Bienvenue À Bord !

  • : Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • Dé-couvrir l'Asie ... Découvrir d'autres mondes !
  • : VOYAGER POUR LE PLAISIR DE MIEUX CONNAÎTRE MA PLANÈTE ET MOI-MÊME ET, AINSI, MOURIR MOINS IGNORANT. À la retraite depuis juin 2005, j'en profite pour voyager et voir les pays qui me sont encore inconnus. J'ai commencé ma tournée de l'Asie en janvier 2007. Vous voulez dé-couvrir avec moi cette région du monde ? Alors bienvenue à bord ! Jacques Beaulieu de Saguenay (Jonquière).
  • Contact

Vos visites aujourd'hui

Vos Visites

DEPUIS JUIN 2006

 

Nombre de vos visites 

587 000
 

ou. en moyenne,
143 visites/jour

 

Nombre de pages consultées 

1 326 000
 

ou, en moyenne,
323 pages/jour

 

Nombre de commentaires
dans le blogue

2 236  

 

Depuis janvier 2010,
nombre de courriels
et de messages Facebook 

5 070 

 

 

**********

 

 

CE MOIS-CI

 

Au 31 août 2017 
4 087 jours

 

Nombre de vos visites

3 896

 

Nombre de pages consultées

6 215

 

Votre provenance  

72 pays différents

 

Nombre d'abonnements 

128 d'entre vous
sont abonnés au blogue

et 154 à ma page Facebook  

 

 

**********

 

 

Nombre d'articles publiés 
  1 238


Voici les articles du blogue
les plus consultés...
 

 

 

Et l'article qui établit le record de consultation depuis sa publication, c'est

 

 

 

25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 05:05

Mandawa, Rajasthan du nord-ouest

19 - 21 janvier 2017

Environ 20 800 habitants

 

LOGEMENT

Singhasan Haveli Mandawa : 1500 INR ...Chambre double, air climatisé, petit déjeuner, wifi, balcon.

 

J'avais reserve le Singhasan Haveli Mandawa mais, je ne sais pourquoi, c'est a l'Hotel Royal Rest qu'on m'a logé. . 

Ce fut le plus bel haveli que j'ai vu a Mandawa et à Fatehpur, un hotel digne d'un maharajah ! Et j'y suis demeuré 2 nuits. Un seul  probleme : mon wifi ne fonctionnait pas.

 

Hotel Mandawa Palace : 500 INR ... Chambre double, fan, salle de bain privée, wifi.

 

C'est a 5 heures du matin, avec les chants-prieres musulmans, puis hindous, qu'a commence ma tres longue journee vers Mandawa, une journee riche en peripeties qui a su jouer avec mes diverses cordes sensibles. Et une visite de trois (3) jours avec ses bas, mais surtout ses tres hauts moments de plaisir.
 

 

Jour 1 ...
Les bas de ma visite a Mandawa




Mon depart en train etant prevu pour 8h40, j'ai donc quitte l'hotel en auto-rickshaw (tuk-tuk) vers 7h00, un trajet de 30 minutes environ. Cela m'a permis de me familiariser avec la gare ferroviaire.

 

delhi-mandawa-train (1)

 

delhi-mandawa-train (2)

 

delhi-mandawa-train (3)

 

delhi-mandawa-train (4)

 

delhi-mandawa-train (5)

 

  • En train de Delhi a Churu 

 

A 30 minutes du depart, je me rends sur la voie 3 ou m'attend mon train. J'avais reserve une couchette du bas en troisieme classe (donc un compartiment ouvert avec 3 couchettes superposees).

 

 

delhi-mandawa-train (6)

 

 

J'ai la couchette qui donnne sur la fenetre, mais la vitre est tellement sale qu'il me sera impossible de prendre quelques photos que ce soit. J'en ai tout de meme recupere quelques-unes pour vous donner une idee du paysage qu'on traverse entre Delhi et Churu, un paysage pas tres extraordinaire : une premiere partie avec des cultures, plus verte, et la derniere, des paysages plus arides, donc dans le dore...Ca parait qu'on se rapproche du desert qui se trouve plus a l'ouest pres de la frontiere avec le Pakistan.

 

delhi-mandawa-train (7)

 

delhi-mandawa-train (8)

 

delhi-mandawa-train (9)

 

 

A 8h40, comme prevu, le train part, mais un trajet qui devait durer cinq (5) heures en prendra six (6). On arrive donc a Churu a 14h20.

 

delhi-mandawa-train (10)

 

  • En bus local de Churu à  Mandawa en deux étapes  : Churu/Bissau et Bissau/Mandawa

 

Aussitôt  débarqué  du train, il me faut trouver un bus pour Mandawa. À  la sortie de la gare, pas de bus, seulement des tuktuks. Je tente de m'informer, mais personne ne parle anglais. Alors je sors le seul mot hindi que je connaisse : MANDAWA... et heureusement ça se prononce comme c'est écrit.

