Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DE JUIN 2006

AU 30 SEPTEMBRE 2017

 

4 117 jours

 

 

Nombre de vos visites 

591 000
 

ou. en moyenne,
143 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 332 000
 

ou, en moyenne,
323 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 238  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

5 170 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI
 

Au 30 septembre 2017

 

Nombre de vos visites

3 922

 

Nombre de pages consultées

6 091

 

Votre provenance  

65 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

166 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 132 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 252


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 00:31

Jonquière-Québec

 

 

Après avoir pris connaissance de ce qu'est le "Patrimoine mondial, culturel et naturel", voici en complément les 21 sites du sud-est asiatique qui ont été retenus par l'UNESCO depuis 1991.


C'est en 1992 que l'UNESCO adoptait la La Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

 

Vous trouverez, dans le site de l'UNESCO, la totalité des documents décrivant l'ensemble des sites retenus, pays par pays.


La Liste actuelle du patrimoine mondial comporte 830 biens constituant le patrimoine culturel et naturel que le Comité du patrimoine mondial considère comme ayant une valeur universelle exceptionnelle.


Ces biens comprennent 644 biens culturels, 162 naturels et 24 mixtes situés dans 138 Etats parties.

 

J'ai aussi ajouté des renvois lorsque certains mots faisaient référence à des sujets moins connus. L'Encyclopédie Wikipedia m'a semblé alors tout indiquée.



 

 




Au Cambodge
Angkor


 Angkor (1992)


Le parc archéologique d'Angkor, qui est l'un des sites archéologiques les plus importants de l'Asie du Sud-Est, contient les magnifiques vestiges des différentes capitales de l'Empire khmer (IXe - XVe siècle). En 1993, l'UNESCO s'est lancée dans un programme ambitieux de sauvegarde et de mise en valeur de ce site historique, programme exécuté par la Division du patrimoine culturel en étroite coopération avec le Centre du patrimoine mondial. Fouilles illicites, pillage de sites archéologiques et mines antipersonnel étaient les principales menaces pesant sur le site.

 

En 2004, ayant constaté que ces problèmes n'existaient plus et que de nombreuses activités de conservation et de restauration coordonnées par l'UNESCO étaient entreprises avec succès, le Comité du patrimoine mondial a retiré le site de la Liste du patrimoine mondial en péril.


 

 






En Indonésie





Borobudur





Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra (2004)

Le site du Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra (2,5 millions d'hectares) comprend trois parcs nationaux : Gunung Leuser, Kerinci Seblat et Bukit Baristan Selatan. Ce site possède un potentiel immense pour la préservation à long terme de la faune et flore spécifiques à Sumatra, y compris de nombreuses espèces menacées. L'aire protégée abrite quelque 10 000 espèces de plantes dont 17 genres endémiques ainsi que plus de 200 espèces de mammifères et quelque 580 espèces d'oiseaux dont 465 sont résidentes et 21 endémiques. Parmi les espèces mammifères, 22 sont des espèces asiatiques que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans l'archipel indonésien, et 15 sont inféodées à la région indonésienne, notamment l'orang-outang endémique de Sumatra. Le site constitue également un témoignage biogéographique de l'évolution de l'île.

 

ÎLE DE JAVA

 
 Ensemble de Borobudur (1991)

Ce célèbre temple bouddhique datant des VIIIe et IXe siècles est situé dans le centre de Java. Il est construit sur trois niveaux : une base pyramidale comprenant cinq terrasses carrées concentriques, surmontée d'un tronc de cône (trois plate-formes circulaires) et couronnée d'un stupa monumental. Les murs et les balustrades sont ornés de bas-reliefs couvrant une surface totale de 2 500 m2. Bordant les plate-formes circulaires, 72 stupas ajourés abritent autant de statues du Bouddha. Le temple a été restauré avec le concours de l'UNESCO dans les années 1970.

 

 
 Ensemble de Prambanan (1991)

Construit au Xe siècle, c'est le plus grand ensemble shivaïte d'Indonésie. Au milieu de la dernière des enceintes carrées concentriques s'élèvent les trois temples, décorés de reliefs illustrant l'épopée du Ramayana, dédiés aux trois grandes divinités hindouistes : Shiva, Vishnu et Brahma, et trois temples dédiés aux animaux qui servent de monture à ces dieux.

 


Parc national d'Ujung Kulon (1991)

Le parc national, situé à l'extrémité sud-ouest de Java en bordure du détroit de la Sonde, englobe la péninsule d'Ujung Kulon et plusieurs îles, et il comprend la réserve naturelle du Krakatoa. Outre sa beauté naturelle et son intérêt géologique, notamment pour l'étude du volcanisme insulaire, il contient la plus grande superficie restante de forêts pluviales de plaine de Java. Il abrite plusieurs espèces végétales et animales menacées, dont la plus menacée de toutes, le rhinocéros de Java.



