Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos Visites

Depuis le 23 juin 2006

 

Nombre de vos visites :

562 000

 

voyage

 

Pages consultées :

1 288 000

 

**********

 

À 31 janvier 2017 :

3 875  jours

 

Ce mois-ci, vous êtes venus

de 68  pays différents

 

Parmi les  1 181  articles déjà publiés,
voici  les articles / sections du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

**********

  

Depuis juin 2006 :
 
vous avez effectué
une moyenne de  143   visites/jour
 
et
 
vous avez consulté 
une moyenne de  332  pages/jour

 

  **********

 

Vous m'avez écrit dans le blogue
2 214   commentaires  

 

  et, depuis janvier 2010, vous m'avez envoyé
4 189 courriels ou messages Facebook

 

129 d'entre vous sont abonnés au blogue
       
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 08:30


Jonquière-Québec


 

cambodge.jpg Depuis deux semaines, je navigue dans les eaux de la politique et de ses rapports avec le voyage.

Alors, tant qu'à y être, voici un autre de ces pays qui ne peuvent laisser indifférent tout voyageur qui compte s'y rendre : le Cambodge. On se rappellera le génocide qui y a été perpétré dans les années 70 par un gouvernement qui se disait démocratique, celui de Pol Pot.


Vous en avez déjà eu un avant-goût d'ailleurs avec les impressions de deux blogueurs lors de la visite qu'ils ont faite sur les lieux du drame cambodgien.


En juillet dernier, les medias nous apprenaient que les dirigeants actuels avaient finalement décidé de traîner en justice les principaux responsables du génocide, encore vivants.


Enfin ! a-t-on soupiré d'aise.


Mais fort heureusement il existe des commentateurs et des éditorialistes pour remettre les pendules à l'heure et nous rappeler tout le contexte. Ça aide à nous faire une meilleure idée de la situation.


C'est ce que M. Serge Truffaut, éditorialiste au journal Le Devoir, a fait le 10 juillet dernier.

 

 

 


Procès-fiction

Serge Truffaut


Il y a trente ans -- trente ans! --, les Khmers rouges perpétraient leur génocide. Après des négociations sans fin, le procès d'un nombre au demeurant ridicule d'assassins de masse va débuter ce mois-ci. Tout ce qui a entouré la préparation de ce procès a réduit la justice à un simulacre offensant pour les victimes. Dès 1975, Pol Pot et ses complices ont organisé, administré, poursuivi un génocide au terme duquel, en 1979, près de deux millions de personnes, soit 20 % de la population cambodgienne, avaient péri. Après le renversement des dirigeants du Kampuchea soi-disant démocratique, les nouveaux maîtres du pays ont fait en matière de justice, de devoir de mémoire, le service minimum. Strictement minimum.


Ainsi, tout au long des années 80 et même des suivantes, le gouvernement s'est employé à nommer d'anciens khmers rouges au poste d'ambassadeur à l'ONU pour ennuyer tout examen du génocide. Sur ce plan, Phnom Penh a bénéficié de la bienveillance réelle de la Chine qui s'est évertuée à brandir son droit de veto à chaque fois que le sujet était évoqué. Et pour quelle raison ? Pékin ne voulait pas que l'on mette en relief les liens étroits qui existaient entre Pol Pot et les dictateurs chinois.

Après des tractations sans fin avec les représentants de l'ONU, le Cambodge a fini par se ranger à l'idée d'un procès. Quand ? En 1999... On insiste les dirigeants cambodgiens plus collaborateurs que juges des méfaits de Pol Pot et des siens ont envisagé le procès 20 ans après les faits. On insiste encore mais sur un autre aspect : ce qu'ils ont accepté en 1999 était l'idée du procès et non le procès comme tel.

De fait, s'en est suivie une ronde de négociations que le premier ministre Hun Sen s'est appliqué à torpiller afin que les choses traînent en longueur. Il voulait épuiser ceux qui lui faisaient face ? Il y est parvenu. Et ce, pour le plus grand bénéfice des génocidaires qu'il protégeait et protège encore. Peu avant d'adhérer à l'idée du procès, Hun Sen, lui même ancien cadre Khmer rouge, avait gracié un certain nombre de tueurs de masse.


Ce geste, le premier ministre l'a posé pour les soustraire à la justice. On s'explique. Après avoir dit oui au procès, Hun Sen a consacré toutes ses énergies au principe suivant : il serait instruit par des Cambodgiens. On le devine, l'ONU voulait instituer une cour pénale sur le modèle de ceux du Rwanda et de l'ex-Yougoslavie. Hun Sen s'y est toujours refusé. Le pire est qu'il a remporté également cette manche.

