Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DEPUIS JUIN 2006

 

Nombre de vos visites 

583 000
 

ou. en moyenne,
142 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 320 000
 

ou, en moyenne,
322 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 234  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

4 959 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI

 

Au 31 juillet 2017 
4 056 jours

 

Nombre de vos visites

3 896

 

Nombre de pages consultées

6 215

 

Votre provenance  

42 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

128 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 168 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 219  


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 10:03
Jonquière-Québec





C
OUP D'ÉTAT


AU JOUR LE JOUR...





Comme je suis de très près l'évolution des événements en Thaïlande, j'ai pensé qu'il serait intéressant de faire un genre de revue de presse et de vous l'offrir dans une série de billets, d'où le titre de cette chronique "Coup d'État au jour le jour...".

Et comme on a moins accès aux informations provenant d'Europe, c'est principalement à ces sources européennes que je puiserai. D'autant plus qu'un grand nombre de français se sont établis dans ce pays.

Je regarderai aussi les témoignages parus dans les divers forums de voyageurs : ça donnera un autre point de vue.

Vos questions ou commentaires sont aussi les bienvenus.




JOUR 2



 

Lendemains de Coup d'État

Près du siège du gouvernement, non loin du palais royal, des dizaines de soldats étaient en alerte, des écharpes jaunes au bout du fusil, en signe d'allégeance au roi. Une petite foule observait la scène, quelque peu interloquée et avide d'informations. Ailleurs dans le centre de Bangkok, des chars et des véhicules blindés de transport de troupes étaient positionnés sur les artères principales. Les commerçants préféraient fermer leurs boutiques. Des militaires éloignaient les civils de leurs chars de combat, tandis que des femmes en pyjama et en pantoufles bavardaient tranquillement.

 

Les militaires thaïlandais qui ont formé le "Conseil de la réforme administrative" après leur coup d'État mardi ont chargé mercredi matin les quatre commandants en chef régionaux de l'armée de maintenir la paix et d'administrer leurs zones respectives.

 

Dans leur annonce, les membres du "Conseil de la réforme administrative" ont déclaré que ceux qui résisteraient à l'armée seraient sévèrement punis. Ils ont également ordonné aux gouverneurs provinciaux et autres dirigeants des agences gouvernementales, ainsi qu'aux recteurs d'université, de se présenter au rapport devant les commandants en chef régionaux.


Source : Franco-Thai
 

Intervention du Roi

"Afin de créer la paix dans le pays, le roi nomme le général Sonthi Boonyaratglin comme chef du conseil de la réforme administrative", a annoncé la télévision. "Tout le monde doit rester calme et les fonctionnaires doivent désormais obéir au général Sonthi Boonyaratglin."

L'initiative du roi donne une légitimité au nouveau Conseil de la réforme administrative formé par les militaires après leur coup d'État.

 

 

Le Premier Ministre déchu

Thaksin Shinawatra, le chef du gouvernement renversé alors qu'il assistait à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York a annulé son discours et pris l'avion pour Londres où il était attendu dans la journée. Les putschistes ont assuré qu'il était libre de rentrer dans son pays s'il le désirait et ont précisé que ses avoirs ne seraient pas bloqués.



Coup d'État et démocratie

 

Lors d'une allocution télévisée, le général Sonthi Boonyaratglin a précisé qu'il faudrait un an pour mettre au point une nouvelle Constitution, qui sera soumise à référendum, et organiser des élections.

"Le Conseil n'a aucune intention de diriger le pays lui-même et il remettra le pouvoir au peuple aussitôt que possible dans le cadre de la monarchie constitutionnelle", a-t-il dit.

Les militaires, a-t-il poursuivi, étudient une liste de possibles Premiers ministres. "Nous voulons une personne qui aime la démocratie et la monarchie constitutionnelle. Nous avons deux semaines. Dans deux semaines, nous nous retirerons."

"Thaksin est un Thaï, un compatriote et, s'il décide de revenir, cela ne posera aucun problème", a-t-il ajouté.

 


Contrôle « temporaire » du pays

* L'armée thaïlandaise a par ailleurs interdit tout rassemblement politique de plus de cinq personnes. (…)

*La Bourse de Bangkok a elle aussi été fermée sur l'ordre des nouvelles autorités militaires du pays mais devrait rouvrir jeudi.

 

* Le bras droit du Premier ministre déchu, Chidchaï Vanasatidya, a été "invité à rester" au quartier général de l'armée, ont précisé les militaires soucieux d'éviter une éventuelle riposte des partisans du gouvernement renversé.

* Le chef de la police, Kowit Wattana, a affirmé qu'aucune nouvelle poursuite ne serait lancée contre Thaksin mais que celui-ci, s'il rentre en Thaïlande, devra répondre des accusations le concernant déjà transmises à la justice, notamment pour fraude électorale et insulte à la personne du roi.

Des réactions internationales

Les Etats-Unis, l’Union européenne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont condamné le coup d'État de mardi soir, le premier depuis 15 ans dans le royaume asiatique et le 18e depuis l'instauration de la monarchie constitutionnelle en 1932.

 

Mais de nombreux spécialistes pensent que c'était le seul moyen de sortir le pays de l'impasse politique dans laquelle il était engagé depuis un an et de ramener la stabilité. "Ce coup d'Etat est différent des précédents. Avant, les putschs servaient uniquement les intérêts de l'armée. Cette fois, c'était une mesure nécessaire en raison de la violente polarisation de la société thaïlandaise", a expliqué Somjaï Phagapasvivat, de l'université de Thammasat à Bangkok.

L’économie

La monnaie nationale, le baht, a connu sa plus forte baisse en trois ans dans les heures qui ont suivi l'annonce du coup d'État avant de stabiliser mercredi. Le gouverneur de la Banque centrale a estime que le coup d'État n'aurait probablement pas d'impact sur l'économie.

 

 

 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jacques Beaulieu à 17:03:02 - dans Asie Infos Thailande
commenter cet article

commentaires

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues à visiter