Site des premiers hommes de Sangiran (1996)

Une campagne de fouilles menée de 1936 à 1941 permit de mettre au jour le premier fossile d'hominidé de ce site. Des fouilles ultérieures ont exhumé cinquante fossiles de Meganthropus palaeo et Pithecanthropus erectus/Homo erectus, soit la moitié des fossiles d'hominidés connus aujourd'hui dans le monde. Occupé depuis 1,5 million d'années, Sangiran constitue l'un des sites clés pour la compréhension de l'évolution de l'homme.

 


ÎLE DE
KOMODO

 Parc national de Komodo (1991)

Ces îles volcaniques sont habitées par une population d'environ 5 700 lézards géants, dont l'apparence et le comportement agressif les ont fait surnommer les « dragons de Komodo ». On ne les trouve nulle part ailleurs et ils présentent un grand intérêt scientifique pour l'étude de l'évolution. Les collines rocailleuses couvertes d'une savane sèche parsemée d'épineux font un extraordinaire contraste avec les plages de sable à l'éclatante blancheur et les vagues bleues se brisant sur les coraux.

 


NOUVELLE-GUINÉE (IRIAN JAYA)


Parc national de Lorentz (1999)


 

 

 



Au Laos

 



Luang Prabang



Ville de Luang Prabang (1995)

Cette ville reflète la fusion exceptionnelle de l'architecture traditionnelle et des structures urbaines conçues par les autorités coloniales européennes aux XIXe et XXe siècles. Son paysage urbain unique, remarquablement bien conservé, illustre une étape majeure du mélange de ces deux traditions culturelles différentes.

 

 

Vat Phou et les anciens établissements associés du paysage culturel de Champassak (2001)

 

Le paysage culturel de Champassak, y compris l'ensemble du temple de Vat Phou, représente une zone de paysage planifiée remontant à plus de mille ans et remarquablement bien conservée. Afin d'exprimer la conception hindoue des rapports entre la nature et l'homme, il a été façonné selon un axe compris entre le sommet de la montagne et les rives du fleuve dans un entrelacs géométrique de temples, de sanctuaires et d'ouvrages hydrauliques s'étendant sur quelque 10 km. Le site comprend aussi deux villes anciennes, construites sur les rives du Mékong et la montagne de Phou Kao, l'ensemble représentant un processus d'aménagement s'étendant sur plus de mille ans, du Ve au XVe siècle, associé surtout à l'Empire khmer.








En Malaisie (Île de Bornéo)

 



Kinabalu


Parc du Kinabalu (2000)

Ce parc, situé dans l'Etat de Sabah, au nord de l'île de Bornéo, est dominé par le mont Kinabalu (4 095 m), la plus haute montagne entre la chaîne de l'Himalaya et la Nouvelle-Guinée. Il présente un large éventail d'habitats : riches forêts ombrophiles tropicales de plaine et de colline, forêt tropicale de montagne, et, plus haut en altitude, forêts subalpines et buissons sempervirentes. Le Parc du Kinabalu a été désigné comme le Centre de diversité des plantes pour la région de l'Asie du Sud-Est. Il est exceptionnellement riche en espèces, présentant des éléments des flores himalayenne, chinoise, australienne, malaise et pantropicale.


 Parc national du Gunung Mulu (2000)

Important aussi bien pour sa grande biodiversité que pour son caractère karstique, le Parc national du Gunung Mulu (52 864 ha), dans l'État de Sarawak sur l'île de Bornéo, constitue la région karstique tropicale la plus étudiée au monde. Le parc contient 17 zones de végétation comportant environ 3 500 espèces de plantes vasculaires. Il est considéré comme l'un des sites les plus riches au monde pour les palmiers, avec 109 espèces de 20 genres décrites. Le sommet du Gunung Mulu, un pic karstique haut de 2 377 m, domine le parc. Au moins 295 km de grottes explorées offrent un spectacle extraordinaire avec des millions de salanganes et de chauves-souris. La salle du Sarawak, qui mesure 600 m sur 415 m et 80 m de haut, est la plus grande salle souterraine connue au monde.








En Thaïlande




Sukhothaï


Sanctuaires de faune de Thung Yai-Huai Kha Khaeng (1991)

 

S'étendant sur plus de 600 000 ha en bordure de la frontière avec le Myanmar, les sanctuaires, demeurés en grande partie intacts, contiennent presque toutes les formations forestières de l'Asie du Sud-Est continentale. Ils abritent un ensemble d'espèces animales très divers, dont 77 % des grands mammifères (notamment éléphants et tigres), 50 % des grands oiseaux et 33 % des vertébrés terrestres que l'on trouve dans cette région.



