Séoul (4) ... Trois autres Palais Royaux, dont l'un inscrit a l'UNESCO

Publié le par Jacques de Gwangju (Coree) a 20:15

Mise à jour en février 2021
 

Séoul, Corée
10 - 16 mars 2015
Environ 10.5 millions d'habitants

Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (14)
Salle du trône du Palais Changdeokgung

Comme je le disais dans mon article précédent, Séoul compte cinq (5) palais royaux qui ont été édifiés durant la période de la dynastie Joseon qui dura de 1392 à 1897. 

En 1897, le roi Kojong (le 26ème)  changea le statut politique du pays en empire, et il en devint le premier empereur, de 1897 à 1907. Son fils Sunjong, lui succéda en 2007 jusqu'à l'annexion de la Corée en 2010. Cette période de colonisation japonaise dura jusqu'en 1945.

Tous les palais coréens ont eu une vie mouvementée, dont leur destruction lors d'invasions japonaises entre 1592.et 1598.

Voici l'histoire des trois autres de ces palais et des photos pour vous en faire voir la grandeur.

Le Palais Changdeokgung est inscrit depuis 1997 au Patrimoine Mondial de l'Humanite de l'UNESCO.

Le plus récent, le Palais Unhyeon, sert maintenant de musée, et comme on n'est pas encore en haute saison touristique, il n'y avait que pas trop d'activités dans ce petit palais, d'ou le peu de photos.

 

Le Palais Changdeokgung (1405)
ou le palais de la Prosperité

 

" Se trouvant à l'est du Palais de Gyeongbokgung, Changdeokgung est souvent appelé Palais de l'Est.

Changdeokgung était le palais favori de nombreux rois de la dynastie Joseon. Il présente de nombreuses caractéristiques spécifiques du Trois Royaumes de Corée, qui n'apparaissent plus dans l'architecture plus formaliste du Gyeongbokgung. Par exemple, les bâtiments de Changdeokung se confondent avec la topographie du site au lieu de s'imposer sur la nature.

La construction du palais de Changdeok commença en 1405 et s'acheva en 1412, sous le règne de Taejong, avec la construction de la porte principale Donwhamun. Le roi Sejo fit agrandir le périmètre du palais d'environ 500 000 mètres carrés.

Le palais fut totalement détruit durant l'invasion japonaise de 1592 et reconstruit en 1609 par le roi Sonjo et le roi Kwanghaegun. Un nouvel incendie frappa le palais en 1623 à la suite de la révolte contre Kwanghaegun. Le palais fut également attaqué par les Qing, les Français et les États-Unis, mais malgré les reconstructions successives, il reste fidèle à son dessin initial. Changdeokgung était le lieu de la Cour et le siège du gouvernement jusqu'à 1872, lorsque le palais voisin de Gyeongbok fut reconstruit. Le dernier roi de Corée, Sunjong y vécut jusqu'à sa mort en 1926.

Aujourd'hui, il reste 13 bâtiments dans le périmètre du palais et 28 pavillons dans les jardins, le tout s'étendant sur une surface de 45 hectares."

Wikipedia traduit avec l'aide de Google

  • Le Palais Changdeokgung classe au Patrimoine mondial de l'UNESCO

Vues du Palais du dehors des mursCo-Seoul-Palais-Changdeokgung (37)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (40)

La Porte principale du PalaisCo-Seoul-Palais-Changdeokgung (4)

La Salle du Trône
Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (10)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (15)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (16)

La salle de travail du roiCo-Seoul-Palais-Changdeokgung (28)

D'autres édifices que je ne peux identifierCo-Seoul-Palais-Changdeokgung (20)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (19)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (21)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (26)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (25)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (27)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (33)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (35)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (36)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung (56)

  • Le jardin secret du Palais et ses nombreux pavillons

Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (1)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (2)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (4)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (6)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (8)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (9)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (10)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (12)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (16)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (18)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (20)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (25)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (30)Co-Seoul-Palais-Changdeokgung-Jardin secret (33)
 

Le Palais Changgyeonggung (1418)

 

" L'emplacement du Changgyeonggung fut très tôt utilisé pour la construction de palais. Dès 1104, un premier palais est construit par le roi Sukjong, de la dynastie Goryeo. Le futur palais Changgyeong garde d'ailleurs de cette première construction une originalité : le pavillon Myeongjeong, la salle du trône, est orienté vers l'est et non vers le sud, comme il sera d'usage sous la dynastie Joseon.

C'est en effet sous la dynastie Joseon que le lieu prend une importance nouvelle.

Le roi Taejo, fondateur de la dynastie en 1392 décide en effet deux ans après d'établir la capitale du royaume à Séoul.

Dans l'attente de l'achèvement du palais Gyeongbuk, le roi établit alors sa résidence sur les lieux de l'actuel Changgyeonggung. Et c'et son fils, le roi Sejong le grand (1418-1450), qui construit le palais Changgyeong en 1418, comme résidence royale à l'usage de son père qui avait abdiqué en sa faveur la même année. Il était en effet de coutume que l'ancien roi n'habite pas dans le même palais que son successeur. Toutefois, ce palais n'a pas encore pour nom Changgyeong, mais Sungang. Agrandi en 1484 sous le règne du roi Seongjong (1469-1494), le bâtiment est destiné à accueillir les veuves du roi Sejo. C'est à ce moment qu'il change de nom pour enfin devenir Changgyeonggung.