 

Un vieux monsieur me fait alors signe de le suivre et m'amène à  un tuktuk, qui, pour 10 rou pies me conuira à un arrêt  de bus, le terminal de Churu ? je ne saurais le dire. Et là ,  je resors mon mot hindi, et devant le nombre de personnes qui tentent de m'expliquer quelque chose, je finis par comprendre que le trajet se fera en deux temps : Churu-Bissau et  Bissau-Mandawa. Et on m'indique le bus qui part pour Bissau. J'y trouve une place de libre à l'avant. 

 

Et quelques minutes plus tard ,  on partait pour Bissau.

 

 

Sur la route entre Churu et Bissau

churu-bissau (1)

churu-bissau (2)

 Paysages desertiques vus tout au long de mon voyage en train

 

churu-bissau (3)

 

Arrive a Bissau, j'ai du attendre deux heures avant de voir arriver le bus de Mandawa, et 2 heures sans savoir exactemnt a quelle heure le bus passera nous semble beaucoup plus long, surtout quand de nombreux bus dont les destinations sont indiquees en hindi arretent pour prendre des passagers.
 

Heureusement,  il y avait le vendeiur de billets qui, lorsqu'un bus arrivait,  me faisait signe que ce n'etait pas le bon bus.

 

En attendant, ca m'a permis d'observer les gens qui passaient dans le coin. 

 

Bissau-mandawa (1)

 

Bissau-mandawa (3)

 

Bissau-mandawa (2)

 

Bissau-mandawa (4)

 

Vers 17h00, sur un signe du vendeur, je comprends que le bus plus spacieux que les autres qyui se sont arretes auparavant est bien celui qi me conduira a Mandawa. Je dois cependant demeurer debout, a l'avant car le bus est bonde. Mais je reussis a m'asseoir sur un gros sac de riz ? je ne sais pas, mais c'est plus confortable que de demeurer debout. 


A peine une demi-heure apres le depart, des places se liberent et je peux m'asseoir sur un banc. Mais, a peine assis, le bus s'arrete devant un puits et le vendeur de billet du bus sort avec un seau pour le remplir d'eau...le bus semble avoir un probleme avec le radiateur. Le bus repart, mais a peine quelques kilometres plus loin, le bus s'arrete de nouveau, et, la, le conducteur sort...on y demeurera environ 30 minutes.

 

Je ne suis pas trop inquiet, car il y a, dans le bus, des femmes avec des enfants et d'autres personnes agees...alors il y aura surement une solutuion si le probleme mecanique persiste.

 

Finalement, le bus repart et l'on arrive a Mandawa vers 20h00, et la nuit est tombee. En debarquant, je ne vois pas de tuktuks, et je ne sais pas ou est l'hotel. Je montre ma reservation, mais personne ne parle anglais. Je ne sais plus rop quoi faire. ArrIvent alors deux jeunes hommes qui parlent un peu l'anglais. Ils regardent le nom de mon hotel, et me disent de les suivre. Ce que je fais, je n'ai pas le choix. Et on arrive enfin a l'hotel qui n'etait pas tres loin..


Je remercie les deux jeunes qui s'offrent alors pour me servir de guides, le lendemain...mais je ne suis pas d'humeur à penser à demain ..j'ai uste hate d'etre dans ma chambre et relaxer. je leur dis donc que je verrai pour le lendemain. Et l'on se quitte ainsi.

 

Quant au receptionniste, il semble s'interroger en regardant ma reservation et il fait des téléphones sans rien me dire.
 

Quelques minutes plus tard, arrive un homme qui me dit de le suivre avec mon sac à dos. ..Il a une moto et nous voilà partis pour je ne sais où... Et plus on avance plus il fait noir...

 

On arrive devant un immense edifice, comme un chateau des mille et une nuits avec des coupoles, et où l'on ne voit que les ombres, l'édifice n'étant illuminé d'aucune façon. Et cet édifice ne ressemble en aucun point aux photos que j'avais vues sur Booking.com. J'ai encore plus de doutes et je suis de plus en plus nerveux et inquiet.

 

Le conducteur de la moto me dit de descendre de la moto et m'explique qu'il gere les deux hotels. Je décide donc de le suivre. Arrive alors un  jeune préposé qui m'amène à ma chambre...Et quelle chambre ! Moi qui voulais coucher dans un des havelis de Mandawa, eh bien, je suis servi. Les havelis sont de riches demeures dont les murs sont ornés de peintures aux motifs divers.

