Wakkanai (2) ... Un autre SUPER coup de coeur à l'extrême nord du Japon

Publié le par Jacques B de Wakkanai (Hokkaido) le 10/06/18 à 21:50

Mise à jour en août 2018

 

Wakkanai, Hokkaido nord
9 - 10 juin 2018
Environ  41 000 habitants

jp14-2 wakkanai-tour 2 (13)
Monument du Cap Soya, la partie de Japon la plus au nord

 

Je n'ai passé qu'une seule journée à Wakkanai, mais une autre de ces journées qu'on n'oublie pas.

Ce fut d'abord deux heures de balade le long de la mer du Japon où l'on a construit en 1936 un énorme brise-lames de 427 mètres de long avec 70 colonnes hautes de 13,6 mètres, formant ainsi un genre de dôme, pour protéger la ville contre les immenses vagues provenant du nord...

Une oeuvre technique et architecturale fantastique, et un lieu de promenade fort agréable face à la mer, avec vues sur le port et sur les collines qui font face à la mer.

Puis, le long des berges, une promenade où les pêcheurs rangent leurs bateaux et font sécher les algues au soleil. Avec la mer, les embarcations et les maisons établies au pied des collines toutes vertes et sans arbres, je me suis revu aux Îles-de-la-Madeleine.

 

Dans le secteur de la gare ferroviaire...
Le "NORTH BREAKWATER DOME"
 
  • Le Centre sportif

jp14-1 wakkanai-ville (1) jp14-1 wakkanai-ville (2) jp14-1 wakkanai-ville (3)

  • Le Port de Wakkanai

jp14-1 wakkanai-ville (4)
jp14-1 wakkanai-ville (6)

  • Vue de la colline avec sa "Tour du Centenaire"

jp14-1 wakkanai-ville (5)

  • Le Dôme

jp14-1 wakkanai-ville (7) jp14-1 wakkanai-ville (8) jp14-1 wakkanai-ville (9)

  • Balade dans le quartier des pêcheurs

jp14-1 wakkanai-ville (10)
 jp14-1 wakkanai-ville (11) jp14-1 wakkanai-ville (12) jp14-1 wakkanai-ville (13) jp14-1 wakkanai-ville (14) jp14-1 wakkanai-ville (15) jp14-1 wakkanai-ville (16) jp14-1 wakkanai-ville (17)
jp14-1 wakkanai-ville (18) jp14-1 wakkanai-ville (19)

Après un lunch pris face à la mer, c'est la région de Wakannai que j'ai découverte à l'occasion d'un tour en bus de quatre (4) heures et des arrêts dans huit (8) sites dans trois secteurs différents, sans doute le tour en bus le plus intéressant et le mieux organisé auquel j'ai participé depuis bien des années. Et ce, même si je n'ai rien compris des explications très complètes de la guide, car elle ne cessait de parler en japonais que lorsqu'on sortait du bus pour visiter un site.

Un gros ***. Et un tour à faire absolument, même si le coût (40$ cad avec entrée à la Tour du Centenaire) peut paraître énorme à première vue.

 

Dans la région de Wakkanai...
Un super tour en bus de quatre heures

 

La première étape du tour fut consacrée aux sites nous permettant d'avoir une première vue de la ville de Wakannai et de sa situation géographique ...

D'abord un premier arrêt au Dôme que j'avais déjà découvert à pied en avant-midi, puis une montée vers le sommet de la colline qui fait face à la mer pour y visiter la "Tour du Centenaire" qui nous offre une vue époustouflante  de la ville, du port et du Dôme, et, au loin, deux îles dont l'une avec un volcan ressemblant au mon Fuji, d'où son nom le "Rishiri Fuji".
 

  • À la "Tour du Centenaire"

jp14-2 wakkanai-tour 1 (1) jp14-2 wakkanai-tour 1 (2) jp14-2 wakkanai-tour 1 (3) jp14-2 wakkanai-tour 1 (4) jp14-2 wakkanai-tour 1 (5) jp14-2 wakkanai-tour 1 (6) jp14-2 wakkanai-tour 1 (7) jp14-2 wakkanai-tour 1 (8) jp14-2 wakkanai-tour 1 (9)

​​​Dans le parc de Wakkanai, établi sur les pentes de la colline, on retrouve divers monuments rappelant certains faits historiques de la ville, et divers sentiers de randonnées permettant d'admirer la beauté des paysages.

