon séjour 2020 à Siem Reap fut donc, comme je l'avais souhaité, beaucoup plus relax que ma visite de 2007.
 
 
Et à ma dernière journée, à l'abri du soleil dans ma chambre climatisée, j'en ai profité pour faire mes réservations de chambre d'hôtels pour les prochains jours et, à la réception de l'hôtel, celle de mon billet de bus pour Kampong Thom, ma prochaine destination.
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.
Répondre
J
Merci pour vos bons mots et au plaisir de vous lire à nouveau. Jacques, de Jonquière.