Laos du sud (5) ... Mon arrivée aux "4 000 Îles" au sud du Laos

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 10:30

Mise à jour en juillet 2020

Île de Don Det, Laos du sud
02 - 04 mars 2020Environ 400 habitants
la-3 det (40)
Au coucher du soleil,
vue du Mékong de mon hôtel sur Don Det
 

LOGEMENT

 Kulap Kao - Sunset and chills Bungalows : 55 000 kips (8$ cad) ... Bungalow avec lit double, fan, salle de bain privée, eau froide...mais plutôt tiède, wifi. 

  • Situé du côté ouest de l'île avec restauration et terrasse.

​​​​


Avant d'arriver au Laos, j'ai revisité mon voyage 2007 dans ce pays, grâce aux articles de mon blogue, et j'ai été déçu de quelques-uns de mes comptes rendus sur le sud du Laos.

 

Laos du sud 2007 ... Si Phan Dom ("4 000 îles") et Champassak

 

Aussi j'ai décidé d'y passer plus de temps que j'avais prévu. Je considère que le sud laotien méritait mieux comme couverture ... en tout cas je vais porter une attention plus grande, entre autres, à la région des "4 000 îles". 

À Stung Treng, planifier la traversée au Laos est très facile à organiser, car les hôtels, les restaurants et le centre d'informations touristiques offrent des forfaits intéressants au coût de 12$ us à 15$ us :

  • Trajet en minivan jusqu'à la frontière du Cambodge;
  • Arrêt à l'immigration cambodgienne pour valider notre sortie du pays (poste frontière de Trapaeng Kriel);
  • Une courte marche vers l'immigration laotienne (poste frontière de Nong Nok Khiene) pour obtenir notre visa à l'arrivée. Pour les canadiens, le coût du visa est de 42$ us + 2$ us de frais;
  • Trajet en minivan de la frontière du Laos jusqu'au village de Ban Makasang où l'on prend un bateau pour se rendre sur l'île de Don Det ou de Don Khone. 

Ça c'était le forfait. Mais la réalité fut assez différente.
 

De Stung Treng à Don Det

 

  • De Stung Treng jusqu'à la frontière du Laos


Cette partie du trajet de deux heures se fait très bien : le trajet, bien que souvent sur une route raboteuse, nous offre des paysages assez intéressants avec ses plantations de fruits différents dont les bananiers et d'autres qui me sont inconnus.

À Stung Treng, le pont qui traverse la Sekong
pour rejoindre le Laos

la-1 stungtreng-laos-route (1) la-1 stungtreng-laos-route (2) la-1 stungtreng-laos-route (3) la-1 stungtreng-laos-route (4)

À l'immigration cambodgienne, tout se passe rondement pour valider notre départ du territoire sur notre passeport.

La frontière cambodgienne Trapaeng Kriella-1 stungtreng-laos-route (5) la-1 stungtreng-laos-route (6)

À l'immigration laotienne, tout se déroule aussi très bien et assez rapidement pour l'obtention du visa à l'arrivée valable pour 30 jours : un formulaire à remplir, remise du passeport avec une photo, paiement des frais de visa entre 32$ us et 42$ us selon le pays, le Canada étant celui qui est le plus coûteux, soit 42$ us. Après une dizaine de minutes, on reçoit notre visa estampillé après avoir payé 2$ us de frais.

La frontière laotienne Nong Nok Khienela-1 stungtreng-laos-route (7) la-1 stungtreng-laos-route (8) la-1 stungtreng-laos-route (9)la-1 stungtreng-laos-route (10) la-1 stungtreng-laos-route (11)

Et me voilà prêt à faire mon entrée au Laos.
 

  • De la frontière Laotienne jusqu'à l'île de Don Det

 

Et c'est à partir d'ici que le fameux forfait commence à bafouiller. Heureusement je suis avec un japonais qui a le même genre de forfait que le mien. Lui aussi se rend à Don Det.

En sortant du poste-frontière laotien, pas de minivan qui nous attend. À partir de maintenant, nous comprenons qu'on doit compter sur nos propres moyens. On trouve finalement quelqu'un qui nous informe que le bus arrivera dans une trentaine de minutes.

En attendant le bus, un jeune en moto vient nous offrir d'échanger notre argent contre des kips, car, au Laos, c'est en kip qu'il faut payer, et le taux de change est alors très bas. Avant de partir j'avais vérifié sur internet les taux de change : 1$ us = 8 887 kips. Lui, il nous offrait 8 850 kips.

J'ai donc échangé un autre 200$ us, car je compte demeurer près d'un mois au Laos.

Au Cambodge, à mon hôtel avant de partir, le gérant m'avait offert avec les mêmes arguments : au Laos, je ne recevrais que 8 300 kip au mieux ! Lui, il m'offrait  8 700. Je me doutais bien que je me faisais avoir, mais j'ai tout de même échangé un 100$ us pour avoir en main des kips, car j'avais lu qu'il n'y a pas de guichet sur les îles de Don Det et de Don Khone.

