Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos Visites

DEPUIS JUIN 2006

 

Nombre de vos visites 

580 000

 

Pages consultées 

1 316 000

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI

 

Au 30 juin 2017 
4 025 jours

 

Nombre de vos visites :

3 077

 

Pages consultées :

4 654

 

Votre provenance : 

68 pays différents

 

 

**********

 

 

Parmi les  1 210  articles déjà publiés,
voici  les articles / sections du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

**********

  

Depuis juin 2006 :
 
vous avez effectué
une moyenne de  143   visites/jour
 
et
 
vous avez consulté 
une moyenne de  332  pages/jour

 

  **********

 

Vous m'avez écrit dans le blogue
2 232   commentaires  

 

  et, depuis janvier 2010,
vous m'avez envoyé
4 873 courriels ou messages Facebook

 

127 d'entre vous
sont abonnés au blogue
et 166
à ma page Facebook
       
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 19:04

  Ubud, Bali

24 juin 2012

CHINE 2012

 

 

Trente-cinq (35) jours pour ne visiter que le Guangxi, l'est du Hunan seulement et les villes de Guangzhou (Guangdong) et de Macao, c'est bien peu pour apprivoiser un si vaste pays, mais cela m'a tout de meme permis de prendre un certain recul face aux craintes que j'avais en l'abordant pour la premiere fois.

 

J'ai pense ecrire cet article pour toutes celles et ceux qui craignent de se rendre dans cet immense  pays ou qui s'y lancent pour la premiere fois et qui sont anxieux comme moi, je l'etais.

 

Voici donc les quelques enseignements que ce premier sejour en Chine m'a appris.

 

  • Des craintes concernant l'obtention du visa et le passage a la frontiere ...

Chine-Arrivee (4)

 

Pour l'obtention du visa, c'est a Hanoi que j'ai pu faire disparaitre mes craintes, et pour le passage a la frontiere, tout s'est tres bien deroule, comme je le decris dans cet article

 

Un mois, c'est vraiment trop court. Je sis qu'il est possible de faire extensionner notre visa pour un autre mois, un fois qu'on est en Chine.

 

Mais, pour un prochain voyage, il faudra que je m'informe sur la possibilite pour un canadien d'avoir un visa de plus d'un mois avec une ou multiple entree.

 

  • Des craintes concernant l'ecriture et la langue chinoise ...

Chine-Arrivee (6)

 

C'etait la une de mes principales craintes : la difficulte de communiquer, de me faire comprendre.

 

Mais j'avais peu reflechi au fait suivant : dans plusieurs des pays de l'Asie du sud-est (entre autres, la Thailande et la Birmanie),  je ne pouvais comprendre ni l'ecriture, ni la langue des gens du pays. Lorsque les gens parlaient entre eux, la aussi, il n'y avait rien a comprendre...

 

Pour moi, c'etait du chinois !!!

 

C'est vrai que, souvent, dans l'affichage public, on avait l'ecriture occidentale, le plus souvent en anglais.

 

Mais apres quelques jours, j'avais appris a relativiser mes jugements : en Chine aussi, dans les endroits touristiques, on pouvait compter sur la presence de l'anglais, dans l'affichage routier, par exemple et  dans les menus de restaurant.

 

De plus les chiffres chinois sont dans le langage occidental et c'est tres utile quand vient le temps de payer.

 

Ce fut donc ici aussi plus facile de communiquer que je ne l'avais pense, car il y avait des alternatives.

 

Pour nous rendre la vie encore plus facile, avoir avec soi un dictionnaire anglais-chinois est des plus utile lors de nos sorties entre autres pour choisir notre nourriture.

 

  • Des craintes concernant le logement ...

Chine-Arrivee (7)

 

L'alternative la plus interessante concernne le logement.

 

On trouve en Chine, des auberges de jeunesse presque partout, et pas besoin de posseder la carte internationale des auberges de jeunesse, sauf que, si on la possede, on a droit a des rabais.

 

En plus des dortoirs, le plus souvent, il est possible d'avoir des chambres privees. J'ai dormi a plusieurs reprises dans des dortoirs, car souvent, dans un dortoir de 4 ou 6 lits, j'etais seul ou avec une seule autre personne.

 

 

Il y a plusireurs avantages a demeurer dans les auberges de jeunesse chinoise :

  • les auberges de jeunesse sont tres bien situees et facile d'acces;
  • on peut faire des reservations par internet;
  • un accueil des plus chaleureux des responsables de l'auberge, et ce, la plupart du temps, en anglais;
  • la possibilite, pour les reservations de train ou de bus, de se faire ecrire en chinois, par un responsable de l'auberge, nos intentions;
  • le cout derisoire d'un lit en dortoir (entre 4 et 8 $ canadien);
  • et surtout, des rencontres possibles avec d'autres voyageurs, et pas seulement occidentaux... j'y ai fait de bellles rencontres avec de jeunes voyageurs chinois qui parlaient tres bien l'anglais, et meme parfois le francais.

