Gorakpur ... Une dernière immersion dans la culture festive indienne !

Publié le par Jacques B de Lumbini (Nepal) à 17:05

Mise à jour en décembre 2017

 

Gorakpur, Uttar Pradesh 

11 - 13 mars 2017

Environ 1 500 000 habitants

Gorakpur ... Une dernière immersion dans la culture festive indienne !
"Happy Holi my friend !"

 

 

 

 

LOGEMENT

Hotel  Adarsh Palace : 550 INR ... Chambre double, fan, salle de bain privée, eau chaude, tv.​​​​​​

  • Situé  en face de la gare ferroviaire (porte 2) et à côté de l'arrêt de bus pour Sulauni pour le Népal;
  • Pas très loin, sur la même rue, à l'Hôtel Vardan (autre choix  intéressant d'hôtel), il y a un Café internet. 

 

​​​

 

J'avais lu dans le Lonely Planet que le 13 mars 2017 était l'un des jours les plus "flyés" des festivals indiens, celui qui annonce l'arrivée du printemps, le Holi, période durant laquelle les gens se couvrent le corps de poudres de diverses couleurs.

 

Place donc à l'imagination !

 

J'ai donc arrangé la finale de mon périple indien pour vivre cette aventure typiquement indienne, surtout que j'en avais eu un avant-goût à Varanasi quand de jeunes étudiants, en me voyant, se sont faits plaisir en me badigeonnant le visage et la barbe avec une poudre humidifiée de couleur violette et en me souhaitant en riant : "Happy Holi !". Et ils ne furent pas les seuls, car dès que les indiens me voyaient, ils prenaient plaisir à me souhaiter en souriant "Happy Holi".

 

C'était comme si je faisais partie de la gang !

 

Alors qu'est-ce que cela sera demain à Gorakpur, je ne sais pas trop. Mais, un chose sûre, c'est que je voulais être présent à cette fête, l'une des plus importantes de l'Inde.

 

Le 12 au matin, je prenais donc un bus régulier pour me rendre de Varanasi à Gorakpur. J'y suis arrivé en fin d'après-midi après 9 heures de route.

 

 

Sur la route...

En bus régulier de Varanasi à Gorakpur

 

 

i-varanasi-gorakpur (1) i-varanasi-gorakpur (5)i-varanasi-gorakpur (6)i-varanasi-gorakpur (7)
i-varanasi-gorakpur (4)

 

De la bouse de vache mêlée à de la paille et qu'on fait sécher...
ces galettes serviront de combustibles durant l'hiver.

i-varanasi-gorakpur (2)
i-varanasi-gorakpur (3)i-varanasi-gorakpur (8) i-varanasi-gorakpur (9)i-varanasi-gorakpur (10)i-varanasi-gorakpur (11)

 

On était en période électorale

i-varanasi-gorakpur (12)i-varanasi-gorakpur (13)i-varanasi-gorakpur (14)i-varanasi-gorakpur (15)i-varanasi-gorakpur (16) i-varanasi-gorakpur (17) i-varanasi-gorakpur (18)
 

 

Une autre façon de préparer les bouses de vache séchées pour l'hiver ...
sous forme de briques

i-varanasi-gorakpur (19)i-varanasi-gorakpur (20)

 

 

"Happy Holi" à Gorakpur

 

 

À Gorakpur, l'hôtel que j'avais choisi était situé en face de la gare ferroviaire, là où fourmillent hôtels et guesthouses, gargotes et petits restos.



Et le matin du 13 mars, je me suis promené sur la rue qui longe les hôtels et la gare ferroviaire, m'attendant à y voir une foule... Mais ce n'était pas le cas ! À peine quelques groupes de jeunes devant quelques hôtels !

 

Mais, en me voyant, l'un de ces groupes qui fêtait face à l'un des hôtels  n'a pu s'empêcher de me saluer  par un "Happy Holi " et de m'inviter à me joindre à eux ...et bien entendu, en guise de bienvenue, on m'enduisit. en riant, la figure, les cheveux et ma chemise de cette fine poudre de couleur, tout en s'informant d'où je venais... Il étaient bien fiers d'eux.

 

Quant à ma caméra, je l'avais avec moi, mais je n'avais pas pensé à utiliser un sac de congélation comme l'a fait Michèle.  C'est donc mon étui qui a reçu un peu de poudre.  

 

Et un peu plus loin, des motocyclistes se sont arrêtés pour me souhaiter eux ausssi un "Happy Holi"...en ajoutant d'autres couleurs sur mon corps.

 

 

i-gorakpur (1)i-gorakpur (2)i-gorakpur (3)

 

Après  cette expérience d'immersion de plus d'une heure, je suis rentré à l'hôtel pour prendre une douche et laver mes vêtements.  La poudre a disparu alors très facilement. et même sur mon étui de caméra.

 

En somme, le festival Holi, du moins à Gorakpur dans le quartier de la gare, était pas mal plus tranquille que je ne me l'étais imaginé ... pas de grosses foules et, surtout, ce qui m'a le plus surpris, les commerces et les restos, sauf les petites gargotes, et les "beer shops"  étaient tous fermés...

 

Donc pas de 5 à 7 avec bière en cette journée de festival...assez spéciale comme situation !

 

 

* * * * * *

 

 

Et c'est ainsi que s'est terminé mon séjour de deux (2) mois dans le nord de l'Inde. Il est encore trop tôt pour que je puisse en tirer une conclusion, sauf peut-être le fait que j'y reviendrai sûrement pour continuer mon exploration indienne.

 

Demain, je pars pour le Népal... Alors au plaisir de vous revoir dans ce nouveau pays.

 

À bientôt.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article