Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DEPUIS JUIN 2006

 

Nombre de vos visites 

583 000
 

ou. en moyenne,
142 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 320 000
 

ou, en moyenne,
322 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 234  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

4 959 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI

 

Au 31 juillet 2017 
4 056 jours

 

Nombre de vos visites

3 896

 

Nombre de pages consultées

6 215

 

Votre provenance  

42 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

128 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 168 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 219  


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 22:30

Jonquière-Québec



 


COUP D'ÉTAT

AU JOUR LE JOUR...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JOURS 11 à 13

Confirmation de la nomination d’un Premier ministre par interim

 

La junte militaire qui a pris le pouvoir en Thaïlande a, comme elle l'avait promis, nommé dimanche 1er octobre un Premier ministre de transition et annoncé l'entrée en vigueur d'une constitution provisoire, deux semaines après son coup d'Etat contre le gouvernement de Thaksin Shinawatra.

Dans le cadre d'un processus de rétablissement graduel de la démocratie, le général Surayud Chulanont, général à la retraite, a été nommé Premier ministre par intérim après l'adoption de la constitution provisoire par la junte militaire.

Militaire de carrière, Surayud, qui jusqu'ici était conseiller du roi, a la réputation d'être un réformateur convaincu de la nécessité de limiter l'ingérence de l'armée dans la conduite des affaires du pays.

La Thaïlande a connu 18 coups d'Etat en 70 ans de démocratie. Les prochains mois pourraient se révéler cruciaux.


"Les gens ont beaucoup de respect pour lui (Surayud), mais il ne s'agit pas seulement de lui en tant que personne. Il s'agit surtout du CDR", estime un employé d'une organisation de défense des droits de l'homme à Bangkok qui a requis l'anonymat.

 

 

Une Constitution provisoire


En vertu de la nouvelle constitution entérinée par le roi Bhumibol Adulyadej, Surayud, 63 ans, sera chargé de gérer les affaires courantes pour éviter notamment d'éventuelles répercussions économiques sur le pays tandis qu'un aréopage de personnalités thaïes rédigera une nouvelle constitution.

Selon le plan présenté par les généraux, ce processus pourrait prendre environ neuf mois, aux termes desquels seront organisés un référendum et des élections nationales.

Interviewé vendredi par Reuters, le leader du putsch a assuré que les militaires ne chercheraient pas à contrôler le futur Premier ministre, qui aura selon lui toute liberté pour mener sa politique. "Nous ne serons qu'un instrument entre les mains du gouvernement, chargé de maintenir la paix", a-t-il dit.

En effet, même si elle a promis de s'abstenir de toute ingérence, des doutes demeurent sur les intentions réelles de l'instance dirigeante des militaires, le "conseil des réformes démocratiques" (CDR) qui, devenu un Conseil pour la sécurité nationale (CSN) se réserve le pouvoir de limoger le gouvernement provisoire.

La constitution provisoire, qui comprend 39 articles, garantit le respect des droits de l'homme et prévoit la création d'un gouvernement de 36 membres, d'un corps législatif habilité à voter les lois et à superviser le cabinet et d'une assemblée de 2.000 représentants chargés de désigner une commission constituante.

 

Normalisation de la situation

Les militaires ont multiplié les signes d'une normalisation de la situation.

Les chars qui étaient stationnés devant le siège du gouvernement depuis le coup d'Etat du 19 septembre sont rentrés dans les casernes et les putschistes ont libéré quatre ministres influents du gouvernement de Thaksin.

Les putschistes ont libéré quatre ministres placés en détention lors du coup d'Etat, a fait savoir le général. "Nous avons relâché quatre ministres ce matin", a-t-il dit dimanche.

En l'absence de Shinawatra, qui participait à New York à l'Assemblée générale des Nations unies, les quatre ministres - Chidchai Vanasatidya, Prommin Lertsuradej, Newin Chidchob et Yongyut Tiyapairat - risquaient de prendre la tête d'un mouvement d'opposition à l'armée. Ils ont été libérés au bout de dix jours de détention.

Sonthi a estimé que Thaksin, magnat des télécoms qui a remporté les élections haut la main en 2001 et 2005 et vit en exil à Londres, ne devait pas encore revenir en Thaïlande, "la situation au plan intérieur n'étant pas encore réglée". (Reuters)
{C}
{C}

Source : Nouvel Observateur et Reuters

Déclaration du Premier Ministre

 

Le nouveau Premier Ministre a promis un gouvernement d'ici une semaine et annoncé son intention de se démarquer de son prédécesseur, Thaksin Shinawatra, en tentant de réparer les divisions politiques créées par un style de gouvernement peu conforme aux usages thaïlandais et de faire progresser un règlement de la crise meurtrière sévissant dans le sud musulman du pays. "Je me concentrerai plus sur l'autosuffisance que sur les chiffres du PIB", a-t-il indiqué en demandant au pays son soutien pour effacer "les injustices à la source des deux problèmes".

Le général Surayud est un ancien commandant en chef de l'influente armée de terre et un membre du Conseil privé du roi Bhumibol Adulyadej. Il passe pour avoir des relations étroites avec le général Prem Tinsulanonda, ancien premier ministre et président de ce Conseil.

Tous les commentateurs insistent sur son image d'intégrité.

Le chef de la junte, le général Sonthi Boonyaratglin, a promis que les militaires ne se mêleraient pas de la composition du cabinet.

Cependant, la junte, renommée Conseil national de sécurité, a fait promulguer une mini-Constitution provisoire qui lui donne le pouvoir de révoquer le premier ministre et tout ou partie de son gouvernement, et un droit de veto sur la composition d'une commission de 100 membres chargée de rédiger une nouvelle Loi fondamentale. La junte s'est en outre autoexemptée de toute poursuite en justice pour le coup d'Etat.

 

Réactions des partis politiques et d’universitaire

Le parti de Thaksin Shinawatra, Thai Rak Thai ("Les Thaïlandais pour la Thaïlande"), qui aurait pu remporter des élections législatives en dépit de l'impopularité de son chef auprès de la classe moyenne de Bangkok, est à la recherche d'une nouvelle position politique. Il apportera, a dit un de ses porte-parole, "son soutien moral (au général Surayud) afin qu'il conduise le pays vers un retour à la normalité".

Le Parti démocrate, le plus vieux parti thaïlandais, s'est rangé au choix de la junte.

Des grincements de dents se sont fait en revanche entendre du côté des universités sur la personnalité d'un nouveau premier ministre "dépourvu de tout mandat démocratique, une ombre de la junte chargée de diriger une dictature militaire", selon Ji Ungpakorn, un professeur - marqué à gauche - de sciences politiques de l'université Chulalongkorn, à Bangkok.

 
Source : Le Monde


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Jacques Beaulieu à 05:30:43 - dans Asie Infos Thailande
commenter cet article

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues à visiter