Flores (18) ... 2017 : En mototaxi dans la région de Ende (2)

Publié le par Jacques B de Jonquière (Québec)à 10:15

Ende,  Flores 
​​21 - 22 ​avril 2017
Environ 60 000 habitants

Flores  (18) ...  2017 : En mototaxi dans la région de Ende (2)Vue de la montagne au nord du port de Ende

Ce matin, après un vrai déjeuner à l'indonésienne (poisson, riz et légumes, et un morceau de tofu, le tout accompagné de thé), je venais juste de quitter l'hôtel lorsqu'un homme en moto s'arrête et me dit "ojek" (le terme indonésien pour mototaxi).  Il semble parler très peu anglais, mais il comprend ce que je veux, c'est-à-dire visiter la région durant quelques heures : montagnes, mer et villages. Il me donne son prix, et oh surprise, seulement 50 000 idr (environ 5$ cad). J'accepte aussitôt et nous partons.

Mon guide-chauffeur à Wolotopo

id-Ende-tour 1-wolotopo (22)
 

Le trip durera 3 heures : de superbes moments vers deux villages traditionnels en longeant la côte avec des vues magnifiques sur les montagnes et la mer.

Et que dire des deux villages, Wolotopo et Ngalopolo, sinon que ce fut une expérience fantastique...ma caméra n'a pas chômé avec les villageois, jeunes et vieux, qui ne demandaient qu'à être  photographiés et des "Hello mister" et des "Thank you mister", je ne sais combien j'en ai entendus.
 

Un tour en mototaxi dans la région de Ende

 

  • Au village traditionnel de Wolotopo

Au départ de Ende

id-Ende-tour 1-wolotopo (1) id-Ende-tour 1-wolotopo (2) id-Ende-tour 1-wolotopo (3)

Au village catholique traditionnel de Wolotopo

id-Ende-tour 1-wolotopo (4) id-Ende-tour 1-wolotopo (5) id-Ende-tour 1-wolotopo (6) id-Ende-tour 1-wolotopo (7) id-Ende-tour 1-wolotopo (8) id-Ende-tour 1-wolotopo (9) id-Ende-tour 1-wolotopo (10) id-Ende-tour 1-wolotopo (11) id-Ende-tour 1-wolotopo (12) id-Ende-tour 1-wolotopo (13) id-Ende-tour 1-wolotopo (14) id-Ende-tour 1-wolotopo (18) id-Ende-tour 1-wolotopo (19)id-Ende-tour 1-wolotopo (15) id-Ende-tour 1-wolotopo (16)

Le culte des ancêtres : des tombeaux à côté des résidences

id-Ende-tour 1-wolotopo (17)id-Ende-tour 1-wolotopo (20)id-Ende-tour 1-wolotopo (21)

  • Au village musulman traditionnel de Ngalopolo

Sur la route

id-Ende-tour 2-Ngalopolo (1)

Au village de Ngalopolo

id-Ende-tour 2-Ngalopolo (2) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (3) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (4) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (5) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (6) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (7) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (8) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (9) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (10)

En revenant à Ende

id-Ende-tour 2-Ngalopolo (11) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (12) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (13)

En arrivant à Ende

id-Ende-tour 2-Ngalopolo (14) id-Ende-tour 2-Ngalopolo (15)

Pour terminer...
Un coucher de soleil génial


Après une brève sieste en après-midi, je suis revenu au port pour mon second 5 à 7 à Ende.

id-Ende-ville (1)
id-Ende-ville (2)
id-Ende-ville (3)
id-Ende-ville (4)
id-Ende-ville (5)
id-Ende-ville (6)

Et pour terminer ce fantastique trip de 2 jours, j'ai eu droit à une autre belle rencontre avec deux jeunes dont l'un venait du Timor et qui était en visite chez son ami. Il parlait un peu anglais et traduisait à son ami les réponses aux questions qu'il me posait. Et, peu à peu, d'autres jeunes et un vieux monsieur se sont joints à nous...

id-Ende-ville (9)
id-Ende-ville (10)

Mais le clou de la journée et de ce séjour à Ende, c'est le soleil qui me l'a offert : un coucher de soleil pas piqué des vers,  avec au début des nuages noirs annonçant peut-être de la pluie,  une pluie qui n'est pas venue et qui a laissé toute la place au soleil, qui s'est retiré tout doucement. 

Mais il nous réservait une belle surprise... des nuages noirs qui, peu à  peu, se mettent à rosir jusqu'à devenir presque rouge...cré soleil !  Il sait toujours nous surprendre !

id-Ende-ville (11) id-Ende-ville (12) id-Ende-ville (13)
id-Ende-ville (14)
id-Ende-ville (15)

Et finalement, je suis retourné au resto chinois pour manger un "poulet sweet and sour" avec une autre Bintang.

Quelle finale ! Que des moments magiques !

J'avais écrit dans cet autre article sur Ende de 2011 que celle-ci était une ville terne.  Alors je me rétracte : en m'étant établi en plein dans le village, et non dans un hôtel un peu éloigné du centre, je peux maintenant dire que Ende et sa région mérite qu'on s'y arrête plus qu'une nuit.

C'est une ville qui a beaucoup  plus à offrir qu'on ne le croit.

Je suis maintenant prêt à repartir pour l'étape finale de mon voyage de 24 jours à Flores.
 

À suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article