Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DEPUIS JUIN 2006

 

Nombre de vos visites 

583 000
 

ou. en moyenne,
142 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 320 000
 

ou, en moyenne,
322 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 234  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

4 959 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI

 

Au 31 juillet 2017 
4 056 jours

 

Nombre de vos visites

3 896

 

Nombre de pages consultées

6 215

 

Votre provenance  

42 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

128 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 168 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 219  


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 10:10
Texte mis à jour en octobre 2013

Sihanoukville

08-11 mars 2007
 

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (2)

Sur la route entre Ko Chang (Thaïlande) et Sihanoukville (Cambodge)
 

C'est par minibus, et en une dizaine d'heures que j'ai pu rejoindre Sihanoukville au Cambodge. J'aurais pu aussi bien faire ce trajet en deux jours, en couchant le premier soir à Krong Koh Kong (Cambodge), et en repartant le lendemain matin pour Sihanouk par bateau. Mais je préférais me rendre au Cambodge en une seule journée.

 

De Ko Chang à Sihanoukville...

l'aventure


On a donc pris le ferry thaïlandais de Ko Chang à Trat vers huit heures du matin, puis la direction de la frontière cambodgienne vers 10h30 en minibus.

 

Les formalités d'entrée au Cambodge se font sans problème surtout que de nombreux jeunes cambodgiens s'offrent pour transporter nos bagages, d'autres pour nous mener au bon guichet et remplir pour nous le formulaire d'entrée...et voilà on est en règle, on peut partir pour Sihanoukville. À Krong Koh Kong, on laisse à l'hotel les voyageurs qui ont pris l'option de deux jours, et on repart par la route.

 

Et quelle route : en construction, donc encore en terre sur plus de la moitié du trajet, 5 taversées de la même rivière en bac car les ponts sont en construction.

 

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (1)

.

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (3)

 

Par contre la traversée de quelques petits villages cambodgiens et des paysages montagneux rendent le voyage tout de même agréable.

 

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (6)

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (4)

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (5)

 

Malheureusement, la pluie se met de la partie : la route se transforme alors en une route boueuse. Et à la faveur d'une montée impossible à effectuer pour le minibus (on se serait cru en plein hiver sur un chemin glace !)  on doit débarquer et faire cette montée à pied, les deux pieds dans la boue pendant que le minibus se réessaie à grimper...et il y réussit après quelques tentatives...cris de victoire de notre part !

 

C-Sud-ouest-Vers Sihanouk (8)

C-Sud-Ouest

 

 

Les "hellos" de Sihanoukville


C'est vers 18h45 que nous arrivons à Sihanoukville dans l'un des quartiers  favoris des routards avec de nombreuses guesthouses à des prix super convenables : Weather Station Hill. Première surprise : la rue principale de ce quartier touristique, et la seule en l'occurence, n'est pas pavée.

 

Après avoir déposé mon sac a dos, je fais une première tournée de ce qui sera mon secteur pour quelques jours.

 

Et d'autres surprises m'attendent.

 

D'abord, dès les pieds mis dehors, je reçois une avalanche d'invitations. De la part de jeunes conducteurs de motos, on m'offre ou des "joints", ou des "ladys" ou encore une sortie en moto.

 

 

.
Motocyclistes en attente de clients !

 

 

De la part de jeunes filles qui se tiennent en groupe dans divers bars, ce sont des "Hellos" nombreux et insistants qui me tombent dessus avec invitation de venir prendre une consommation au bar.


Bien différent des "Hellos" désintéressés des birmans !


Ce qui est surprenant c'est l'âge que semblent avoir ces jeunes filles : on dirait de jeunes ados en talon haut, surtout que leur attitude criarde ressemble fortement à celles des jeunes adolescentes quand elles veulent attirer l'attention. Mais il faut faire attention, car il est souvent très difficile de trouver l'âge réel des jeunes asiatiques, gars et filles, car ils paraissent beaucoup plus jeunes qu'ils ne le sont vraiment.


Mais après avoir visité quelques bars du centre-ville, le même scénario qu'a Weather Station Hill se répète, mais a l'intérieur du bar. Je suis assez porté à croire ce qu'on disait de Pattaya, à savoir que la Thaïlande avait réussi à contrôler la prostitution juvénile, mais que celle-ci s'était tout simplement déplacée au Cambodge, entre autres à Sihanoukville.

 

Durant la journée, les invitations se font plus discrètes. C'est l'occasion de se promener dans la ville. J'en profiterai pour aller chercher mon visa pour le Vietnam.

 

C-Sud-Ouest-Sihanouk (1)

C-Sud-Ouest-Sihanouk (3)

C-Sud-Ouest-Sihanouk (4)


Pour ce qui est des plages, Sihanouk en contient plusieurs le long de la côte du Golfe de Thaïlande, même si elles ne sont pas des plus longues. De plus, l'envahissement commercial n'a pas encore eu lieu. Seuls quelques petits restos permettent aux baigneurs de se protéger du soleil, de prendre un verre ou encore de se ravitailler.

 

C-Sud-ouest-Sihanouk-plages (4)

C-Sud-ouest-Sihanouk-plages (2)

C-Sud-ouest-Sihanouk-plages (3)

.

C-Sud-Ouest (4)

C-Sud-ouest-Sihanouk-plages (6)

C-Sud-ouest-Sihanouk-plages (7)

 

 

Finalement, je n'ai passé que quelques jours à Sihanoukville, le temps de me baigner un peu en visitant les quelques plages qui longent la côte.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jacques Phnom Penh (Cambodge) à 16:10 - dans CARNET CAMBODGE
commenter cet article

commentaires

Cambodge 30/04/2008 05:30

sympa ce récit !

( l'actualité du Cambodge sur : http://www.netvibes.com/cambodia )

JacquesB 30/04/2008 14:05


Merci pour l'appreciation et au plaisir de vous relire

Jacques


Sawyer René 16/03/2007 19:49

Salut Jacques, tu vas rencontré ce genre de travaux tout au long de ton périple au Cambodge. Si tu as la chance de ramener du poivre de Kampot tu ne le regretteras pas. Tes images reflètent très bien les villages sur le bord des rivières ou du mékong. Continue ton voyage à la chaleur car pour nous à Montréal c'est 25 cm de neige pour demain. Au plaisir de te relire.
                                      

Jacques Beaulieu 18/03/2007 13:38

Bonsoir Rene.
Merci de me prevenir. Trop tard pour le poivre de Kampot...j'etais a Phnom Penh quand j'ai recu ton message.
Je prefere vraiment le soleil, meme s'il est accablant en apres-midi...jén profite pour une bonne douche a l'eau froide suivie d'une sieste...fort agreable.
A la prochaine
 
Jacques
 
 
 

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues à visiter