Palolem ... Un arrêt à Goa sur la route vers le Kerala

Publié le par Jacques B de Gokarna (Karnataka) à 19:02

Panaji, Goa

16 janvier 2019

Environ 115 000 habitants

 

Palolem, Goa

17 - 19 janvier  2019

​​​​

Palolem ... Un arrêt à Goa sur la route vers le Kerala
Sur la plage de Palolem, on doit pousser à la mer 
les bateaux d'excursion 

 

 

 

 

 LOGEMENT - PANAJI 

 

*** Old Quarter by the hostelcrowd : 10$ cad... Dortoir à 4 lits, air climatisé, salle de bain commune, eau chaude, petit déjeuner, wifi et pc.

 

  • Fait aussi resto-café et organise diverses activités, comme la visite du Vieux Goa  et un bus nolisé pour Palolem.

 

 

 LOGEMENT - PALOLEM

 

Summer by the hostelcrowd : 9$ cad... Dortoir à 6 lits, fan, salle de bain commune, eau chaude, petit déjeuner, wifi et pc.

 

  • À 10 minutes de la plage

 

 

 

Sur ma route vers le Kerala, plus au sud, j'ai décidé de revenir goûter aux plaisirs de Panaji, ne serait-ce qu'une nuit avant d'aller découvrir une autre des plages renommées de Goa, Palolem.

 

 

Un arrêt à Panaji, ma ville préférée de Goa

 

 

Goa 2018 ... Panaji

 

Balades dans le Quartier de Fontainhas

 

 Old Goa, l'héritage Portugais en Inde du Sud

 

Colline Altinho et rivière Mandovi : deux autres belles balades !

 

 

 

Quel plaisir que de se retrouver dans le superbe quartier portugais  de Panaji, le Fontainhas,  avec ses ruelles bordées de maisons toutes en couleurs, et de m'arrêter à l'ombre au coucher du soleil sur la longue promenade qui longe la rivière Mondavi tout juste après le secteur consacré aux casinos avec ses bateaux-casinos amarrés sur la rivière.

 

Et c'est après une nuit blanche dans le bus-couchette menant de Pune à Panaji que je suis allé m'installer au charmant hôtel que j'avais découvert l'an dernier, le Old Quarter situé dans le quartier portugais de Panaji.

 

Ma conclusion de cette longue traversée nocturne  de 11 heures entre Pune et Panaji : pour mes trajets de nuit, vivement le train, évitant ainsi les routes abobinables qui réussissent à nous tenir éveillés toute la nuit.

 

Horrible nuit ! Pourtant, je l'ai souvent dit et écrit : pas de problème pour moi, je suis capable de dormir n'importe où ... Mais c'était sans compter les trajets en bus de nuit sur des routes plus ou moins carrossables de certaines régions de l'Inde.

 

On ne m'y reprendra plus !

 

Et j'en ai aussi profité pour aller me restaurer dans le resto qui m'avait tant séduit l'an dernier pour sa cuisine goanaise, le Vérandha, avec sa jolie terrasse avec vue sur d'autres maisons traditionnelles portugaises.

 

 

  • Dans le Quartier portugais de Fontainhas

 

 

 

L'auberge Old Quarter

is-goa-3 panaji (1)

 

Des résidences à la portugaise

is-goa-3 panaji (3) is-goa-3 panaji (4) is-goa-3 panaji (5) is-goa-3 panaji (6) is-goa-3 panaji (7) is-goa-3 panaji (8)

 

  • Le long de la rivière Mondavi au coucher du soleil

 

is-goa-3 panaji (9) is-goa-3 panaji (10) is-goa-3 panaji (11) is-goa-3 panaji (13) is-goa-3 panaji (12) is-goa-3 panaji (14) is-goa-3 panaji (15) is-goa-3 panaji (16) is-goa-3 panaji (17) is-goa-3 panaji (18)

 

Ma conclusion 2019 : un hôtel et un resto extraordinaires, une rivière superbement aménagée, la présence de la culture portugaise à Panaji et dans le Vieux Goa, classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO ... Que souhaiter de plus ! 

 

Je persiste dans mon jugement de 2018 ! J'y reviendrais encore avec plaisir !

 

 

À Palolem, une plage comme les autres !

 

 

De Panaji, on ne peut se rendre à Palolem directement, à moins d'utiliser le bus nolisé organisé deux fois par semaine entre les auberges de la chaîne "by the Hostelworld".

 

Mais pour les trajets réguliers, on doit faire un transfert à Margao. Par un concours de circonstances, je suis passé par Ponda, ce qui a allongé le trajet d'une heure, mais avec une vue d'un autre secteur de la région.

 

Palolem est une station balnéaire comme toutes les autres : peu de sites à visiter autres que les plages, des touristes comme moi en quantité, une plage comme toutes les autres que j'ai vues à Goa avec sa rue principale commerçante (restos et bars, agences de voyages avec accès à internet, boutique de livres d'occasion dont quelquesn-uns en français) séparée de la plage pas très ombragée par une large bande de palmiers abritant un lot de guesthouses ou d'hôtels plus dispendieux.

 

N'étant pas un mordu des longues heures d'allongement  sur la plage, j'ai donc aménagé mon temps en conséquence : baignades-saucettes et lecture le matin après le déjeuner, en après-midi, sieste et activités informatiques, puis, en fin d'après-midi, retour sur la plage pour le coucher du soleil suivi du souper dans un des nombreux restos de la rue principale.

 

C'est d'ailleurs là un des plaisirs des stations balnéaires : la variété des menus. J' y ai mangé mexicain (une délicieuse et très spéciale enchilada) et italien (penne à la putanesca). Avant de quitter, je suis retourné manger de nouveau l'enchilada qui m'avait tant fait saliver...mon côté traditionaliste, sans doute !!!

 

 

  • Sur la plage en matinée...

 

 

is-goa-3 palolem (2) is-goa-3 palolem (3) is-goa-3 palolem (4) is-goa-3 palolem (5)

 

 

  • En fin d'après-midi...

 

 

Même les vaches sacrées
aiment les couchers du soleil

is-goa-3 palolem (30) is-goa-3 palolem (6) is-goa-3 palolem (7) is-goa-3 palolem (8) is-goa-3 palolem (9) is-goa-3 palolem (10) is-goa-3 palolem (14)
is-goa-3 palolem (32)

 

 

Sur la plage, les chiens font très bon ménage avec les humains, mais pas avec ceux qui font prendre une marche à leur chien ... Alors commencent les aboiements et la meute se déchaîne !!!

 

 

is-goa-3 palolem (17) is-goa-3 palolem (18) is-goa-3 palolem (19)is-goa-3 palolem (31)

 

Lui, il est venu me saluer en passant

is-goa-3 palolem (20)

 

 

  • Et au coucher du soleil

 

 

is-goa-3 palolem (21) is-goa-3 palolem (22) is-goa-3 palolem (23) is-goa-3 palolem (24) is-goa-3 palolem (25) is-goa-3 palolem (26) is-goa-3 palolem (27)

 

 

  • Et pour terminer en beauté la journée

 

 

 

is-goa-3 palolem (28) is-goa-3 palolem (29)

 

 

Demain après-midi je pars en train pour Gokarna dans l'état du Karnataka, un trajet de 1h30.

 

En conclusion de ce séjour de 3 nuits à Palolem  : Palolem, une nouvelle découverte ? Pas vraiment, mais l'occasion de varier mon plaisir de la bonne bouffe.

 

 

Publié dans CARNET INDE SUD, Goa, 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article