Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DE JUIN 2006

AU 30 SEPTEMBRE 2017

 

4 117 jours

 

 

Nombre de vos visites 

591 000
 

ou. en moyenne,
143 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 332 000
 

ou, en moyenne,
323 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 238  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

5 170 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI
 

Au 30 septembre 2017

 

Nombre de vos visites

3 922

 

Nombre de pages consultées

6 091

 

Votre provenance  

65 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

166 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 132 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 252


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 06:18
Jonquière-Québec





C
OUP D'ÉTAT


AU JOUR LE JOUR...








JOURS 14 à 16


Les militaires regagnent leurs casernes
 

Les militaires qui gardaient les bâtiments officiels et les carrefours stratégiques de Bangkok, depuis le coup d'Etat du 19 septembre, ont regagné leurs casernes et laissé place à la police, lundi 2 octobre, au lendemain de la nomination par le roi, sur proposition de la junte, d'un premier ministre intérimaire, le général de réserve Surayud Chulanont, 63 ans.

 
 

Source : Le Monde et AFP


Le milieu des affaires confiant

Bien que l'économie ne soit pas son point fort, la nomination de Surayud Chulanont au poste de Premier Ministre semble ravir la communauté d'affaire thaïlandaise. Selon Santi Vilas-sakdanont, président de la Fédération des Industriels Thaïlandais, la nomination de Surayud est une bonne nouvelle pour l'économie thaïlandaise car il est un gage de stabilité politique et de réunification du peuple thaï, ce dont la Thaïlande et son économie ont le plus besoin après plusieurs mois de crise politique.

M. Chulanont a fait savoir dimanche que le bien-être de la population passerait avant le PIB. Une orientation confirmée par Pridyathorn Devakula, chef de la Banque Centrale et conseiller du pouvoir en matière de réforme économique, qui entend baser les réformes sur la distribution des revenus.


Trop de pouvoir à la junte

La constitution transitoire approuvée dimanche par le roi donne un pouvoir « considérable » à la junte annonçait le Bangkok Post lundi.

Le Conseil pour la réforme démocratique (CDR) devenu dimanche le Conseil National de Sécurité (CNS), a notamment pouvoir de signature en ce qui concerne les démissions ou nominations du Premier ministre ainsi que des principaux représentants du Conseil Législatif, organe faisant office de parlement.

Le CNS interviendra également dans la nomination des membres d'autres organes législatifs dont celui chargé de rédiger la nouvelle Constitution.

Plusieurs universitaires ont fait connaître à ce propos leurs inquiétudes, une telle accaparation du pouvoir risquant selon eux d'affecter la rédaction de la nouvelle Constitution.

Certains ont appelé les opposants à la Constitution transitoire à boycotter les activités du CNS.



Démission de Thaksin comme chef de son parti

Près de 200 membres du parti Thai Rak Thai (TRT) parmi lesquels de hauts fonctionnaires de l'administration Shinawatra, ont quitté le parti ces derniers jours. Un mouvement présenté comme une mesure de sauvetage à la fois pour le parti et ses membres.

 

L'un d'eux expliquait hier au Bangkok Post que le départ des personnages visés par les mesures répréhensives de la junte pourrait dissuader le Conseil National de Sécurité de dissoudre le parti et peut-être éviter par la même occasion à ces politiciens de perdre leur éligibilité.

 

Une logique opportuniste qui n'étonne pas les experts mais scandalise en revanche les fidèles de l'ancien Premier ministre qui entendent bien poursuivre la lutte.

 

Pourtant, hier, Thaksin lui-même transmettait à son tour depuis Londres une lettre dans laquelle il annonçait sa démission de chef du Thai Rak Thai pour « protéger l'avenir du parti ».



Partager cet article

Repost 0
Publié par Jacques Beaulieu à 13:18:04 - dans Asie Infos Thailande
commenter cet article

commentaires

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues Amis