En effet, après avoir discuté pendant quatre autres années avec les représentants de l'ONU les parties concernées ont convenu que la majorité des juges appelés à siéger seraient Cambodgiens. Ils seront 17 contre 13 magistrats internationaux. Ce n'est pas tout. Dans chacune des trois chambres appelées à trancher, les Cambodgiens détiendront la majorité.


L'accord, à l'évidence bancal pour ne pas dire immoral, entre l'ONU et les héritiers de Pol Pot a été signé il y a trois ans de cela. Trois ans ! Cette semaine, le procès va débuter. Combien de temps va-t-il durer ? Trois autres années. Il faudra attendre un autre trois ans pour connaître les sentences prises à l'endroit de bourreaux qui ont massacré leurs concitoyens il y a plus de trente ans de cela.

Pour ce qui est de l'aspect plus légal du dossier, Hun Sen a bien évidemment obtenu ce qu'il voulait : une formule bâtarde. Qu'on y songe, les balises arrêtées en la matière empruntent davantage au code cambodgien qu'au droit international. Lorsqu'on ajoute à cela le fait que les juges cambodgiens n'ont aucune expérience pour instruire une affaire dont la raison s'appelle génocide, les tortionnaires sont assurés d'une chose : ils vont couler des jours tranquilles pendant encore longtemps.

L'origine de tout cela ne serait pas aussi grave, aussi dramatique qu'on le sait qu'on pourrait qualifier tout le processus juridique de farce. Car la meilleure est peut-être la suivante : à quelques jours du coup d'envoi, on ne sait pas encore qui sera... jugé ! On suppose évidemment que deux des responsables, parce qu'actuellement en prison, défileront au tribunal.

Les autres ? La plupart des génocidaires vivent riches et sans remords dans les environs de la capitale. Tout, absolument tout ce qui compose cette histoire ne peut que susciter un dégoût abyssal.


 

Repost 0
Publié par Jacques Beaulieu à 15:30:07 - dans Cambodge Asie Infos
commenter cet article

Heure et Météo du Jour

INDE

 

 

 

 

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

  • Lumbini (2) ... Un voyage dans le voyage !
    Lumbini, Terai 14 - 16 mars 2017 Lumbini, cette ville sainte du bouddhisme, inscrite au Patrimoine mondial de l'Humanite pour avoir vu naitre le fondateur de cette philosophie de vie, le prince Siddhartha Gautama, qui devait devenir le Bouddha ou "l'Eveille"....
  • Gorakpur ... Une derniere immersion dans la culture festive indienne !
    Gorakpur, Uttar Pradesh 11 -13 mars 2017 Environ 1 500 000 habitants LOGEMENT Hotel Adarsh Palace : 550 INR ... Chambre double, fan, salle de bain privee, eau chaude, tv. Situé en face de la gare ferroviaire (porte 2) et à côté de l'arrêt de bus pour...
  • Lumbini (1) ... Mon premier contact avec le Népal bouddhiste
    Lumbini, Terai central 14 -16 mars 2017 LOGEMENT Lumbini Village Lodge : 850 NPR ... Chambre double, fan, salle de bain privee, eau chaude, wifi, terrasse. Situé tout a cote du site bouddhiste et ses temples internationaux; Accueil tres agreable, petit...
  • Voyage au quotidien 2017 (3) ... Dé-couvrir le Népal
    Jonquière, Québec VOYAGE 2017 Du 10 janvier au 29 juin C'est aussi la première fois que j'aborderai ma prochaine destination, le Népal, ce pays situé au pied de l'Himalaya . Pour cette première incursion, je n'ai pas l'intention de faire de longs treks...
  • Le Népal en bref ...
    Jonquière, Québec Janvier 2017 Comme d'habitude, avant de me rendre dans un pays pour la première fois, j'aime bien m'informer sur l'histoire de ce pays. On connaît surtout le Népal pour sa situation géographique au pied de l'Himalaya et du mont Everest....
  • Jaisalmer (2) ... Safari à dos de dromadaire dans le désert de Thar
    Jaisalmer, Rajasthan du nord-ouest 27 - 30 janvier 2017 Environ 89 000 habitants A Jaisalmer, en plus de la forteresse, il est possible de faire un safari d'un jour ou deux dans le desert de Thar a dos de dromadaire. Plusieurs agences de voyage offrent...
  • Agra (1) ... Le voici enfin "MON" Taj Mahal !
    Agra, Uttar Pradesh 25 - 28 février 2017 Environ 3,7 millions d'habitants LOGEMENT Lucky Restaurant and Guesthouse : 792 INR ... Chambre double, fan, salle de bain privee, eau chaude, wifi. Situé à 10 minutes de la Porte sud du Taj Mahal; Terrasse (grillagée)...

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues à visiter