Banlung ... Une ville où j'ai bien fait de m'arrêter !

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec) à 10:25

Mise à jour en juillet 2020

 

Banlung, Cambodge

27 - 28 février 2020

Environ 17 000 habitants (2020)

ob_ff68b8_img

Au lac de volcanique Boeung Yeak Laom de Banlung

 

 

 

LOGEMENT

Moon Ratanak Guesthouse : 5$ us ... Chambre simple, fan, salle de bain privée, eau chaude, tv et wifi 

 

​​​​​*** Banlung Balcony Restaurant & Bar : 7$ us ... Chambre simple, fan, salle de bain privée, eau chaude, wifi

  • Restauration-bar avec terrasse devant le lac Boeung Kan Seng ... Fantastique pour mes 5 à 7 avec promotion de bière pression pour le "Happy Hour" 
  • Piscine
  • Réservations possibles pour un tour en tuk-tuk, et pour un bus ou minivan.

 

 

Après Sen Monorom, la capitale de la province du Mondulkiri, j'ai continué ma route vers le nord. Direction : Banlung,  la capitale de cette autre province du nord-est du Cambodge, le Ratanakiri. Un trajet en minivan de quatre (4) heures, seul moyen de transport public qui relie ces deux capitales.

 

Après avoir franchi les montagnes qui entourent Sen Monorom, le trajet nous fait traverser plusieurs villages avec leurs champs où se développent diverses cultures de légumes et parfois des vergers de je ne sais quels fruits, mes connaissances en ces domaines étant plutôt limitées. Quand je suis avec un guide, je lui demande de me les identifier. Comme les plantations  de poivre, je sais maintenant comment les reconnaître.

 

À Banlung, je n'ai pas fait de tour dans les villages traditionnels de la région. Je me suis plutôt concentré sur trois des sites de la ville, deux lacs, dont un est volcanique, le Boeung Yak Leam et un temple bouddhiste.

 

 

Promenade au Lac Boeung Kan Seng

 

Ce secteur de la ville est très agréable pour la promenade, car la rive du lac a été aménagée et, en soirée, on étend sur le sol des tapis pour accueillir les gens qui viennent y manger en famille ou entre amis.


 

  • Le long du Boeung Kan Seng

 

Un parc avec vue sur le lac

ca-banlung 1-ville (1) ca-banlung 1-ville (2) ca-banlung 1-ville (3) ca-banlung 1-ville (4) ca-banlung 1-ville (5) ca-banlung 1-ville (6) ca-banlung 1-ville (7) ca-banlung 1-ville (8) ca-banlung 1-ville (9) ca-banlung 1-ville (10) ca-banlung 1-ville (11) ca-banlung 1-ville (12) ca-banlung 1-ville (13)

 

Durant ma balade, j'ai trouvé, face au lac, le "Banlung Balcony Restaurant & Bar", un petit hôtel des plus sympathiques avec une piscine, un resto-bar qui permet d'admirer le coucher du soleil tout en buvant et mangeant de délicieux plats. Et le patron du lieu est francophone.

 

À Banlung, c'est l'endroit où il faut absolument s'installer. Si j'y reviens, c'est ce que je ferai sûrement.

 

 

  • Un premier 5 à 7 au Banlung Balcony Restaurant & Bar

 

 

ca-banlung 1-ville (14) ca-banlung 1-ville (15) ca-banlung 1-ville (16) ca-banlung 1-ville (17) ca-banlung 1-ville (18) ca-banlung 1-ville (19)

 

En revenant vers mon hôtel

ca-banlung 1-ville (20)

 

Le lendemain, pour la visite des sites un peu excentrés de la ville, j'avais en vue de me déplacer en tuk-tuk ou en moto-taxi. Aussi, dès mon arrivée au centre-ville, ça n'a pas pris de temps pour que j'aie une offre de plusieurs chauffeurs de tuk-tuk. Après discussion sur le prix, j'ai fait mon choix et on est parti pour près de 3 heures.

 

 

Un tour en tuk-tuk dans la région

 

 

Ce fut d'abord un arrêt à la principale attraction de Banlung, le lac volcanique Boeung Yeak Laom. Un sentier fait le tour du lac et des abris sont aménagés pour s'y détendre dans des hamacs et pour pique-niquer. Et à quelques endroits des pontons ont été aménagés. Et comme partout dans le monde, l'énergie des jeunes garçons s'y déploie en se lançant dans les eaux du lac. Et s'il y a des caméras, vous pouvez être certain qu'ils essaieront de vous impressionner par toutes sortes de pirouettes.

 

Puis, avant de revenir au centre-ville, on retraversera la ville pour aller visiter un temple bouddhiste, où un immense Bouddha couché a été installé au sommet de la colline qui surplombe le temple.

 

 

  • Une marche autour du lac volcanique Boeung Yeak Laom

 
 

ca-banlung 2-tour (1) ca-banlung 2-tour (2) ca-banlung 2-tour (3) ca-banlung 2-tour (4) ca-banlung 2-tour (5) ca-banlung 2-tour (6) ca-banlung 2-tour (7) ca-banlung 2-tour (8) ca-banlung 2-tour (9) ca-banlung 2-tour (10)

 

 

  • Au temple bouddhiste "Eisan Ratanaram Pagoda"

 

 

ca-banlung 2-tour (11) ca-banlung 2-tour (12) ca-banlung 2-tour (13)
ca-banlung 2-tour (14)
ca-banlung 2-tour (15) ca-banlung 2-tour (16) ca-banlung 2-tour (17)

 

 

  • Au marché central de la ville

 

 

ca-banlung 2-tour (18) ca-banlung 2-tour (19) ca-banlung 2-tour (20) ca-banlung 2-tour (21)

 

 

Après m'être baladé au marché de la ville je me suis mis à la recherche d'un café internet de façon à pouvoir transférer mes photos sur mes clefs USB.

 

Le patron du Banlung Balcony m'avait suggéré d'aller m'informer au resto "Green Carrot", un autre de ces petits restaurants au menu varié. Je m'y suis donc rendu pour le lunch. Et le gérant du resto m'a indiqué un endroit où je pourrais trouver un café internet avec des ordinateurs.

 

Et j'ai finalement pu mettre de l'ordre dans toutes mes photos des Philippines et du Cambodge. J'y ai passé tout l'après-midi. Ma caméra est maintenant disponible pour le voyage au Laos.

 

J'ai fini ma journée au Balcony, où j'ai dégusté des bruschettas et un spaghetti au pesto. La veille, j'avais mangé un plat khmer, du poulet Amok, tout aussi délicieux.

 

 

  • Un dernier coucher de soleil au Balcony

 

 

ca-banlung 2-tour (22) ca-banlung 2-tour (23) ca-banlung 2-tour (24)

 

 

C'est à Stung Treng, une ville établie au bord de deux rivières, la Sekong et le Mékong que je terminerai ma tournée 2020 du Cambodge, avant de traverser la frontière Cambodge / Laos. Je prévois y demeurer deux jours.

 

À suivre...

 

Publié dans CARNET CAMBODGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
passionnant ! ça donne envie de revenir ... Bonne route à toi.
Répondre
J
Merci et au plaisir de te lire à nouveau. Jacques, de Stung Treng et bientôt sur l'île de Don Det au Laos