À la suite de l'invasion japonaise de 1592, le palais est brûlé. Il est reconstruit en 1616.

Cependant, le palais est une nouvelle fois détruit, en 1830, lorsqu'un incendie accidentel ravage la plupart des bâtiments. Seul le bâtiment central, le Myeongjeongjeon (la salle du trône) sort indemne de cet incendie. Il est reconstruit à l'identique en 1834.

Pendant l'occupation japonaise (1910-1945), le palais Changgyeong est transformé en musée, en zoo et en jardin botanique. Changgyeongung, qui signifie en coréen "palais Changgyeong", perd alors son statut de palais et fut renommé, en 1911, Changgyeongwon, c'est-à-dire "les jardins Changgyeong".

De décembre 1983 à août 1986, le palais est entièrement restauré et retrouve toute son élégance, tandis que le zoo est déménagé. Changgyeong retrouve alors son statut de palais et son nom de Changgyeonggung.

Seul bâtiment épargné par les flammes lors de l'incendie de 1830, La salle du trone remonte donc à la reconstruction de 1616 et constitue aujourd'hui la plus ancienne salle du trône en Corée du Sud. Elle a été désignée trésor national."

Wikipedia

La Porte Principale
Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (9)

La salle du Trône
Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (13)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (10)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (12)

D'autres édifices du PalaisCo-Seoul-Palais-Changyeonggung (8)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (14)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (16)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (6)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (3)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (2)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (1)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (21)Co-Seoul-Palais-Changyeonggung (23)
 

Le Palais Unhyeon (1864)

 

" Le site date du 14ème siècle. Les premiers bâtiments ont été endommagés ou détruits au cours des années, mais une partie du début de la construction reste.

Unhyeon Palace fut la résidence du prince régent Daewon-gun, dirigeant de la Corée au cours de la dynastie Joseon au 19ème siècle, et le père de l'empereur Gojong. Gojong, lui aussi, a vécu dans cette résidence jusqu'à 12 ans quand il monta sur le trône en 1863.

Étant mineur, c'est le Regent Daewongun (ou plus communément, Daewongun), son père, qui decide pour lui jusqu'à ce que Gojong atteigne l'âge adulte.

Au milieu des années 1860, Daewongun fut le promoteur principal de l'isolationnisme et l'instrument de la persécution des catholiques indigènes et étrangers, une politique qui a conduit directement à l'invasion française (1866) et a l'expédition des États-Unis en Corée en 1871. Durant les premières années du regne de Daewongun, il fait un effort concerté pour restaurer le Palais Gyeongbok largement délabré, le siège de l'autorité royale.

Sous la domination coloniale japonaise (1910-1945), les descendants de Daewon-gun durent ceder leur résidence, mais elle leur  a été retournee en 1948, et en 1993, ils l'ont vendue au gouvernement de Séoul. Elle a ensuite subi trois années de travaux de rénovation pour lui rendre son apparence originale.

Elle est actuellement un musée et est ouvert au public.

Unhyeongung est le site de la dernière cérémonie de mariage royal, celle du roi Gojong avec l'impératrice Myeongseong, le 21 Mars 1866.

Une reconstitution de ce mariage royal a lieu au printemps et à l'automne de chaque année.

Cette cérémonie est une reconstitution exacte, basée sur une recherche historique approfondie sur la grandeur de la cérémonie de mariage de la famille impériale. Cette reconstitution offre aux visiteurs l'occasion de découvrir les costumes royaux traditionnels spectaculaires et élégants et des modes de vie de la dynastie Joseon."

Wikipedia (Traduction avec l'aide de Google)

 

Co-Seoul-Palais-Unhyeongung (3)Co-Seoul-Palais-Unhyeongung (1)

J'espère que ces deux articles vous auront permis, grâce à ces 5 palais royaux, de mieux comprendre une partie majeure de l'histoire coréenne, celle de la dynastie Joseon.

Mais il y a beaucoup plus à Séoul. Je vous en dirai plus dans les prochains articles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Merci pour cette belle visite détaillée.<br /> Malgré le soleil, je vois qu'il ne fait pas chaud.<br /> A bientôt de te lire.<br /> Sylvie de Marseille - France
Répondre
J
Bonjour Sylvie<br /> <br /> Ici c'est la fin de l'hiver. Aussi le jour, il fait entre 5 et 10 degrés, mais, dès que le soleil est couché, ça descend tout près de 0 et même moins. Mais le jour avec le soleil, c'est une température agréable pour la marche, habillé fenêtre conséquence.<br /> <br /> À la prochaine. <br /> <br /> Jacques, de Mokpo juste avant de prendre le ferry pour l'île de Jejudo ou je passerai probablement une semaine.