 

En somme, voyager en Chine, c'est dans les auberges de jeunesse que ca se passe, meme pour celles et ceux qui ne voyagent pas avec sac a dos.

 

Ici, le probleme de la langue est regle !

 

  • Des craintes concernant la nourriture ...

C-Guangxi-Guilin (57)

 

En voyage, il faut aussi manger, mais quoi manger quand le menu est totalement en chinois.

 

D'abord, une precision : dans les endroits touristiques, la plupart des restaurants ont des menus avec traduction anglaise, ou, a tout le moins, des photos des mets qui nous sont offerts.

 

Mais j'ai aussi decouvert un grand plaisir a essayer de me faire comprendre par signes, surtout dans les petits restaurants ou les touristes sont peu nombreux.

 

Les gens du resto sont si heureux qu'on s'arrete chez eux, qu'ils font tout leur possible pour nous satisfaire, quitte a nous amener dans la cuisne pour nous faire choisir le mets que nous desirons. Et tout ca avec le sourire...Quel bonheur !

 

  • Des craintes concernant les deplacements ...

C-Hunan-Shaoshan (20)

 

Une autre crainte que j'avais concernait les moyens de  transport : les reservations ou l'achat des billets, entre autres.

 

Et ici encore, les responsables des auberges de jeunesse m'ont ete  d'un tres grand secours.

 

Ils m'ecrivaient en chinois sur un papier, l'endroit ou je voulais me rendre, la date et l'heure de mon depart, certaines indications comme un siege pres de la fenetre, etc.

 

Et c'est avec ce billet que je me rendais soit au terminal de bus, soit a la gare ferroviaire, ou dans une agence de voyage pour faire les reservations...

 

Souvent on m'indiquait aussi le meilleur moyen de transport pour me rendre a tel ou tel endroit (minibus, bus ou train) et le moins dispendieux.

 

 

  • Des craintes concernant les visites touristiques ...

C-Hunan-Shaoshan (41)

 

Dans les musees les plus  importants que j'ai visites, au texte chinois, on avait ajoute une traduction ou un resume en anglais.

 

Mais parfois, lors de mes visites de sites touristiques, j'ai rencontre a quelques reprises des difficultes pour bien comprendre  le site, car toutes les indications etaient en chinois.

 

Aussi, ai-je developpe une strategie qui fut assez efficace : "suivez la foule". Je me disais, la ou les gens se dirigeaient, c'etait surement la que ca se passait et je reussissais finalement a me reperer et a mieux comprendre.

 

Et parfois aussi, comme les cinq jeunes filles a Shaoshan, ce furent des chinois qui, parlant un peu anglais,  me prirent en charge et furent mes guides d'un jour.

 

 

 En conclusion

 

Les chinoises et les chinois, voila le principal ingredient qui a rendu mon sejour en Chine beaucoup plus facile que ce que j'avais apprehende.

 

Devant toutes ces craintes, ce sont les chinois eux-memes qui m'ont permis de m'en debarasser tres rapidement.

 

En effet, dans les auberges de jeunesse, dans les terminaux de bus ou de train, dans les restaurants et dans les sites touristiques, il s'en est presque toujours trouve un ou une pour venir m'aider lorsque je rencontrais quelques problemes de communication...

 

C'est  la principale conclusion que je tire de cette initiation a la vie chinoise : fiez-vous aux chinois, il s'en trouvera toujours une ou un pour vous aider avec le sourire.

 

 

C-Guangxi-Guilin (55) C-Guangxi-Bei Hai (138)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A l'auberge de jeunesse de Bei Hai (Guangxi)               Sur une terrasse a Guilin (Guangxi)                                                                      

C-Guangxi-Dazhai-village (2)Ma logeuse au village de Pingan (Guangxi)

 

C-Guangxi-Yangshuo-Tour-Yulong (60)C-Guangxi-Pingan-village (36)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rencontre au village de Pingan
                                                          Guide a Yangshuo Guangxi)

 

 

 

Aussi, c'est avec plaisir que je reviendrai en Chine pour poursuivre ma decouverte de ce pays, et ce, sans aucune inquietude.

 

 

Et j'ai bien hate !

 

 

En esperant que ce petit guide pourra vous permettre d'etre moins angoisse a l'idee de partir en Chine pour la premiere fois.

 

Jacques, a ma derniere journee a Ubud avant de partir pour l'ile de Lembogan.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jacques de Ubud (Bali-Indonesie) a 15:10 - dans Macao Bilan CARNET CHINE SUD CENTRAL
commenter cet article

commentaires

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues à visiter