 

Je m'installe donc dans ma chambre  royale, mais il m'est  impossible de me connecter au wifi ... Le gérant me demande si j'ai dine...mais je n'ai pas faim ...je n'ai qu'un souhait... relaxer ...il est a peine 20h30 mais après 10 minutes...je m'endors exténué psychologiquement et physiquement.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jacques B de Bikaner (Rajasthan) à 15:30 - dans Rajasthan CARNET INDE NORD
commenter cet article

commentaires

Christiane 26/01/2017 06:02

Toute une aventure en pays inconnu et dans une langue inconnue! Ouf tu m'épates de voyager seul! J'aurais eu vraiment la frousse mais il faut dire que tu as pas mal de milage dans le corps!!! Bonne suite...

Jacques B 26/01/2017 07:48

Salut Christiane

C'est vrai que l'experience aide a demeurer zen devant des situations imprevues, mais il n'en demeure pas moins qu'il y a des papillons qui s'en donnent a coeur joie dans notre corps. mais tout cela est derriere moi, et je continue a prendre enormement de plaisir a decouvrir cette province de l'inde qu'est le Rajasthan, le pays des maharajahs.

A la prochaine

Jacques, a ma derniere journee a Bikaner.

Chercher Dans Le Blogue...

Au Menu ... MON ASIE

 

 

 

 

 

 

Mes Plus Récents Articles

  • Flores (16) ... Tournée dans la région de Riung (2)
    Riung, Flores 17 - 18 avril 2017 Environ 1 500 habitants Vue de la mer à l'ouest de Riung Riung et la mer En débarquant du bus Bajawa / Riung, après quatre (4) heures de route, quelle surprise ! Le Rico Rico est installé sur pilotis face à la mer, quasiment...
  • Flores (15) ... 2017 : Sur la route entre Bajawa et Riung (1)
    Riung, Flores 17 - 18 avril 2017 Environ 1 500 habitants Sur la route entre Bajawa et Riung LOGEMENT Rico Rico : 125 000 IDR ... Chambre double, fan, salle de bain privée, eau froide, petit déjeuner, galerie face à la mer. Après une fin de Semaine Pascale...
  • Flores (6)... 2011 : Bajawa et les villages Ngada autour du Volcan Inerie
    Mise à jour en septembre 2017 Bajawa et les villages Ngada, Flores 24 mai 2011 Environ 44 000 habitants Altitude : 1 500 metres Le Volcan Inerie vu du village Ngada de Bena PETITE NOTESUR MES DEUX VISITES DE FLORES (2011 et 2017) En 2011, je m'étais arrêté...
  • Flores (14) ... 2017 : Un Vendredi Saint à Ruteng (2)
    Ruteng , Flores 13 - 14 avril 2017 Environ 37 000 habitants Altitude : 1 500 mètres La cathédrale de Ruteng en ce Vendredi Saint LOGEMENT À RUTENG *** Rima Hotel : 200 000 idr. Chambre avec salle de bain privée, eau chaude, petit déjeuner inclus. Fait...
  • Flores (7) ... 2011 : En pays Manggarai, Ruteng et sa splendide campagne (1)
    Mise à jour en septembre 2017 Ruteng, Flores 02 - 03 juin 2011 Environ 37 000 habitants Altitude : 1 500 mètres Une des jolies rizières en terrasses de la région de Ruteng PETITE NOTESUR MES DEUX VISITES DE FLORES (2011 et 2017) En 2011, j'avais fait...
  • Flores (13) ... 2017 : Croisière Lombok / Flores : jour 4
    Croisière Senggigi (Lombok) / Labuanbajo (Flores) Du 8 au 11 avril 2017 Labuanbajo, Flores 06 - 08 juin 2011 12 avril 2017 Un varan sur l'île de Komodo Jour 4 de la croisière... De Komodo à Labuanbajo Au matin du quatrième jour, c'est un fantastique lever...
  • Flores (12) ... 2017 : Croisière Lombok / Flores : jour 3
    Croisière Senggigi (Lombok) / Labuanbajo (Flores) Du 8 au 11 avril 2017 Vue de la baie face à l'île Leba Jour 3 de la croisière... De Gilli Leba au village de Komodo Au réveil de ce troisième jour, on découvre un paysage absolument extraordinaire, Le...

Mes Voyages en Photos

 

 

 

 

Pour Préparer Votre Voyage en Asie

 

Heure

 

 

Jonquière - Québec - Montréal
 
Belgique - France - Suisse
 
Népal
 
Inde
 
Myanmar
 
Cambodge - Indonésie (Java) - Laos - Thaïlande - Vietnam
 
Brunei - Chine - Indonésie (Bali) - Malaisie - Philippines - Singapour - Taiwan
 

Corée du sud - Indonésie (Jayapura) - Japon


 

Pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blogues Amis