Ville historique de Sukhothaï et villes historiques associées (1991)


Capitale du premier royaume du Siam aux XIIIe et XIVe siècles, Sukhothaï conserve d'admirables monuments illustrant les débuts de l'architecture thaïe. La grande civilisation qui se développa dans le royaume est tributaire de nombreuses influences et d'anciennes traditions locales, mais l'assimilation rapide de tous ces éléments forgea ce que l'on appelle le « style Sukhothaï ».



Ville historique d'Ayutthaya (1991)

 

Fondée vers 1350, Ayutthaya devint la deuxième capitale siamoise après Sukhothaï. Elle fut détruite par les Birmans au XVIIIe siècle. Ses vestiges, caractérisés par les prangs, ou tours-reliquaires, et par des monastères aux proportions gigantesques, donnent une idée de sa splendeur passée.



 Site archéologique de Ban Chiang (1992)

 

Considéré comme le plus important habitat préhistorique découvert à ce jour en Asie du Sud-Est, Ban Chiang a marqué une étape importante dans l'évolution culturelle, sociale et technologique de l'homme. Le site témoigne de l'existence d'activités agricoles ainsi que de la production et de l'utilisation de métaux.



 Complexe forestier de Dong Phayayen-Khao Yai (2005)

 

Le complexe forestier de Dong Phayayen - Khao Yai s'étend sur 230 km entre le Parc national de Ta Phraya à la frontière cambodgienne à l'est, et le Parc national Khao Yai à l'ouest. C'est une zone de reliefs montagneux s'élevant de 100 m à 1 351 m d'altitude avec 7 500 de ses 615 500 hectares au dessus de 1 000 mètres. Sa partie nord est irriguée par des affluents de la rivière Mun, elle-même affluent du fleuve Mékong. La partie sud est drainée par de nombreuses cascades et des gorges spectaculaires et quatre cours d'eau principaux à fort débit qui se déversent dans le fleuve Prachinburi. Le site est l'habitat de plus de 800 espèces de faune, parmi lesquelles 112 espèces de mammifères (dont deux espèces de gibbons), 392 espèces d'oiseaux et 200 de reptiles et d'amphibiens.

 

Il est d'importance internationale pour la conservation des espèces de mammifères, d'oiseaux et de reptiles menacées et en danger sur Terre, parmi lesquelles 19 sont vulnérables, quatre en danger, et une en danger critique d'extinction. La zone contient des écosystèmes forestiers tropicaux de première importance, qui peuvent constituer un habitat viable pour la survie à long terme de ces espèces.








Au Vietnam





Huê



Ensemble de monuments de Huê (1993)

 

Établie comme capitale du Viet Nam unifié en 1802, la ville de Huê a été non seulement le centre politique mais aussi le centre culturel et religieux sous la dynastie Nguyên, jusqu'en 1945. La rivière des Parfums serpente à travers la cité-capitale, la cité impériale, la cité pourpre interdite et la cité intérieure, ajoutant la beauté de la nature à cette capitale féodale unique.



Baie d'Ha-Long (1994 et 2000)

 

La baie d'Ha-Long, dans le golfe du Tonkin, compte environ 1 600 îles et îlots qui créent un paysage marin spectaculaire de piliers de calcaire. En raison du relief vertigineux, la plupart des îles sont inhabitées et non perturbées par l'homme. Les valeurs esthétiques exceptionnelles de ce site sont complétées par son grand intérêt biologique.



Sanctuaire de Mi-sön (1999)

 

Du IVe au XIIIe siècle, la côte du Viet Nam contemporain accueillait une culture unique, associée par ses racines spirituelles à l'hindouisme indien. Cette relation est illustrée par les vestiges d'une série d'impressionnantes tours-sanctuaires, au coeur d'un site remarquable qui fut pendant quasiment toute son existence la capitale religieuse et politique du royaume de Champâ.



Parc national de Phong Nha-Ke Bang (2003)

 

La formation karstique du Parc national de Phong Nha-Ke Bang a évolué depuis le paléozoïque (il y a environ 400 millions d'années) et c'est la plus ancienne région karstique importante en Asie. Suite aux changements tectoniques importants, le paysage karstique du parc est extrêmement complexe et présente de nombreuses caractéristiques géomorphologiques très importantes. Ce vaste paysage, qui s'étend jusqu'à la frontière de la République démocratique populaire lao, offre des phénomènes spectaculaires, dont de nombreuses grottes et rivières souterraines s'étendant sur plus de 65 kilomètres.


 

 

Repost 0
Publié par Jacques Beaulieu à 06:31:34 - dans Asie Infos
commenter cet article

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues Amis