Puis le bus nous amène sur la côte nord-est de la ville vers le Cap Soya, la partie du Japon la plus au nord.

Mais avant d'arriver au Cap, le trajet nous fait découvrir l'un des plus beau paysages que j'ai vu cette année...des collines gazonnées toutes vertes, sans arbres ou si peu.

Une jouissance totale pour les yeux...
 

  • Aux monts Soya

jp14-2 wakkanai-tour 2 (1) jp14-2 wakkanai-tour 2 (2) jp14-2 wakkanai-tour 2 (3) jp14-2 wakkanai-tour 2 (4) jp14-2 wakkanai-tour 2 (5) jp14-2 wakkanai-tour 2 (6)

Puis c'est l'arrivée au Cap Soya avec son phare, sa vue sur la mer et un village de pêcheurs, et plusieurs monuments, dont certains rappelant la vie mouvementée de cette région  située tout à côté de la Russie et d'autres dédiés à la paix.
 

  • Au Cap Soya

Des monuments pour la Paix

jp14-2 wakkanai-tour 2 (7) jp14-2 wakkanai-tour 2 (8) jp14-2 wakkanai-tour 2 (9) jp14-2 wakkanai-tour 2 (10)

Un monument pour honorer le travail des paysans du Nord
qui produisent du lait, les rizières étant impossibles à développer
dans cette région très froide

jp14-2 wakkanai-tour 2 (12)

Vue sur le village portuaire du nord

jp14-2 wakkanai-tour 2 (11)

Vues du point le plus au nord du Japon

jp14-2 wakkanai-tour 2 (11a)

Cette partie du tour fut sans doute la partie la plus impressionnante, mêlant des paysages naturels extraordinaires avec l'histoire et la culture de ce coin isolé du monde.

Puis c'est le retour vers la ville en longeant la côte bordée de collines vertes sans beaucoup d'arbres et agrémentées d'éoliennes.

Avant d'arriver sur la Côte Ouest et son Cap, le Noshappu, on traverse aussi quelques villages de pêcheurs avec, de temps à autres, des vues sur le "Rishiri Fuji".
 

  • Autour du Cap Noshappu et de la Côte Ouest
     

Sur la Côte Nord de l'île

jp14-2 wakkanai-tour 3 (1) jp14-2 wakkanai-tour 3 (2)

Sur la Côte Ouest

jp14-2 wakkanai-tour 3 (3) jp14-2 wakkanai-tour 3 (4)

Au Cap Noshappu

jp14-2 wakkanai-tour 3 (5) jp14-2 wakkanai-tour 3 (6) jp14-2 wakkanai-tour 3 (7) jp14-2 wakkanai-tour 3 (8)

Sur le retour vers la gare ferroviaire
jp14-2 wakkanai-tour 3 (9)

Et c'est ainsi que prend fin cette superbe journée de pur plaisir.

Que demander de plus !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Salut Jacques, comme je vois tu ne déposes pas ton baluchon depuis notre rencontre en 2007 à Bangkok. Les voyages nous fait garder la forme ou bien si ce n'est pas les formes qui nous fait voyager! J'ai les fourmis dans les pieds pou un voyage mais ce sont les genoux qui ne suivent plus. Passe un bon séjour au Japon. Amicalement, René
Répondre
J
Salut René. Bien content de recevoir de tes nouvelles. Eh oui, tant que la santé me le permettra, je ne crois pas que je déposerai mon baluchon. Il me reste tellement d'autres coins de ma planète à explorer. Mais ma grande surprise japonaise de cette année, c'est la beauté de l'île de Hokkaido...une longue suite de coups de coeur autant naturels que culturels...Hokkaido, un autre Japon ! Jacques, de Kushiro à l'extrême est du Japon.