Nara (1) ... Flash "Arrivée" / Un vrai bain japonais...

Publié le par Jacques B de Nara (Japon) a 10:00

Mise à jour en avril 2021


Nara, Honshu-Kansai
28 - 29 mai 2016
Environ 366 165 habitants
 

OB-jp16-Nara (2)
Ici à Nara, même les daims font le salut japonais de politesse
quand on leur donne les biscuits qu'ils adorent !

 

Nara fut la première capitale permanente du Japon de 710 à 785. Auparavant, à la mort de l'empereur, on changeait de capitale. En 785, elle fut remplacée par Kyoto qui demeura la capitale du Japon jusqu'en 1868. De plus, la ville compte à elle seule huit (8) sites classés au Patrimoine mondial de l'Humanité de l'UNESCO, ce qui en fait une destination très prisée par les japonais et les touristes étrangers.

Il me fallait donc, moi qui suis intéressé par l'histoire des pays que je visite et par les sites du Patrimoine mondial de l'Humanité de l'UNESCO, me rendre dans cette ville.

Comme je n'ai réservé un lit que pour deux nuits, je suis donc parti tôt ce matin en train, sous un ciel gris. Un trajet de près de deux heures.

Après m'être installé à l'auberge, je suis aussitôt parti pour une première balade dans le principal parc de la ville et où l'on peut visiter trois des sites de l'UNESCO et rencontrer des centaines de daims en liberté, considérés comme des messagers des dieux, donc très respectés. Ils sont actuellement plus de 1200 à venir à la rencontre des visiteurs.
 

Au centre-ville, sur ma route vers le parcOB-jp16-Nara-Centre-ville (1)OB-jp16-Nara-Centre-ville (2)

Le Temple Kofuko-ji transféré de Kyoto en 710 ap. JC 
et sa pagode de 5 étages construite en 1426
OB-jp16-Nara-Kofuko-ji (1)

L'entrée du temple Todai-ji et ses visiteursOB-jp16-Nara-Todai-ji (1)

Le Todai-ji abrite, dans cet immense edifice en bois, 
un  Bouddha géant en bronze, coulé en 746
OB-jp16-Nara-Todai-ji (2)OB-jp16-Nara-Todai-ji (3)OB-jp16-Nara-Todai-ji (5)

Puis je me suis rendu au troisième site de l'UNESCO, le sanctuaire shintoiste, le Kasuga Taisha fondé au VIIIe siècle. Et là, dans un des temples, une super belle surprise m'attendait...

Au début, je ne comprenais pas trop bien ce qui se passait, mais, une  chose évidente, c'est qu'il y avait une cérémonie quelconque. Je me suis donc arrêté avec d'autres observateurs, et peu à peu, le sens de ce qui se passait est devenu de plus en plus évident ... on assistait à un mariage japonais.

La cérémonie...
OB-jp16-Nara-mariage (1)OB-jp16-Nara-mariage (2)OB-jp16-Nara-mariage (3)

En route pour la photo de mariageOB-jp16-Nara-mariage (4)OB-jp16-Nara-mariage (5)OB-jp16-Nara-mariage (6)

Et c'est de cette façon que Nara m'a souhaité la bienvenue.

OB-jp16-Nara (1)
 

Suite... Nara 2016 ... Une jolie ville, un parc et des temples

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Pourtant lorsque nous les voyons à Paris ils sont plutôt gais et rieurs.
Pour le moment je suis en train de visiter le château du héron blanc,un bien joli bâtiment qui n'a rien à voir avec nos châteaux Français mais qui est tout aussi joli.
Répondre
J
Je parlais des "photos officielles" comme lors d'un mariage...c'est différent, dans la vie quotidienne.


Quant au Château, il est en effet très impressionnant. Ce n'est pas pour rien qu'il est considéré comme l'un des plus beaux du Japon.


Jacques, de Jonquière
A
Très joli mariage mais pas trop souriante la mariée pour ce qui devrait être le plus beau jour de sa vie !!!!!
Répondre
J
Les japonais sont toujours très sérieux lors des photos officielles. C'est du moins ce que j'ai observé les quelques fois où je les ai vus à l'oeuvre.

Jacques, de Jonquière
M
Quelle chance tu as eu , d'avoir assisté à un mariage japonais. Quand nous sommes en voyage et que nous tombons par hasard sur une fête ou un évènement particulier, j'adore cela.
Quel plaisir ce devait être de circuler parmi les daims. La photo et le commentaire sur le daim qui remercie... Trop mignon!
Répondre
J
Et dire que je fus tout près de passer à côté de ce temple, car c'était à la fin de l'après-midi, et j'avais ma dose de temples. Mais je me suis dit, encore un effort Beaulieu...tant qu'à être dans le coin...et ce dernier effort fut largement récompensé.

C'était vraiment beau de voir les japonais offrir les biscuits aux daims tout en les saluant et la réponse des daims.

À la prochaine

Jacques, à ma dernière nuit à Nara. Demain, c'est Osaka.