Puis arrive une camionnette-bus ("sorngtaaou") laotienne remplie de jeunes avec leur sac à dos qui eux, entreront au Cambodge après les formalités d'usage.

Mais pour nous, on se demande bien si c'est le moyen de transport pour Don Det.  Le conducteur nous demande 50 000 kips pour nous amener au port. On accepte car nos calculs rapides de kips nous amène à conclure que ce n'est pas très cher. Erreur ! Ces 50 000 kips valaient près de 8$ cad.  Un trajet assez cher payé ! Mais peut-être que ce n'était pas le minivan prévu !!!

En tout cas on est arrivé au port après avoir transféré, en milieu de trajet, de notre camionnette sur un tuk-tuk. Et notre conducteur a payé notre billet de bateau ! Il était probablement heureux de la bonne affaire qu'il avait faite avec nous !!!

Au port de Ban Nakasang
la-2 frontière-det (12) la-2 frontière-det (13) la-2 frontière-det (14) la-2 frontière-det (15) la-2 frontière-det (16)

Et c'est le départ pour Don Det
la-2 frontière-det (17) la-2 frontière-det (18) la-2 frontière-det (19) la-2 frontière-det (20)

Et l'on arrive à l'île de Don Det
la-2 frontière-det (21) la-2 frontière-det (22) la-2 frontière-det (23)

Finalement, pour un forfait tout compris de 15$ us (20$ cad), le passage au Laos en transport m'aura coûté 28$ cad.

Et j'y suis arrivé après près de 4 heures de route.
 

  • Dans un bungalow face au Mékong, côté coucher du soleil de l'île de Don Det

 

L'île de Det compte deux secteurs très développés pour les touristes, l'un à l'est et l'autre à l'ouest. Au centre, ce sont des rizières qui attendent la prochaine récolte, donc actuellement de couleur ocre. En 2007, j'y étais venu en mai, et les rizières étaient toutes vertes.

J'avais réservé un bungalow du côté du coucher du soleil. Du port, je comptais prendre un tuk-tuk pour m'y rendre, car l'hôtel était située plus au sud. Mais en arrivant sur l'île, pas de tuk-tuk en vue. Il me faudra donc m'y rendre à pied. Le Kulap Kao est à environ une quinzaine de minutes du port, par un étroit chemin de terre qui permet tout de même le passage des tuk-tuk.

 

la-3 det (24) la-3 det (25) la-3 det (26)

Présence du Québec à l'international !
la-3 det (27) la-3 det (28)


En arrivant au Kulap Kao, Sunset and chills Bungalows, ce qui me frappe tout d'abord ce sont les bungalows avec leur galerie et leurs hamacs, puis le resto avec sa terrasse située face au Mékong, et surtout le paysage surprenant du Mékong avec des rochers de toutes dimensions, avec un fond de belles montagnes.

C'est donc en sirotant mes premières Beer Lao que je prendrai plaisir à contempler ce paysage fabuleux.

la-3 det (32) la-3 det (33) la-3 det (34) la-3 det (35)

Et en soirée, c'est ici que je mangerai un très bon curry au coconut, légumes et poulet en regardant le soleil se coucher puis colorer l'ensemble du paysage d'un beau rose fushia.
 

la-3 det (36) la-3 det (37) la-3 det (38) la-3 det (39) la-3 det (41)

L'heure du repas
pour la famille des propriétaires de la guesthouse
la-3 det (42)

À suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
J'Y suis passé dans ce coin sur l'île de Khone et j'y ai rencontré qlq'un qui demeurait près de chez-moi et qui était chez sa mère. Toute une coincidence en regardant cette petite île perdue J'aimerais bien retourner dans ce coin l'un de ces jours sans covid...
J'espère que tu vas bien dans ton coin de pays
Passe un bel été. René
Répondre
J
Salut René. Bien content de recevoir de tes nouvelles. Les rencontres imprévues en voyage, voilà l'un de ces plaisirs qu'on ne peut oublier. Et celle que que j'ai vécue en ta compagnie à Bankkok, est l'une de celles-là. Au plasir de te revoir un de ces jours. Jacques, de Jonquière.
Y
Hello
Tu avais quitté la région des "Mille Iles", pour visiter les "4000 Iles"...
Pas de soucis, c'est juste 4 fois plus beau :-)
Amicalement,
et en te souhaitant bonne santé, malgré la situation...
Répondre
J
Bonjour Yvon.

Merci pour tes souhaits quant à ma santé.

De retour au Québec depuis mars, je continue à faire attention pour ce qui est de ce ce satané virus... masque, distanciation et lavage de mains, en espérant que tout rentre dans l'ordre le plus tôt possible.

Bonne santé à toi aussi.

Jacques, de Jonquière